dimanche 28 août 2016

DE LA LANGUE ARABE DÈS LE CP A L'ISLAMISATION PAR LE CORAN

DE LA LANGUE ARABE DÈS LE CP
A L'ISLAMISATION PAR LE CORAN
.
.
.
.
.
.
LE MAROC VA ENVOYER 146 ENSEIGNANTS DE LANGUE ARABE EN FRANCE
14 MAI 2018 BLADI /
.
Les résultats définitifs du concours de recrutement des enseignants de langue arabe et de culture marocaine aux enfants des Marocains établis en EUROPE viennent d’être publiés.
.
Enseignement aux enfants des RME : un signe d'attachement à l'identité marocaine Enseignement aux enfants des RME : un signe d’attachement à l’identité marocaine
.
Selon le MINISTÈRE DE L’EDUCATION NATIONALE, 188 candidats ont été admis à ce concours et seront répartis comme suit : 146 enseignants vont se rendre en FRANCE, 26 en ESPAGNE et 16 en BELGIQUE, rapporte la Map.
.
En FRANCE, les enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO) concernent plusieurs pays, dont le MAROC et ont été mis en oeuvre suite à des accords bilatéraux.
.
L’objectif de cet enseignement est de structurer la langue parlée dans le milieu familial, favoriser l’épanouissement personnel des jeunes issus d’autres cultures, et valoriser la diversification des langues à l’école, indique le ministère français de l’EDUCATION NATIONALE.
.
En général, ils sont dispensés à partir de la classe de CE1 à raison de 1h30 à 3 heures par semaine, juste après les classes ou très rarement le samedi.
.
.
https://2.bp.blogspot.com/-MM9dVdavuF0/WqpVLdNPcuI/AAAAAAAA0R0/f-aY_DAVpdYMbfHY0iYrdoUjhskTI-pEQCLcBGAs/s1600/NAJAT.JPG
NAJAT VALLAUD BELKACEM NOMMÉE LE 21 DÉCEMBRE 2007 MEMBRE DU CONSEIL DE LA COMMUNAUTÉ MAROCAINE
«Chaque membre [du CONSEIL DE LA COMMUNAUTÉ MAROCAINE] devra veiller à la diffusion de la langue arabe et de l'ISLAM»  NOUVELLES DU SAHARA
.
.
.
AVANT :
https://lh3.googleusercontent.com/9T1Hn2-F11xoZpGzLYOcMR--hXVnBnPsyIHiZnQdu8PUKINrT0cCjMaSFJrqlsHMTeI_J8836KCeyYc0dDE93puH7za_fjXVUzTQ4aQb-OYsHogW2QtS7hJzfZbVKRg4eLu-vRCsm1x6D5pwAfLChEATmnLvf6X9SGcZ1i1RBJ35oslifcevHnMgx7U0Ss-9UzoakR89sIQjK2BSTkTQTvHPDMZI5qh5tbYfEHq5QgXWlVEXhIpda4c1RODDpuqCNmObdbW0UUneieoSyyN2vCdSc5L08FFdHB3EEh2wV58VTU7uNZUzZiha2pqGziV4kw0WzIwvOw_2BgUv-H7oaSX42u7lEph1XBUB5uDs132B652v7BaU6VjlxXYjxmFLLjgZDKf8xlW47CF91R1qyHktoRMGwZQJsYO91LhhP-10Tvm0TqlyGmd3Dn3dBdupr2ibzELaOYdtobh_OjjewX-yOjBWKRAj6mvKN3Br4JpSNDlgrh61YdTuzm-BiAw2Yz8foJMoLZkEIvb96N08WCy9t7LQOUfetS5ApnzfhHY0UvtO0Laqt-PEXuL8lvy13t2sz6-tzc09pORAqmYTjxKNlBAd4an3aoZvIWsnk_YTwb2MRUFIofCqbGBIQEsOTlFTFEyyg5OzOyru4HhB8BTcY2CmCvYfeAhEjPAcvlM=w570-h786-no
APRÈS :
https://lh3.googleusercontent.com/GteqkrKvsy8SERIj7Cam3HTmYdar564HBYjgSV8r9zxovej4z1JVdoS0nxZFFAal-EYl_0QDlvNhGbqsA0ZYrvFicY9AnWkK0YFyJPKlMWPFiPzmKMC5ISZcgMvERDTwUZ11e32-bapAUM4wpeFSLwYEjBik20bWykHmcVvZwZfQ6k1yZoL2Sb6P6Oej3K16cnUS9jUMFRNLEcCyTogHmE6GNaAb_bw4Zwrxxcx-eEMfR33wCiFkn8FWWOvIBep1hwGwzEI8s1ECfTwWk0soF8tCSF_gEfAF-zmq6je34V8J7zMMDhR7-GNSatMgKcy5scG9jqF2SNszRf_e-mt_FcmZJUK0QvHIFkxjhKfWwi0FC-_w7DP7oJeETvN_RZMDh2mAkzsAs9nkjwqjlBC3kH8Lo3ewGBASR_jWJgBw5Z4eZJPBjVg_XYHplezjogNkbgdrz_yLxLN2pzmV7AiBCIe6mpOFxkkLjSGY4KRnJRctn8aiWT0vw1fYo8O7V4J9IABRtzsKntC1tAzJTFhXsMFctkPfo705WzPpgrBC0nrlXqcYlw8i5LbnB1lX5iYGlEBIPz4kGm1BMFZ6DEm-f8Vfm9IjHhe-0vf8n5edu5lY1jmKEF2eo4NGgT3bewiiRp4Y6PVH7lAEJlsoSmaU-bMHnBkmQiECpojD778Dc48=w580-h504-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/qZk-uL3FajGSmB3vlunz5MnRwEoqkHPbaA4poYRK8rZZm8k886kUqwhyoRdK8aPHwp5mA8pe1Q8kkM2Hzs6kuw0Cs8AT2aN7OsFCkjgd7skho6L6ZGsWgQ7IARAMfAA0saf_Ps1ExsHtcJnivQ-z4IuiRLuG_AQ9jw2N4Eowjp4K1AvSIs-ikuvDC0ypXtZOJabOB4pVlegmgFw1xgMciPhQBc0j8ngOCfYVfyNN4jSyOOgccqHjniekBMLpniw9-zrbHNTONFNWfpbg_vZ4fRn4aUtxrPJTP4-6PjD5tF5gWvPE2DF4vInm3Bf5aFPn-Spr8Wv8kqBQwDYomlMkgOgeotV9ad4lxthgBuhbly30jZDji18VkMoI3onOAGsxaeU33MeDzkhIN62djW0-INUPT3aEUQOJvaaJt3DVzVAaSwG9o9jf5b1usVrzf-6svaB1U69e3AJqkOyppkR2d6BywLIiJVbBs3e-5t6beTOqKBMp7wUu99cXUbCRnb-D4W3RH8E-WfI87nl0nwqNFKfOPO8CFVykk5c1URLJrmXGtP41sAB5JygBTm8AhqSewIhrm2PxwncM6cShTsvaB-FIyTAhRTVDLL3X4Do6cF1d33Wi-KH0r_6lUsOOD6Sajp0_65lDNK9ZJ-flimzQMbYoBbBzylCDyA=w285-h199-no
CES ÉCOLES OÙ L’ON NE PARLE PLUS FRANÇAIS
27 JANVIER 2018 VALEURS ACTUELLES /
.
Témoignage. Loin des regards du monde politique, des parties entières du territoire font lentement sécession. Un processus inquiétant qui se manifeste dès l’école.
.
C’était une fin de journée d’automne. HÉLÈNE, une institutrice chevronnée, raccompagnait chez eux quelques élèves de la cité voisine. «Je m’y revois encore, raconte-t-elle. J’étais au coin de cet immeuble quand j’ai entendu qu’on m’appelait : «Madame la maîtresse, madame la maîtresse» Je me suis retournée, j’ai vu deux petites filles voilées. J’ai dû faire un effort pour les reconnaître. C’était deux de mes élèves. Je leur ai demandé pourquoi elles étaient voilées puisqu’elles ne l’étaient jamais en arrivant à l’école. Elles m’ont répondu qu’elles allaient assister à leur cours d’arabe»
.
La scène s’est déroulée dans une cité d’une petite ville au nord de PARIS. On y arrive par le train. Dès la sortie de la gare, le regard découvre les magasins fermés, les stores baissés et l’impression que l’activité qui subsiste malgré tout a changé de visage : enseignes de restauration rapide, maisons à vendre, boutiques de téléphonie, supérettes bas de gamme, coiffeurs exotiques… Dans la rue, on croise des groupes de jeunes, maghrébins ou turcs, beaucoup d’Africains aussi, et des jeunes filles voilées. Cette ville, parmi les plus pauvres de FRANCE, compte une cité qui a longtemps défrayé la chronique avant d’être l’objet d’un programme de réhabilitation qui, si elle a changé la forme, n’a rien réglé sur le fond. C’est dans les écoles de cette cité qu’enseigne HÉLÈNE.
.
«Dans ma classe, il n’y a aucun primo-arrivant, mais les origines sont pour un tiers africaine, un tiers turque et un tiers maghrébine, explique-t-elle. J’ai quelques Picards, souvent issus de familles très défavorisées, des «cas sociaux», comme ils disent eux-mêmes, et aussi quelques enfants de «gens du voyage» qui se sont sédentarisés. Pour la religion, c’est 90 % de musulmans. En tant qu’institutrice, ce qui m’inquiète au plus haut point, c’est que ces enfants, qui sont tous français, sont de moins en moins capables de comprendre notre langue» Et de décrire une cour de récréation scindée en plusieurs groupes, définis non plus par l’ancestrale séparation entre le football, la marelle ou l’élastique, mais par la langue parlée : le turc, l’arabe ou le soninké. Le français a presque disparu. Les parents d’élèves, très impliqués, ont d’ailleurs récemment émis le souhait que le compte rendu du conseil de classe, qui leur est adressé, soit désormais rédigé en trois langues.
.
L’APPRENTISSAGE DU CORAN EST JUGÉ PRIORITAIRE PAR LES PARENTS
.
Les conséquences sur le niveau scolaire sont dramatiques. «Je passe des heures à leur apprendre à lire, reprend l’institutrice. Ils accusent en moyenne deux années de retard. Et il faudrait ouvrir des créneaux d’enseignement de langues étrangères ? Est-ce qu’ils ont conscience au ministère qu’ici, c’est le français la langue étrangère ?» Les rapports avec les parents s’en trouvent considérablement compliqués. «Avant, il y avait toujours une grande sœur ou une voisine pour expliquer à la maman quel était le problème avec l’enfant. Aujourd’hui, on n’a même plus ça. On ne va pas quand même pas demander à l’ÉDUCATION NATIONALE de payer des traducteurs, comme dans les tribunaux ?» Pour HÉLÈNE, aujourd’hui en fin de carrière, c’est l’arrivée des paraboles qui a tout changé. Les familles, qui regardent les chaînes de télévision de leur pays d’origine, n’entendent presque plus jamais parler notre langue. «Je dis aux parents : mettez au moins les dessins animés en français», se lamente l’institutrice.
.
La cité, où la nuit tombe doucement, est plutôt proprette, à l’exception de quelques bâtiments qui n’ont pas été refaits et qui se délitent lentement. L’oeil exercé observe cependant quelques rassemblements suspects, quelques regards hostiles qui pèsent sur un véhicule inconnu, des commerces, qui n’étaient pas «licites», récemment vandalisés, et même une voiture de la Bac en maraude, feux éteints. HÉLÈNE désigne du doigt l’immeuble où la scène qui l’a tant marquée s’est produite. Les deux petites étaient là, occupées à faire griller du maïs sur un barbecue de fortune. « Elles font comme chez elles, poursuit l’enseignante. Dans l’immeuble lui-même, les appartements sont ouverts, ils communiquent. C’est le village africain. On a quelques familles polygames. Quand les pères sont au pays, les mères s’entraident. Elles ne posent pas de problèmes, d’ailleurs. Elles bossent, les hommes aussi, et tous respectent l’école et les professeurs»
Les «cours de CORAN» évoqués ont lieu en fin de journée, deux heures par jour, cinq fois par semaine, comme une école complémentaire. La structure n’existe pas à proprement parler — il s’agit d’un ancien garage, d’un appartement privé, de l’arrière-salle d’un restaurant. Rien d’officiel, mais précisément cette clandestinité rend les pouvoirs publics impuissants. «Ils peuvent bien annoncer la fermeture d’une «école coranique», il s’en ouvre une autre cent mètres plus loin huit jours plus tard», commente HÉLÈNE. À l’entendre, c’est inexorable, en tout cas ici, dans une région qui vit naître la dynastie capétienne.
.
Le problème n’est pas tant que des enfants musulmans apprennent le CORAN, mais que cet apprentissage, jugé prioritaire par les parents, empêche des élèves déjà faibles, chez qui le français n’est pas maîtrisé, de faire leurs devoirs le soir, ou d’aller à l’étude et d’acquérir les outils nécessaires à leur intégration future. Au lieu de cela, ils s’imprègnent d’un matériau qui ne constitue pas un des éléments de base de la citoyenneté française, tant s’en faut. «Prenez les jeunes filles, insiste Hélène. Les familles n’ont aucune envie de les voir s’instruire. Elles ne maîtriseront pas le français, ne sauront jamais conduire, resteront subordonnées — on le voit bien avec les mamans, dont la signature n’a pas de valeur…» Et l’institutrice d’évoquer le cas d’une famille pakistanaise dont trois des cinq filles ont suivi un chemin identique. «À 15 ans, elles repartent passer de très longues «vacances» au pays où leur père, qui n’est pas pauvre, tient un commerce de tissus. Elles en reviennent enceintes et on apprend qu’elles sont mariées ou qu’elles vont l’être. Elles n’ont rien pu y faire et nous non plus» À l’encontre du «pas de vagues» qui tient souvent lieu de mot d’ordre, une équipe éducative et sociale a tenté d’intervenir. L’affaire a pu être portée à la connaissance de la justice, qui a diligenté une enquête. «C’est terrible à dire, mais ça donne une impression de conquête lente, conclut Hélène en approchant de la gare. Une conquête qui passe par le ventre de ces jeunes filles»
.
.
.

