vendredi 8 juin 2018

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Up-4lhe0nes2QEdWGpF_W5T8OJcnJyw1GOtK38BupWS4djnl-loux0TuSyNqBeblbeUY2nytIYCSYT2YLY-rxy65KO656ugqjXbQkKvxPp9sQOOZLLOrr3bHLNdXNQIJsMxUlV6OpKQZCQfqEtEerUXy1e4SbLW3zK7vLLwEh2V1KGkjngT7QeLHEztPtlLq5WsPkuVMsw30npA-CVrqDS99cKWIsMrgfNNnNXTZJ4Ccwvi-1BIKlEweOy1nAi79i952Q-iUCLJjzCbB-qJiCx9ivt0_V80W1V3A6QjtoTZLyu4xCztk-miJ0Za4YHkb0mlOdMSqqGLTuc-qXuJERJQBqpkvTPkvk4NKQw6Cx9FaA7paZPFGKdc7dNOSSZlQw8tjohW2veRvTS--EDozAG9e8_WrJvXo8Zn8f0RijvxLwvemNlN-vKgjVJhPyhB9xchHrnY-Fd6nRfgyjmuPeB_itGPtpiPNJa7-GDQnC_GWTp5N0e5yqLXmqgd6OHCuEPsTY6seeaRrdMCZFpL_DzmlT0z93qTAJCQo6cT6zXV9fTfZYv3yHmkUlM_UUqgEotAUOovMHlP5QSYE6b57yEtJXuka5Y2greF2YL6m-4ycLJu6KY5r0pM92CQQ-Ky_W1y5b4g8f-J-9MAloIqEDiFAr0JYCN0Ka3Z3Qn2L7d8=w400-h300-no
.
.
.
.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE JAWAD BENDAOUD
.
https://lh3.googleusercontent.com/mdj33GT7AmMTryGaCK9lzMWJa-muGf3rNXuZs88X4wg5ktgdSZbaJhTot7_04zdxvAxKDtXglxMLCe-uLsSk72pHeJOlXLcTvuI1l3J-4EgLnDDUkTi_BCebtfdZdLEaiZP7JNnctCZvm_otBr657gVIgMn-PgQ8sejSSA0CNaIToRneJ8Bt3-4UVhi97un37gjwgNqS_qHi2W5CYC9JcO0Kpd6Mo8AH-q8ac1-zeuVfvxdEgQemh8usLEPLwzotbPG6u_7TrFywCX8W4j-rntVFZdgpVNuqNXMeD9K5hi1iigqYzFEVyJxNmfGUdpRuWBCUO0kTFvy46WR5cr-5hYRpMJPduFrYxAOGfI_wBAPpGcZNDUiJrqbQWuzy1onb_hdPSY8gIuG253eBhtNYubzGAnc7uY7R0o_3wbgmSF0squxWDY8SoWOkCCgQyoOP_fVQSITsCDW09w3Obh2AAZU0UUVVHaSgrGJDrMVfC_Wj76LiIRhuLbTF9BypulS5LG1jCAZIMSLsjPXRGR7qTeRe_kj8xDLjv449ZWM5wAWZJpmgtJc_l7LSYWubaZpTjvOqJMuQ0V0ra5UVdOjcA-NtKAF70qvvD3VC1n0f=w285-h158-no
JAWAD BENDAOUD «LOGEUR» DES DJIHADISTES DE L'ATTENTAT DU 13 NOVEMBRE 2015
.
Après l'opération policière du 18 novembre 2015, au cours de laquelle les trois terroristes sont tués, JAWAD BENDAOUD est appréhendé par la police. Pendant son arrestation, il est brièvement interviewé par un journaliste de la chaîne BFM TV, auquel il affirme :
.
«J’étais pas au courant que c’était des terroristes (...) On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service, Monsieur. On m’a demandé d’héberger deux personnes pendant trois jours, j’ai rendu service tout simplement. Je ne sais pas d’où ils viennent, on est au courant de rien, Monsieur».
.
Il est emmené quelques instants plus tard par les policiers. La vidéo de ses réponses aux journalistes suscite de très nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux. Surnommé le «LOGEUR DE DAECH», il devient même, dans les jours qui suivent, un véritable phénomène INTERNET, jusqu'à faire figure de «bouffon» servant d'exutoire à une opinion publique choquée.
.