COMMENT À LA FAVEUR DE LA LANGUE ARABE DÈS LE CP FAIRE DU PROSÉLYTISME ISLAMIQUE
.
RADICALISATION : DES PROFESSEURS FICHÉS «S» ONT ÉTÉ SUSPENDUS
25 AOÛT 2016 LES ECHOS
.
C'est une nouvelle étape dans la lutte contre la radicalisation qui a été franchie. Des enseignants fichés «S» (pour Sûreté ) signalés par le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ont été suspendus de l'EDUCATION NATIONALE, a déclaré jeudi 25 août la MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE, NAJAT VALLAUD-BELKACEM.
.
Invitée sur EUROPE 1, la ministre a estimé que les procédures de sécurité entre son ministère et la PLACE BEAUVAU s'étaient beaucoup améliorées depuis les attentats de janvier 2015, sans toutefois donner le chiffre des suspensions.
.
UN PROCESSUS LONG
.
«Les informations nous sont automatiquement transmises par le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR et notre réponse est simple : suspension immédiate et procédure disciplinaire engagée (...) en vue d'une exclusion définitive», a affirmé la ministre.
.
Au ministère, on confirme que le «faisceau d'informations et de preuves» concernant les enseignants «radicalisés» sont transmis de la préfecture à l'ÉDUCATION NATIONALE. Le droit de réserve normalement dévolu aux enseignants ne s'applique pas dans ce cadre, décrit la RUE DE GRENELLE. Une fois l'enseignant suspendu, une enquête détaillée de l'inspection générale est enclenchée. Une commission disciplinaire intervient ensuite, constituée pour moitié de personnels administratifs et moitié de représentants syndicaux, où l'enseignant comparaît avec son avocat.
.
La fiche «S» est l'une des catégories d'un fichier de police intitulé FICHIER DES PERSONNES RECHERCHÉES (FPR), qui recouvre plus de 400.000 noms. Elle est censée regrouper les individus les plus sensibles, notamment ceux soupçonnés d'avoir un lien avec la mouvance terroriste. Un chiffre estimé après des ATTENTATS DE PARIS faisait état d'environ 10.000 personnes concernées. Elles ne sont cependant pas sensées être au courant de leur fichage par les forces de l'ordre.
.
DES PERSONNELS «REPRÉSENTATIFS DE L'ENSEMBLE DE LA SOCIÉTÉ»
.
NAJAT VALLAUD-BELKACEM a souligné qu'élèves et personnels de l'EDUCATION NATIONALE étaient «représentatifs de l'ensemble de la société» et qu'il ne fallait «donc pas s'étonner» de trouver parmi eux des personnes en voie de radicalisation.
.
Une circulaire du 29 juillet sur les mesures de sécurité dans les écoles et établissements scolaires évoque le suivi des élèves et personnels dans un processus de radicalisation. Concernant les élèves soupçonnés de radicalisation, NAJAT VALLAUD-BELKACEM a rappelé le chiffre de plus de 600 signalements de la rentrée 2015 au printemps 2016.
.
.
.
TERRORISME : «LES 13-14 ANS QUI ARRIVENT SONT DES BOMBES À RETARDEMENT»
29 JUILLET 2016 EUROPE1
.
Pour la présidente de l'association «LA BRIGADE DES MÈRES», le religieux a pris «toute la place» dans les quartiers en FRANCE.
INTERVIEW
.
«Je voulais tirer la sonnette d’alarme». NADIA REMADNA est la présidente de «La Brigade des mères», UNE ASSOCIATION QUI LUTTE CONTRE LA RADICALISATION dans les quartiers et qui aide les parents à y faire face. «Tout le monde a une mère, et quelle qu'elle soit, on la respecte», assure-t-elle sur EUROPE 1 vendredi matin.
.
«Le religieux est partout». Dans sa ville de SEVRAN, EN SEINE-SAINT-DENIS, NADIA REMADNA a vu au fil des années la radicalisation gagner du terrain. «Dans les quartiers malheureusement, le religieux a pris la place, il est partout», constate la mère de famille. «C'est le religieux qui emmène en vacances, c'est le religieux qui fait le CV... Et les élus font appel aux religieux dès qu'il y a un problème. Mais on ne fait jamais appel aux mères. Pourtant, elles sont les premières concernées», déplore-t-elle. Dans ce contexte, mère de famille se dit «très pessimiste». «Les enfants de 13-14 ans qui arrivent, ce sont des bombes à retardement, parce qu'ils n'ont rien à côté».
.
La difficulté d'alerter. Selon elle, l'ATTENTAT DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY «aurait pu être évité» si on avait écouté la famille d'ADEL K., qui a alerté sur la radicalisation de son enfant. «Quand on alerte, ON NOUS DIT QUE LE SALAFISME N’EST PAS UN DÉLIT», témoigne-t-elle. NADIA REMADNA dénonce par ailleurs les dissimulations malhonnêtes de certains mentors radicaux. «TOUT LE MONDE SAIT QUE, SOUS COUVERT D’ASSOCIATIONS - PAR EXEMPLE DES COURS D’ARABE - CE SONT EN FAIT DES COURS CORANIQUES», atteste celle qui se considère comme «une lanceuse d'alerte».
.
Des menaces contre ses enfants. A cause de son combat contre la radicalisation dans les quartiers, NADIA REMADNA est menacée au quotidien, tout comme ses enfants. Pour autant, elle ne bénéficie «d’aucune protection policière». «J’ai dû arrêter de travailler, je n’ai plus de ressources, je n’ai pas le droit au RSA», raconte-t-elle.
.
NADIA REMADNA est l'auteure de l'ouvrage Avant, on craignait que nos enfants tombent dans la délinquance. Maintenant on a peur qu'ils deviennent des terroristes. Comment j'ai sauvé mes enfants.
.
.
.
NADIA REMADNA MENACÉE DE MORT PAR LA MAIRIE DE SEVRAN POUR AVOIR ORGANISÉ UNE MARCHE POUR LA LAÏCITÉ ?
NADIA REMADNA (PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION «LA BRIGADE DES MÈRES», une association qui tente de retrouver les valeurs républicaines dans les quartiers et récupérer certains jeunes qui pourraient être tentés par le combat).
.
.
.
ILS NOUS PARLENT DE LA LANGUE ARABE À L'ÉCOLE
UNE DIRECTRICE ET ENSEIGNANTE DE ZEP
UN ALGÉRIEN PARLE DE L'ENSEIGNEMENT DE L'ARABE EN FRANCE ET DANS SON PAYS
.
.
.
500 ÉCOLES CORANIQUES ENCADRENT 35 000 ENFANTS EN FRANCE
En FRANCE, ils seraient en tout 35 000 enfants à fréquenter le 500 écoles coraniques, d’après les estimations du rapport de l’INSTITUT D’ÉTUDES DE L’ISLAM ET DES SOCIÉTÉS DU MONDE MUSULMAN. (IISMM) et de l’ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES EN SCIENCES SOCIALES (EHESS) sur l’enseignement de l’ISLAM. EHESS JUILLET 2010
.
.
.

BELFORT (90) : CONDAMNÉ POUR AVOIR OUVERT UNE ÉCOLE PRIMAIRE MUSULMANE CLANDESTINE
4 JANVIER 2017 L'EST RÉPUBLICAIN
.
Automne 2014. Des agents de la Ville de BELFORT visitent les locaux de l’ancienne mosquée de la rue de Londres, qui doivent être prochainement démolis. C’est alors qu’ils découvrent trois salles de classe bien équipées, quoique dépourvues d’issues de secours.
.
L’enquête révélera qu’une quarantaine d’enfants fréquentent les lieux tous les jours depuis la rentrée de septembre. À l’époque président de l’association AL IMANE, un Belfortain de 38 ans comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel, pour «ouverture d’établissement privé d’enseignement primaire sans déclaration préalable».
.
Délit qu’il conteste vigoureusement. «Il s’agissait de soutien scolaire, pas d’une école» Pourquoi cette nuance ? Parce que l’ouverture d’une école privée, si elle est parfaitement légale, est soumise à déclaration au maire de la commune, à l’ÉDUCATION NATIONALE et au PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE. Démarches qui n’ont pas été effectuées. L’administration ignorait tout de cette école. «Les enfants étaient présents aux horaires de l’école, ils avaient des carnets de liaison comme à l’école, des professeurs comme à l’école, des vacances comme à l’école…», détaille le président JEAN-LUC FREY.
.
.
.
LA MOSQUÉE DE VILLIERS-SUR-MARNE PERQUISITIONNÉE, UNE ÉCOLE CORANIQUE MISE AU JOUR
31 AOÛT 2016 LE PARISIEN
.
Une opération de police s’est déroulée ce mercredi matin à la mosquée AL ISLAH de VILLIERS-SUR-MARNE. Une perquisition administrative, qui a pris fin vers 9 heures, avait pour objectif d’établir si une école coranique existait au sein de ce lieu. Ce que la perquisition a permis de confirmer. Il s’agissait notamment de contrôler la logistique de l’établissement mais aussi la teneur du discours tenu en son sein, pour vérifier qu’il ne s’est pas «durci», a-t-elle précisé. Les enquêteurs ont déjà pu constater la présence d’employés en situation irrégulière dans l’école, a ajouté cette source.
.
Fin juillet, une perquisition administrative avait été menée au domicile d’un homme de 41 ans fiché S (Sûreté de l’État) qui fréquente la MOSQUÉE AL ISLAH. Le 12 avril dernier, le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS avait condamné onze membres d’une filière d’acheminement de combattants vers la Syrie, dont plusieurs jeunes de CHAMPIGNY qui fréquentaient eux aussi cette mosquée.
.
.
.
COMMENT À LA FAVEUR DE LA LANGUE ARABE DÈS LE CP FAIRE DE LA FRANCE UNE «TERRE D'ISLAM»
.
ABDELALI MAMOUN THÉOLOGIEN IMAM DANS LE VAL-DE-MARNE (94) (?) CONSULTANT RELIGIEUX SUR LA RADIO BEURFM
.
.