PROCÈS
.
JAWAD BENDAOUD est ensuite mis en examen pour «recel de malfaiteurs terroristes», son procès s'ouvre le 24 janvier 2018 devant la XVIe CHAMBRE DU TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS. Il comparaît en même temps que MOHAMED SOUMAH, l'un de ses complices habituels, et YOUSSEF AÏT BOULAHCEN, le frère d'HASNA AÏT-BOULAHCEN. Pendant les audiences, BENDAOUD se fait remarquer par son comportement fantasque et ses nombreuses déclarations «surréalistes».
.
Il est relaxé, le 14 février, des faits qui lui étaient reprochés — le Tribunal estimant qu'il n'est pas prouvé que l'homme a «fourni un hébergement à des terroristes en vue de les soustraire aux recherches». En revanche, les deux coprévenus sont condamnés : YOUSSEF AÏT BOULAHCEN à quatre ans d'emprisonnement, dont un avec sursis pour «non dénonciation de crime terroriste» ; et Mohamed Soumah à cinq ans de prison avec maintien en détention pour «recel de malfaiteurs terroristes»19. Le PARQUET, qui avait requis 4 ans de prison contre JAWAD BENDAOUD, fait aussitôt appel du jugement.
.
Alors que son procès en appel doit se tenir le 21 novembre 2018, il est placé en garde à vue le 24 avril 2018 pour avoir proféré des menaces de mort sur son ex-compagne en vue d'une comparution immédiate au TRIBUNAL DE BOBIGNY le 25 avril 2018.
.
JAWAD BENDAOUD SE VANTE D’AVOIR «NIQUÉ» LA JUSTICE, SELON SON EX-FEMME
.
7 JUIN 2018 LA DÉPÊCHE / EUROPE1 /
.
«Je les ai niqués une fois, je les aurai une deuxième fois»
.
[...] Ces déclarations ont suffisamment intéressé les magistrats pour qu'ils demandent qu'elles soient jointes au dossier du LOGEUR DU 13-NOVEMBRE lors de son procès en appel. [...]
.
.
.
MAKAO, L'EX-GARDE DU CORPS D’EMMANUEL MACRON, APPARAÎT DANS UNE VIDÉO AVEC JAWAD BENDAOUD
8 JUIN 2018 20 MINUTES /
.
https://lh3.googleusercontent.com/KO5EI5nga08u6IGKay82YfV7HnzOhMNi0sj2laIMKLaLrjcjeN4VKRkpuEuDpdoRq4aKZ41zb3LjjDicSr6z_CidNV1r8Hm4e89pzZ0mFi66yjqFUDqSRQPqXZ2_S2Nyi7VpXHY1_qAEY8YxJIqmovtr7jbBkRjAWHufUpO-rD0_nTeygY22XWaWC7dcu4mK3VF5cZMN8UN83IEKZ0FFxXFzSetckjrF7Fz8rIdtzqrH8aFxItk73X0VzXX8VxRgI-n4AXBU245g5wkkhA5BK3T5zk0Q61zqG51B00u_QTotSF8LTSn63j351ehfjP1Q4DRdMGknREbRLLyMpi4FXDNJBbJTEAhEgjjNt3_4D1M1tKZqqwY7tqXBY72rCrBOwMeXXpaL4oeUtFqnNp0mnckkJuW0EKh4XkwrDcMQa4cF6By17jNkYasJOTS8Yh-yY93BSak7w8pJQPMeUFtv3vGaXXtkcDKNn6FDOsgUdXdraUxdKDEOEYGnkTJF3YocjiKcoBQferyG75uuiJ9P2ZTdiWYMRRPfKYFnlknI_wAh8kGuJz61GN0Zwfrd_3lAdFaIm-poSnFk0OVVlNbNYHO1DzUdp4q6TEmQRIcC=w212-h283-no JAWAD BENDAOUD, «LE LOGEUR DE DAESH», et MAKAO, L’EX-GARDE DU CORPS D’EMMANUEL MACRON, sont-ils amis dans la vie ? Des vidéos postées mercredi sur les comptes SNAPCHAT du logeur des terroristes du 13-NOVEMBRE montrent que les deux hommes ont passé récemment une soirée ensemble, rapporte CHECK NEWS, le site de fact-checking de LIBÉRATION.