DALIL BOUBAKEUR VEUT DOUBLER RAPIDEMENT LE NOMBRE DE MOSQUÉES EN FRANCE
4 AVRIL 2015 JDD
.
C'est le message de DALIL BOUBAKEUR prononcé samedi au BOURGET à l'occasion du rassemblement annuel des musulmans de FRANCE afin de permettre aux «7 millions» de musulmans présents en FRANCE de disposer d'un lieu de culte :
.
«Nous avons 2 200 mosquées. Il en faut le double d'ici deux ans (...) Il y a beaucoup de salles de prières, de mosquées inachevées, et il y a beaucoup de mosquées qui ne sont pas construites, je pense qu'il faut le double de mosquées»
.
Le président de l'UOIF, AMAR LASFAR, présent à ce rassemblement, a déclaré :
.
«Il faut que le nombre de mosquées reflète le nombre de musulmans (...) Nous avons le droit de construire des mosquées, (le droit) que les maires ne s'y opposent pas. Il y a de moins en moins de maires qui s'opposent systématiquement à la construction de mosquées»
.
De son côté, le FN a immédiatement réagi et marqué SON OPPOSITION :
.
«(...) Cette annonce, aux allures de provocation, apparaît comme particulièrement irresponsable. Qui est Monsieur BOUBAKEUR pour faire une proposition aussi saugrenue et dangereuse ?
.
En effet, comme ne cesse de le dénoncer le FRONT NATIONAL, le plus grand flou plane aujourd’hui sur l’origine et le financement des projets de mosquées en FRANCE. L’aide financière apportée par certains États étrangers, tels que l’ARABIE-SAOUDITE ou le QATAR, qui entretiennent des liens avec les pires mouvements djihadistes du monde, constitue une menace certaine pour la sécurité nationale.
.
En outre, le développement particulièrement inquiétant des filières djihadistes en FRANCE, utilisant les mosquées comme points de recrutements, et la faiblesse des moyens de l’État pour les contrôler, obligent à repenser totalement les projets de nouvelles mosquées dans notre pays.
.
Pour toutes ces raisons, et parce que l’explosion du communautarisme multiplie les zones de tension sur le territoire, le FRONT NATIONAL rappelle sa proposition de gel de tous les projets de mosquées actuellement en cours, dans l’attente d’une enquête nationale sur leur financement.
.
Il en va d’une question de sécurité nationale mais aussi de la survie de notre pacte républicain, que l’islamisme et le communautarisme menacent plus que jamais».
.
.
.

DALIL BOUBAKEUR RECTEUR DE LA MOSQUÉE DE PARIS
.
DES ÉGLISES VIDES POUR SERVIR LE CULTE MUSULMAN ? POURQUOI PAS ?
«A l'heure actuelle, il existe 2.500 mosquées en FRANCE et 300 sont en construction. Un chiffre bien trop insuffisant», selon DALIL BOUBAKEUR. Pour pallier à cette pénurie, le RECTEUR DE LA GRANDE MOSQUÉE DE PARIS suggère de récupérer «des églises vides» pour servir le culte musulman.
.
.
.
FRANÇOIS HOLLANDE DIT OUI POUR CONSTRUIRE 2000 MOSQUÉES EN FRANCE
8 AVRIL 2015 MAGHREBNAUTE
.
Le gouvernement français a répondu par la positive au RECTEUR DE LA GRANDE MOSQUÉE DE PARIS qui a demandé récemment la construction d'au moins 2 000 nouveaux lieux de culte musulman en FRANCE. L'information, donnée «furtivement» par FRANCE 2, hier soir, montre déjà une certaine crispation, en ce sens qu'aucun média français ne l'a relayée.
.
Or, la proposition fait débat dans certains médias parisiens, et des sondages sont lancés pour en évaluer les échos au sein de l’opinion publique française, avec comme question : «Faut-il doubler le nombre de mosquées en France ?»
.
Le RECTEUR DE LA MOSQUÉE DE PARIS, DALIL BOUBAKEUR, avait proposé de doubler le nombre de mosquées en FRANCE, d’ici deux ans, afin de lutter contre ce qu’il appelle l’«islam de caves» contrôlé par les salafistes et qui est, pour une grande partie, à l’origine de l’embrigadement d’une partie de la jeunesse issue de la communauté musulmane établie dans ce pays.
.
Pour le président du CONSEIL FRANÇAIS DU CULTE MUSULMAN (CFCM), qui s’exprimait samedi lors du RASSEMBLEMENT ANNUEL DES MUSULMANS DE FRANCE, organisé par l'UNION DES ORGANISATIONS ISLAMIQUES DE FRANCE (UOIF) AU BOURGET, les 2 200 mosquées actuelles «ne suffisent pas» pour satisfaire les besoins d’une communauté forte de plus de 5 millions d’âmes.
.
Après cette réponse diligente du gouvernement, des questions restent posées. La première et la plus lancinante : qui assurera le financement d’un tel projet ? Parce que, d’abord, la construction ou le parachèvement de 2 200 autres lieux de culte nécessite un effort d’investissement que l’État (laïc) français ne peut assumer.
.
Or, dans le cas où les autorités accepteraient de confier le projet à des opérateurs privés ou à des initiatives communautaires, il y a le risque d’intrusion des idéologies extrémistes. Chose qui pourra alors produire l’effet inverse et doubler, pour ainsi dire, le nombre de djihadistes potentiels dans l’Hexagone.
.
Dans ce cas, il restera la possibilité de faire appel, sous couvert de coopération, à des pays comme l’ALGÉRIE ou le MAROC, pays dont sont originaires la majorité des citoyens issus de cette communauté. La FRANCE a déjà sollicité l’ALGÉRIE pour la formation des imams en FRANCE.
.
Le plus dangereux serait alors que la FRANCE sollicite l’aide des pays comme l’ARABIE SAOUDITE ou le QATAR, lesquels contrôlent déjà la quasi-totalité des réseaux islamistes dans le monde, dont ceux qui pullulent en FRANCE, et qui sont considérés comme les deux principales matrices du terrorisme islamiste dans le monde, même si PARIS demeure, pour les affaires du MOYEN-ORIENT, un allié privilégié de RIYAD et de DOHA.
.
L’autre question que suscitera un éventuel acquiescement du gouvernement à cette proposition du RECTEUR DE LA MOSQUÉE DE PARIS : comment réagiront les partis de droite, UMP en tête, et ceux de l’extrême-droite comme le FRONT NATIONAL ?
.
Après une campagne électorale très marquée par des discours ouvertement anti musulmans, électoralement toujours porteurs, ces deux partis de l’opposition vont s’emparer du sujet pour aiguiser davantage leurs attaques contre la majorité accusée de «laxisme» face à la montée de la violence terroriste et d’«indulgence» à l’égard de la communauté issue de l’immigration.
.
.
.

dimanche 21 août 2016

DES BURKINIS À LA LANGUE ARABE DÈS LE CP

DES BURKINIS À LA LANGUE ARABE DÈS LE CP
.
.
.
.
.
.
LA FRANCE DEVIENT PAR CIRCULAIRE GOUVERNEMENTALE «TERRE D'ISLAM»
.
Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d'immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans : ils l'ont réalisé.
.
Mais c’est exceptionnel comme décision politique, supprimer l’immigration illégale ! Dans UN PAYS EN FAILLITE dans lequel le nombre de chômeurs explose (malgré LES TRUCAGES DU GOUVERNEMENT), qui rencontre une PÉNURIE DE LOGEMENTS SOCIAUX et qui compte 3,8 MILLIONS DE MAL-LOGÉS AINSI 141 500 SDF
.
LE GOUVERNEMENT SOCIALISTE ABOLIT LA NOTION «D’IMMIGRATION ILLÉGALE» ET INTERDIT L’EXPULSION DES MIGRANTS CLANDESTINS
13 AOUT 2016 LE FIGARO 
.
Une circulaire du MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT nie de fait la distinction entre immigration régulière et immigration illégale. Pour ALEXIS THÉAS, le principe de l’abolition des frontières et de l’invasion totale et illimitée de l’HEXAGONE sont actés par l’État Français.

.
Le 1er août 2016, les MINISTRES DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT ont publié un
COMMUNIQUÉ passé totalement inaperçu dans la torpeur de l’été mais d’une importance capitale sur le plan de l’évolution des mentalités et de l’idéologie politique française.
.
Ce texte marque une inflexion profonde de la conception française de l’immigration. Jusqu’alors, celle-ci était fondée sur la distinction entre l’immigration régulière et l’immigration illégale. La première, conforme à la loi, était destinée par exemple à accueillir des travailleurs dont la FRANCE peut avoir besoin, à former des étudiants dans l’intérêt de la France ou du pays d’origine, ou bien à assurer le principe d’unité familiale. En revanche, les migrants en situation irrégulière, entrés ou séjournant en infraction avec la loi, devaient impérativement repartir dans leur pays, volontairement ou par la contrainte.
.
Tel était le principe. Cette différence, pour la première fois depuis que l’immigration est devenue un sujet politique au début des années 1980, est désormais officiellement condamnée par l’État. Le migrant en situation irrégulière n’a plus vocation à être reconduit dans son pays, mais à être accueilli en FRANCE et pris en charge par la puissance publique, au même titre qu’un étranger en situation régulière ou qu’un citoyen français en difficulté.

.
LE JURISTE AJOUTE :
.
De facto, le principe ainsi proclamé abroge l’idée de frontière ou de respect du droit de l’entrée et de séjour. Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d’immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans. M. CAZENEUVE et Mme COSSE l’ont fait. La question est de savoir quel sera l’ampleur de l’appel d’air que cette transformation profonde de tous les fondements de la politique d’immigration française est susceptible provoquer à terme. Le communiqué annonce une FRANCE ouverte, qui n’éloigne plus ses migrants illégaux mais au contraire les accueille.

.
Le potentiel d’émigration est infini: des centaines de millions de personnes déshéritées et désœuvrées, dans ce monde en ébullition, ne songent qu’à trouver un point d’accueil. Le gouvernement, par ce communiqué officiel, leur ouvre les portes de la maison. Reste à savoir si la FRANCE, qui compte cinq millions de chômeurs, de gigantesques problèmes de logement, des centaines de milliers de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, un millier de cités sensibles dévastées par la violence, l’exclusion, le communautarisme, l’islamisme radical, si cette FRANC a les moyens de ce grand appel généreux.