C’est le site d’extrême droite FDESOUCHE.COM qui a, en premier, relayé jeudi, la vidéo intitulée «MAKAO VA JAWAD FIFA 18». On y voit JAWAD BENDAOUD jouer au jeu vidéo de football FIFA, avec «un homme très costaud arborant un maillot bleu barré de rouge, très ressemblant à celui de l’équipe de rugby de RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO», pays d’où est originaire MAKAO. Avec en légende, «MAKAO il est énervé quand il mange».
.
Après des vérifications effectuées par CHECK NEWS, d’autres photos postées sur son propre compte SNAPCHAT le montrent vêtu du même maillot.
.
LA FACHOSPHÈRE INDIGNÉE
.
Deux jours auparavant, le 4 juin, avant que ces vidéos ne soient postées, MAKAO était invité à l’ELYSÉE et posait en photo à côté d’EMMANUEL MACRON. Contactée par CHECKNEWS, la présidence n’a pas souhaité faire de «commentaires».
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE MAMADOU GASSAMA
.
https://lh3.googleusercontent.com/q4uF2BoxMylQ9rbV_6wNGGwUM_Cg4PmajflUp-vHW8uh4_1NCVZ_hgrie6FISdx2uoUEXrAaLTT-y_T0KMJKG76mrcHPTQnNSbOVNZye-pEWxbRmh5ujq7RbERyL7MRuCtLSDzTHECI5N09Zpssd-4mVeqIDM8OH6R1yW4uc6bdkcx0r9glbWoEjNxBgY2xyrIymDFlFJ127zjvSlSxx9v8uPIW6MoJtyiKfyZ_fl2g-deHFhTeq20mpVZ80vFxJuYN84g6zu90YCmxDEBGGGGliK2kog945oGGV_4E3NJpGuenED9EjwpaFXpZaGeiEASQmEvkl7Lkh0hYDzlBr7H-N9qo1P842vhcKUU_WcQjSA-CwmmGWPfH6zmpNEp_S6C0oZl09x-tlldDHYjfTcOJCShf3rPctWWdVYeF9Ac3w2SsPWEh5Ljshdoyr4jmfZDhSP4jmduw4QeQPBtS8BYM_x7D_8jqLeJO0i-GoWo-S1OusGVcuv0ELvCWUY1YQ6TaiMx2ureEJvkC3MRyhXo9PL4kUg3q7ZDE81EEESc7rK5obFJjnt0YbiSxuMDBh_9_8_cZleT3r63PG7Cm1SMJBqI-PNmrBvn8amECdd73tsZntRQ_nNw23rPbMVXmdeEbuLB_bxGmk-mrJDZ9O8GBLmmYdbN48_g=w285-h160-no
.
MAMADOU GASSAMA MÉDAILLÉ
L'EMBALLEMENT MÉDIATIQUE
LES INTERROGATIONS D'ANDRÉ BERCOFF
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/KgpmoHgF9urAOs7z56f6KOM06D9jkNprRAjInUb9BXPhRwhUsQQGf8BRF5S08CVmTHg67cgHbm_juxoinyunVL7DXXDe9ubUHYgwAeQsnhMhITI9t55ROf34e1eGruOBlQfbG6SMknz8eozQuv2p-yYjJ8brd-oNGQThATBl_v_2gZmQveCaYE12ZngASuq1XASwqxlVht9NTHr4UjPxJLKvh4JKP5jvkpvLeddpHkjSPQpbm0Ev6Niv7auG4IWuaJg4wciFdaj0enn30agx9H-CfKIVKnxeCwo34R6aDHjNk1OAJzuSn9uicFsYeOxPSXOI4pWECU7BwQT7N6uKMcbD1cTAXEcgLJZbIMvFsdM9gTqzCRWs1s4DTsth6Wr45OOMpy042BInsHVG8yl7pKLTAgxvkiwz7-KB_z9ZVmr5r1ZcuEGAOgWTdjfLAsDwzq4MHK0XbzpLC6C8X4k7S6kUCnbZ7yVm789_G8-_lqTo6cKaz8nftMQ1JuvBnxuZf_VvkEp3JYnRfHt4G_SGyum3wER55DTI-GM96myDa5DCwk6WtCf0z02C6L6AGZ7kEYj5N3M0xsjpWed7kRcYqEvf3ZDeznpEzNscyHRDBCJ7Py8LVcuGqjmCmH7w7cri2VZ5e1stigDa_qWweIyXy4wu2PAtXLqy9g=w140-h325-no