.
Le remplacement de population définitif est donc devenu, par une simple circulaire, la politique officielle du gouvernement français.
.
.
.
L'AFFAIRE DES BURKINIS AU MOTIF DE PUDEUR
.
LES MUSULMANES VEULENT SE CACHER AU REGARD DES HOMMES
.
vraiment ?
.
LES MUSULMANES VEULENT SE CACHER AU REGARD DES HOMMES
18 AOÛT 2016 ACTU.ORANGE
.
[...] AHEDA ZANETTI ne s'attendait pas à ce que sa création suscite autant de réactions.
.
En 2004, cette Australienne d'origine libanaise a imaginé un maillot de bain couvrant pour les femmes musulmanes : le BURKINI. Interrogée par EUROPE 1, elle a évoqué les chiffres des ventes. Depuis plusieurs semaines, une augmentation de 35 à 40% a été constatée en FRANCE. Il semblerait donc que les récentes polémiques visant à bannir le BURKINI de certaines plages françaises (CANNES, LE TOUQUET, etc.) n'aient pas de conséquence économique sur ce vêtement de bain. «Le BURKINI ne discrimine personne. La dernière chose à faire, c'est d'interdire quelque chose et donc de créer de la haine», confie Aheda Zanetti à la radio. Concernant cette controverse française, elle ne comprend pas l'ampleur des débats. Pour elle, «c'est juste un maillot de bain ! Cela ne fait de mal à personne». [...]
.
.
.
.
PUDEUR ET CHOC CULTUREL ORIENT/OCCIDENT
.
.
.
.
BURKINIS ET L'AFFAIRE CORSE
.
.
.
.
RIXE EN CORSE : LA FIN DES MENSONGES
SISCO : LES MAGHRÉBINS ONT PASSÉ LEUR JOURNÉE À AGRESSER TOUT LE MONDE EXPLIQUE LE PROCUREUR
.
L’origine des incidents entre «une famille maghrébine» et des habitants du village de SISCO dans le CAP CORSE samedi, incombe «à l’évidence» à «des membres de la famille», a déclaré mercredi le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BASTIA, NICOLAS BESSONE.
.
«Ils on voulu, dans un logique de CAÏDAT, s’approprier la plage et la privatiser», a déclaré M. BESSONE lors d’un point de presse, ajoutant : «ils ont multiplié (…) des incidents avec un certain nombre de personnes : jets de pierre (…), tensions très fortes, insultes, menaces».
.
.
.
AGRESSION D'UNE MÈRE ET DE SES TROIS FILLES DANS UN VILLAGE DE VACANCES DES HAUTES ALPES
FRANCE crime dans les HAUTES ALPES dans lequel une femme et ses trois enfants ont été grièvement poignardés au couteau par un «déséquilibré» marocain qui jugeait sa tenue trop courte.
.
L'auteur des coups de couteau partageait avec sa famille un appartement mitoyen de celui de ses victimes, au VILLAGE VACANCES FAMILLE (VVF) de LAGRAND (aides aux vacances de la CAF) sur la commune de GARDE-COLOMBE (HAUTES-ALPES). LE FIGARO
.
[...] Tous décrivent un homme très religieux dans son comportement depuis les quelques jours qu'ils le côtoyaient. Ils parlent aussi de son épouse, voilée intégralement EUROPE1
.
.
.
.
AU MAROC, INTERDIRE LE BIRKINI N'EST PAS ISLAMOPHOBE MAIS HYGIÉNIQUE
.
.
.
ILS DÉFENDENT ET FINANCENT LE BURKINI
.
SISCO : LES AVOCATS DES FRÈRES MAROCAINS RÉMUNÉRÉS PAR LE QATAR ?
4 SEPTEMBRE 2016 RT
.
Selon l’ancien sous-directeur de la DGSE, PIERRE SIRAMY, les avocats des frères marocains impliqués dans la rixe de SISCO seront payés par le QATAR.
.
«Selon mes sources, les avocats de ces marocains, connus pour de petits délits, vont être rémunérés par le QATAR.» Dans une interview à la radio normande
TENDANCE OUEST, l’ancien SOUS-DIRECTEUR DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ EXTÉRIEURE, PIERRE SIRAMY, a affirmé que les trois avocats des frères marocains, qui seront jugés le 15 septembre dans le cadre du procès de SISCO, seraient rémunérés par des fonds provenant du QATAR.
.
«Le plus important, à mon avis, c’est de voir que c’est un État étranger qui se met aux côtés de la petite délinquance qui se veut musulmane» déclare l'ancien haut responsable des services secrets français.
.
Spécialiste du QATAR, l'ancien sous-directeur de la DGSE met en garde contre certaines actions diplomatiques plus ou moins discrètes de l'émirat : «le QATAR a un double langage. Un langage très pro-français, pro-occidental, et un langage très en faveur d’une certaine forme d’islamisation dure du monde arabe».
.
MAÎTRE ANAÏS COLOMBANI ET MAÎTRE JEAN-PIERRE RIBAUT-PASQUALINI, LES AVOCATS COMMIS D'OFFICE QUI ONT OBTENU LE RENVOI DU PROCÈS LE 18 AOÛT, ONT DEPUIS ÉTÉ REMPLACÉS PAR TROIS NOUVELLES ROBES NOIRES, chargées de la défense des maghrébins impliqués dans la rixe de SISCO : MAÎTRE OUADI ELHAMAMOUCHI et MAÎTRE DAVID MAHEU DU BARREAU DE SEINE-SAINT-DENIS, ainsi que MAÎTRE MARILYNE KOPILOW DU BARREAU DE PARIS.
.
«J’espère que la neutralité des juges permettra d’éviter qu’il y ait des débordements lors du procès», conclut l’ex-agent de la DGSE.
.
PIERRE SIRAMY a officié durant 25 ans au sein des SERVICES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ EXTÉRIEURE. Il quitte le service en novembre 2009 pour des problèmes de santé. Le 16 septembre 2015, il a avait été condamné pour avoir divulgué des éléments secret-défense.
[...]
Le procès aura lieu le 15 septembre 2016.
.
.
.
RACHID NEKKAZ MILLIONNAIRE ALGÉRIEN APPELLE LES FEMMES À PORTER LE BURKINI PENDANT LE FESTIVAL DE CANNES
21 MAI 2017 BFMTV / BREIZATAAO / NICE MATIN /
.
Un millionnaire algérien a pour idée d’organiser une manifestation, nommée «Toutes en BURKINI sur les plages du FESTIVAL DE CANNEs», le vendredi 26 mai à 14 heures, rapporte NICE MATIN. Sur l’affiche : MARINE LE PEN et NADINE MORANO vêtues d’un NIQAB bleu, blanc et rouge.
.
LE PROVOCATEUR ALGÉRIEN EST COUTUMIER DU FAIT :
.
Ce n’est pas la première fois que RACHID NEKKAZ s’empare du sujet: au plus fort de la polémique, notamment SUR LES PLAGES DE CÔTE D’AZUR, l’homme avait proposé de régler les amendes de toutes les femmes verbalisées pour port du voile intégral. Depuis, il se targue d’en avoir payé 1.192. Le rassemblement qu’il souhaite organiser est une « façon de célébrer la décision du CONSEIL D’ETAT du 26 août 2016, qui permet à n’importe quelle femme de s’habiller en burkini». CANNES AVAIT ÉTÉ LA PREMIÈRE COMMUNE À L’INTERDIRE», confie-t-il à NICE MATIN.
.
Un mois après l’ATTENTAT DE NICE, L’INTÉRESSÉ, AUX CÔTÉS DES FRÈRES MUSULMANS DU CCIF ET DE LA LDH (EXTRÊME-GAUCHE), AVAIT ORGANISÉ UNE PROVOCATION IDENTIQUE
.
.
.
RACHID NEKKAZ, LE JUSTICIER DES FEMMES VOILÉES
17 AOUT 2016 BFMTV
.
A l'annonce des premières verbalisations, un entrepreneur d'origine algérienne, RACHID NEKKAZ, qui avait également présenté sa candidature pour l'élection présidentielle de 2007, a indiqué qu'il s'engagerait à payer les contraventions des femmes portant un BURKINI. «Bien qu'opposé à titre personnel au port du NIQAB, je considère néanmoins que personne n'a le droit en démocratie d'empêcher une personne de porter l'habit de son choix dès lors que cet habit ne représente pas un danger pour la liberté d'autrui ou la sécurité du territoire», précise-t-il.
.
LIRE : QUI EST RACHID NEKKAZ, CELUI QUI PAIE LES AMENDES DES FEMMES VOILÉES ?
.
.
.
21 AOUT 2016
.
ONG LES MISSIONNAIRES DE LA DÉMOCRATIE SE RÉVÈLENT COMME DES ANGES DE MORT
Lors des renversements de gouvernements les plus récents dans le monde, les ONG occidentales, de pair avec divers services secrets, ont joué un rôle central. De la SERBIE en passant par l’IRAK et la GÉORGIE, par les pays du «PRINTEMPS ARABE», et finalement jusqu’en UKRAINE, elles ont déstabilisé des pays bien ciblés sous le prétexte d’une «œuvre missionnaire pour la démocratie».
LE MILLIARDAIRE AMÉRICAIN GEORGES SOROS «FONDATION OPEN SOCIETY» FINANCE :
* LE CCIF
* «LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME»
* LES «FEMEN»
* LES «NO BORDERS»
* LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE D'HILLARY CLINTON
* La RUSSIE a officiellement déclaré que le milliardaire GEORGE SOROS est recherché dans le pays, en le citant lui et ses organisations comme étant une «menace envers la sécurité nationale de la RUSSIE» VETERANS TODAY / VIDEO
* Les signalements d’Islamophobie sur TWITTER sont financés par la «OPEN SOCIETY FOUNDATION» DE GEORGE SOROS via le think tank socialiste DEMOS BREITBART 20 AOUT 2016
.
.
.
DÉFENSEUR DU BURKINI : LE COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE CCIF FINANCÉ PAR LE MILLIARDAIRE AMÉRICAIN GEORGES SOROS (OPEN SOCIETY)
17 AOÛT 2016 BFMTV
.
Le COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE (CCIF) attaquera devant les juridictions locales tous les arrêtés municipaux interdisant le port du BURKINI à la plage, a annoncé mercredi à l'AFP son porte-parole MARWAN MUHAMMAD.
«Nous irons devant les juridictions locales dans toutes les villes où des arrêtés ont été pris», a déclaré MARWAN MUHAMMAD, pour qui la «bataille juridique» se déroulera sur «le long terme»
.
.
.
LE FRÈRE MUSULMAN MARWAN MUHAMMAD SUR BFMTV POUR DÉFENDRE LE «BURKINI»
LE CHEF DU «CCIF» DÉFENDANT LE «BURKINI» EST PROCHE D’UN SALAFISTE AYANT REJOINT L’ÉTAT ISLAMIQUE
1er SEPTEMBRE 2016 BREIZATAO
.
MARWAN MUHAMMAD, dirigeant du «COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE» (CCIF) – principale organisation musulmane ayant défendu en justice le «BURKINI» ces dernières semaines – apparaît dans une vidéo où il est interrogé par un islamiste de BELGIQUE ayant depuis rejoint l’ÉTAT ISLAMIQUE.
.
DÉBAT SUR «L’ISLAMOPHOBIE» AVEC UN PRÉDICATEUR SALAFISTE
.
Disponible sur la plateforme de partage vidéo YOUTUBE et intitulée «ON VOUS RÉVÈLE TOUT SUR L’ISLAMOPHOBIE !», l’entretien fait figurer MARWAN MUHAMMAD et l’islamiste marocain de citoyenneté belge AZAOUAJ ILIASS.
.
Les deux hommes discutent pendant une vingtaine de minutes où la proximité entre les protagonistes ne fait pas de doute.
.
RALLIEMENT À L’ÉTAT ISLAMIQUE
Parti en SYRIE en 2013, peu avant la progression fulgurante de l’ÉTAT ISLAMIQUE dans l’Est du pays, ce prédicateur salafiste rejoint ensuite les djihadistes avant de disparaître dans des conditions toujours non élucidées à ce jour.
.
Le «COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE» est une émanation de l’UOIF, la branche hexagonale de la confrérie islamiste des «FRÈRES MUSULMANS».
.
L’organisation, alliée à l’association d’extrême-gauche «LIGUE DES DROITS DE L’HOMME», a récemment fait parler d’elle pour empêcher l’interdiction du «BURKINI» (VOIR ICI) ou encore en intimidant un restaurateur de TREMBLAY-EN-FRANCE (SEINE SAINT-DENIS) qui avait refusé de servir des femmes salafistes intégralement voilées (VOIR ICI).
.
MARWAN MUHAMMAD agitait encore dimanche dernier les musulmans de cette commune depuis une mosquée de la ville :
.
Habitué des mosquées affiliées à l’islam radical, MARWAN MUHAMMAD a également tenu UNE CONFÉRENCE EN COMPAGNIE DU PRÉDICATEUR SALAFISTE DE BREST, RACHID ABOU HOUDEYFA.
.
.
.
DÉFENSEUR DU BURKINI : LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME (LDH) FINANCÉ PAR LE MILLIARDAIRE AMÉRICAIN GEORGES SOROS (OPEN SOCIETY)
«Détournant la laïcité de sa vocation, le maire de Cannes organise la discrimination contre des femmes qui ne commettent aucun délit, si ce n’est aux yeux du maire, d’avoir une certaine pratique de leur religion.
[...]
La LDH a décidé de saisir la juridiction administrative d’une procédure en suspension de cet arrêté et de saisir le procureur de la République d’une plainte pénale contre le maire»
.
.
.
L'ONU (MANDATÉ PAR L'ARABIE SAOUDITE) CONTRE LES ARRÊTÉS ANTI-BURKINI
30 AOUT 2016 LE FIGARO
.
Le HAUT-COMMISSARIAT DE L'ONU AUX DROITS DE L'HOMME a salué aujourd'hui LA DÉCISION PRISE PAR LA JUSTICE FRANÇAISE DE METTRE UN COUP D'ARRÊT À L'INTERDICTION DU BURKINI, estimant que les arrêtés pris contre cette tenue vestimentaire alimentaient la «stigmatisation» des musulmans.
.
«Ces décrets n'améliorent pas la situation sécuritaire ; ils tendent au contraire à alimenter l'intolérance religieuse et la stigmatisation des personnes de confession musulmane en FRANCE, en particulier les femmes», a indiqué le bureau de HAUT-COMMISSAIRE dans un communiqué. «Les codes vestimentaires, tels que les décrets ANTI-BURKINI, affectent de manière disproportionnée les femmes et les filles et sapent leur autonomie en niant leur aptitude à prendre des décisions indépendantes sur leur manière de se vêtir», a-t-il encore jugé.
.
D'après l'agence onusienne, selon les standards internationaux des droits de l'Homme, les limites à la liberté de toute personne de manifester sa religion ou ses convictions, y compris par le choix de tenues vestimentaires, «ne sont autorisées que dans des circonstances très limitées, y compris pour la protection de la sécurité publique, l'ordre public, la santé publique ou la morale».
.
De plus, en vertu du droit international des droits de l'Homme, les mesures adoptées au nom de l'ordre public doivent être appropriées, nécessaires et proportionnées, rappelle le communiqué.
.
RAPPEL :
.
RIYAD À LA TÊTE DU CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME À L'ONU, STUPEUR ET COLÈRE DES ONG
.
22 SEPTEMBRE 2015 FRANCE 24
.
L’AMBASSADEUR SAOUDIEN A
PRIS, CETTE SEMAINE, LA TÊTE DU PANEL DU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME DE L’ONU. UNE DÉCISION CHOQUANTE POUR LES ONG QUI N’ONT DE CESSE DE DÉNONCER LES VIOLATIONS DE CES DROITS DANS LE ROYAUME.
.
Après la stupeur, la colère. Les défenseurs des droits de l’Homme ont cru d'abord à une farce grotesque, avant de rapidement déchanter après la confirmation, lundi 21 septembre, de la prise de fonction du Saoudien FAYSAL BIN HASSAN TRAD à la tête du panel du CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME DE L’ONU.
.
L’AMBASSADEUR DE L’ARABIE SAOUDITE AUX NATIONS UNIES a été élu par ses pairs en toute discrétion, dès le mois de juin, sans que cette information ne soit rendue publique. Il sera en charge de diriger l’organe qui désigne les fonctionnaires qui vont édicter les standards internationaux en matière de droits de l'Homme et dénoncer les violations constatées dans le monde.
.
«En tant que chef d'un groupe de cinq diplomates puissants, le rôle influent donnera à Mr TRAD le pouvoir de sélectionner les candidats du monde entier pour plusieurs missions d'experts», précise le quotidien britannique «THE INDEPENDENT».
.
UN DES PAYS LES PLUS RÉPRESSIFS AU MONDE
Un comble pour un pays désigné comme étant l’un des plus répressifs au monde par les ONG de défense des droits de l’Homme. Et le dossier de la pétromonarchie wahhabite, par ailleurs accusée de financer des mouvements islamistes radicaux, est lourd : restrictions des libertés d’expression et d’association, liberté religieuse hors islam inexistante, procès inéquitables, discrimination envers les femmes et la minorité chiite, exercice de la torture et peines de mort arbitraires.

DANS SON DERNIER RAPPORT, PUBLIÉ EN AOÛT 2015, AMNESTY INTERNATIONAL dénonce «un système judiciaire gravement déficient» et un «recours arbitraire à la peine de mort dans le royaume». Selon l’ONG, entre août 2014 et juin 2015, «en moyenne une personne tous les deux jours» a été exécutée, en général par décapitation. «Ne tolérant toujours pas la dissidence, l’État prenait des mesures répressives contre les personnes qui le critiquaient, notamment les blogueurs et autres commentateurs en ligne, les militants politiques et les défenseurs des droits des femmes, les membres de la minorité chiite et les militants et défenseurs des droits humains» précise encore l’ONG.
.
.
.
.
DU BURKINI AU NIQAB
.
https://lh3.googleusercontent.com/uNM-JMkOnZO5dZX1hSdTveVsGEPmJ3kttWBUoLfxkhrhijgUM44mMviAlaEK-6ZKU3LAmRxj_nbTWX7HHnkYY8tYNbz0ufPJnbpui-2jmoK1W0wXRmC_4LoEh4K7Ig1LlJ1ASWGW-2h8dwe-DkHMg4j1sKGubtaV2KDZMrMAXU0GiyvwBtQGMFJAiXvJEtDDiTsucudnYO-OsIFlWQdtTmIPHOm7JAtbnzi6uMrjo5fK4E6rJSSnoFudYHwtKp1kwNWZc2KNTlSIBdVnzpOECNDtKDZp3qRrQNaU1xA7rUx5r4_MiCGRLJMFBgJ3JGijDXV_g-YJ_osMoHL-N-njF9hSZW3y-AOOMxPCh2GfSYA3cERIJlN7AwdzoiAOLRhVfq77p5fR5oqS-j3BTMvdNyeP9It9a9yQYZ4Qu7NlumqMwvV4GQf5l3at9UobR3-f4IIuOfTU0YkNFQvWsO826xUz58WgRbhdsAzdB0Iuh2eW_kEcAXzrlHUiYs2ziA3mh5kQo90hKdgUm-qPa1h_rgfvUOZnPMbKTk4k1oCEd78ZQ1nQBzkwhNBaOGROmbfp-4T_LFy51_uC72IlzlG8Uuwr05lY-kqzXrcun5wii1XbM8zc2olKyMXtkMr-1asjt72yjRBioyZwh1lXaqYoYyYxgtLqfZRJN8gpicoeMSpSBIs=w280-h158-no
https://lh3.googleusercontent.com/KEly7gV9P_P5i4c1ZXpBy4AvpalBvbd6y7GQg7z8nhT5PiSj34yQzXQJ0MrptqPmsp3HU-4g4Rx8ReI5a1CtK0j2Hihk34JYB7GToWjzDNqiB9OsuPczl8G99hz-zaE-G7xOxvy0GqnGakfFu7knNr2rHym93umkK7SyBBTtyTbxZB6SaudUPM51JpylQlrBcq6w4F1U921z_qSJ2ewA436ghSKVhCi9KN2OAQUUISDFRG0hOjGK2XL5NPpBO-wYguaj1mu2dUJAalHx1PBku96IFhCdkP2ZwkbFLsL_Ppu7ioKztj3PhhUOsy3l2cCoWtjjPwQZYGch57xxObuLrNuoWIKuM85SHXQvO4d43kZ0036WgjvRsWROkQiseWunakPKzOyFDI1MvFh5PzVd1jjORWZ8RJD_a8p311sfBpPxwj2ayUEDNNjHbth90DgHU-jt5H-ozawrmSVhOk9ICxwGhmvQx3u2CMCQR3STfLwgdLCwRhhVnQJV4M8X3fJEioC8WpH0Yg0j7E82U38uhsHein8VqGP-JepbztriaRhJLLmKOWBtd943cN9cIHm4jo8Idpojk4oaKWZwkzNXRnZnWkf-3wIUJ1c5LfHmh4dIwqi3q57hSEbMWokT5suv2e7X7--If7fhpaGSepTyV376zI-zMzzt1vlkn1l6ld43OxQ=w84-h57-noALGÉRIE : DES FEMMES SE BATTENT POUR PORTER DES BIKINIS SUR LA PLAGE SANS SE FAIRE HARCELER
27 JUILLET 2017 LE PARISIEN /
.
Depuis quelques semaines, des Algériennes rassemblées dans un groupe FACEBOOK organisent des rendez-vous à la plage pour pouvoir porter des bikinis sans se faire harceler.
.
«Nager en habit de plage ne devrait pas être un exploit et encore moins choquer» a déclaré une jeune femme se faisant appeler Sara au journal algérien LE PROVINCIAL. Cette Algérienne âgée de 27 ans originaire de la ville d'ANNABA (ALGÉRIE) est la fondatrice d'un groupe FACEBOOK menant des «opérations bikinis» rapporte L'OBS. Sous l'impulsion de ce groupe, des femmes vont à plusieurs à la plage en portant des maillots de bains pour faire accepter la tenue sur les plages algériennes.
.
SE RASSEMBLER EN BIKINI SUR LA PLAGE
.
Dans son entretien au PROVINCIAL, rapporté par L'OBS, la jeune femme raconte que fin juin, le lendemain de l'AÏD, elle se rend à la plage accompagnée de sa famille. Seule femme présente, elle n'ose pas se mettre en maillot de bain «afin d'éviter toute agression verbale ou physique». En rentrant chez elle, elle créer un groupe FACEBOOK pour inviter d'autres femmes de sa famille à se rassembler en bikini à la plage. Au fil des jours, de plus en plus de personnes originaires d'ANNABA rejoignent le groupe. Elles se réunissent pour la première fois le 5 juillet dernier sur la plage de SERAIDI, elles sont 40. Trois jours après, elles sont 200. Le 18 juillet, le groupe comptait 3260 personnes indique L'OBS. [...]
.
.
.
26 AOUT 2016
.
LA JUSTICE SUSPEND L'INTERDICTION DU BURKINI
LE BURKINI ET LE CONSEIL D’ÉTAT (ÉRICK ZEMMOUR)
.
.
.
RÉPONSE DU BERGER À LA BERGÈRE
.
.
.
DU BURKINI AU NIQAB ... À LA MUSELIÈRE ISLAMIQUE ?
.
ABOU DHABI ÉMIRATS ARABES UNIS AOUT 2016
.
.
.
.
LANGUE CORSE REFUSÉE LANGUE ARABE ENSEIGNÉE DÈS LE CP
.
MANUEL VALLS REJETTE LA CO-OFFICIALITÉ DE LA LANGUE CORSE
4 JUILLET 2016 LE FIGARO
.
En visite en CORSE, le premier ministre MANUEL VALLS a de nouveau rejeté aujourd'hui les demandes des nationalistes corses de rendre la langue corse «co-officielle» avec le français et de créer un statut favorable de «résident» sur l'île, répétant qu'il s'agissait de «lignes rouges».

.
[...] «La RÉPUBLIQUE a une seule langue officielle, le français, car elle est pratiquée par tous. Nous ne reviendrons pas bien sûr sur ce principe», même si elle «reconnaît, aussi, pleinement la langue corse, ciment de votre culture», a-t-il poursuivi.
.
.
.

NAJAT VALLAUD-BELKACEM, MINISTRE DE L'ÉDUCATION [DOUBLE NATIONALITÉ FRANCO-MAROCAINE] APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ARABE DÈS LE CP
31 MAI 2016 LORACT
.
La MINISTRE DE L'EDUCATION est revenue ce mardi au micro de JEAN-JACQUES BOURDIN (BFMTV-RMC) sur la polémique au sujet de l'introduction de nouvelles langues étrangères à l'école, et particulièrement l'arabe.
.
.
NAJAT VALLAUD BELKACEM est revenu ce matin sur BFMTV sur la polémique autour de l’enseignement de l’arabe dans les écoles. «On est mauvais en terme de maîtrise de langues étrangères», selon la ministre qui veut plus de «précocité» dans l'apprentissage langues étrangères et plus de «diversité». Dès février dernier, la ministre a annoncé la suppression à la rentrée 2016 des enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO), assurés par des maîtres étrangers, un dispositif ancien et très décrié. Ils seront progressivement transformés en sections internationales à l’école primaire, comme il en existe déjà une petite centaine sur le territoire.
.
Le membre du gouvernement a précisé que la langue arabe pourra être choisie comme langue vivante 1 dès le CP au même titre que l'anglais, le portugais, l'italien, l'espagnol, l'allemand, le turc ou le serbe par exemple. Une polémique a en effet éclaté à l’ASSEMBLÉE NATIONALE puis dans les médias à propos de cette langue alors qu’une députée LES RÉPUBLICAINS n’a pas apprécié qu’on puisse apprendre l’arabe au même titre que les autres langues à l’école.
.
ANNIE GENEVARD a ainsi regretté à l'ASSEMBLÉE NATIONALE «l'introduction de langues communautaires» dans les programmes scolaire et estimé que l'enseignement de l'arabe pourrait miner la «cohésion nationale», pointant également du doigt un «catéchisme islamique». La MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE lui a répondu vertement dans l’hémicycle en dénonçant les propos de la députée de droite. Sur BFMTV, elle est revenue sur cet échange en assurant que cette polémique est «absurde» [...]
.
.
.
LES CAHIERS ÉCRITURE ARABE DANS LES RAYONS DES SUPERMARCHÉS RENTRÉE 2016
.
.
.
ILS NOUS PARLENT DE LA LANGUE ARABE À L'ÉCOLE
UNE DIRECTRICE ET ENSEIGNANTE DE ZEP
UN ALGÉRIEN PARLE DE L'ENSEIGNEMENT DE L'ARABE EN FRANCE ET DANS SON PAYS
.
.
.
RAPPEL : SEULEMENT 1/4 DES ÉLÈVES DE TROISIÈME MAÎTRISE LA LANGUE FRANÇAISE
25 JUILLET 2016 LES ÉCHOS / LE PROGRÈS
.
Selon une étude du MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE dévoilée ce lundi dans LES ÉCHOS, 60 % des élèves de fin de troisième s'en sortent plutôt bien dans la maîtrise du français.
.
Un niveau qui devrait leur permettre de poursuivre une formation, même si la moitié d'entre eux «doivent encore progresser». Reste qu'un peu plus d'un quart ont «un bon ou un excellent niveau de maîtrise des compétences» attendues en fin de collège.
.
A l'inverse, 15 % des élèves n'ont «pratiquement aucune maîtrise ou une maîtrise réduite de ces compétences et sont en difficulté devant un texte complexe ou comprenant un vocabulaire peu courant». Parmi eux, 3 % sont même «en grandes difficultés» : ils peuvent répondre ponctuellement à quelques questions, mais ne maîtrisent quasiment aucune des compétences évaluées.
.
L'étude a par ailleurs cherché à savoir comment les élèves s'y prennent pour lire, et quelles sont les différences entre les bons lecteurs et ceux qui sont en difficulté.
.
LES RÉSULTATS - inquiétants - montrent que plus d'un tiers des élèves n'ont pas de stratégie de lecture efficace. Ils continuent, par exemple, à lire sans résoudre un problème de compréhension, ou ne ralentissent pas leur vitesse de lecture devant un texte compliqué.
.
.
.