https://lh3.googleusercontent.com/w4HxRjervQhZ0rI1SN1jq8saJmR7BhyZmnanMUmRnD1YiAq89KG_-eySu3fT535xWpNoE463UUlw65z_mk0Mk3XAVfQE8A2zB_xKxAENqPus_EA2MNoesvOHs_HJGlmO_P2giJp5Q9_Hd40N0MYzleNAk6kDd82npnoioKzIdDJEEi8NxKuxbvr8UXTE6dsidPWFgTv2JHnf_2r-0ZIdicT6LW0DWQBYQFEZbWNY2YQCEYPyWUg2bs4yxqNNJyALq-X1kULAZmwTsJg084RpwIBv9p3Su3KR7g_LAq4N7BN0uxAgxvcunqZ735ST34QXL18efHqZyhatqZLqiaNIdkUW07SKtAQG6eKcnaVzSwjb4PsqGOtnbSXVpiqJCGf-GIvO03oxVCsjtY9mAgN5GNvqJbXO9pulJIZQbKqzlNW2xZ9iWiWYupNEzkgwzwT57fneJKo91pdYi4aSFpOfbqzo8kj_AsU6IspJ122elfRbG1uzlAvBp8H4-F0LPL5p9ZBLe-onL77VT0sWw6h3rEHoT5WG_HmcozMZomLubYEYQyRixDLgTwOk4Ohp1UU1Irow73-Nz4kwaYAb-t8ypzedYpw59LFWtRj2OKY5kg04hQhA9u6iko_gNL1eLxkYtNoo9HyxqWO0jwC5DUukNsP99q0Ts_tV9w=w140-h178-no
QUELQUES HÉROS 2018 QUI N'ONT PAS EU LES MÉDAILLES DE MAMADOU GASSAMA
29 MAI 2018 DAMOCLES /
..
VOICI UNE LISTE NON EXHAUSTIVE DE LEURS ACTES – VIA LA PRESSE LOCALE – DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE.
JANVIER 2018
.
* Le 8, dans les DEUX-SÈVRES, VINCENT sauve ses voisins, une famille de six enfants, victime d'un incendie en pleine nuit.
* Le 12, dans le RHÔNE, NICOLAS sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la SAÔNE.
* Le 18, en GIRONDE, JULIEN, 22 ans, plonge dans la DORDOGNE pour sauver une femme de la noyade.
* Le 24, dans l'AVEYRON, ARNAUD, 26 ans, sauve un bébé de 7 mois emporté par les flots d'une inondation.
* Le 24, dans la DORDOGNE, VÉRONIQUE sauve sa voisine de 85 ans en train de se noyer dans un bassin.
* Le 30, toujours dans la DORDOGNE, un habitant de TERRASSON sauve de la noyade l'un des voleurs de sa voiture.
.
FÉVRIER 2018
.
* Le 2, dans le TARN, trois policiers sauvent un homme de 60 ans dans l'incendie de son immeuble.
* Le 5, dans la DORDOGNE, JULIEN, policier municipal, sauve un chien de la noyade au péril de sa vie.
* Le 10, toujours dans la DORDOGNE, THIERRY sauve un octogénaire coincé dans sa voiture au fond de l'Isle.
* Le 18, dans le LOIRET, STÉPHANE, CATHERINE, QUENTIN et LUC, policiers municipaux, sauvent une jeune fille de la noyade.
* Le 23, dans le MORBIHAN, FRÉDÉRIC et BRUNO, deux maires, sauvent de la noyade un homme en hypothermie.
* Le 24, en LOIRE-ATLANTIQUE, les pompiers sauvent un jeune emporté par le courant de la Loire.
.
MARS 2018
.
* Le 8, dans le CALVADOS, la Marine nationale sauve un couple de la noyade dans une mer à 7°C.
* Le 10, dans le FINISTÈRE, les pompiers sauvent un homme âgé et son chien de l'incendie de leur immeuble.
* Le 11, dans l'AUDE, BRICE, 20 ans, sauve sa grand-mère de 80 ans des flammes de sa maison.
* Le 14, en CÔTE-D'OR, SYLVIE, 53 ans, se jette à l'eau pour sauver un enfant entraîné par le courant.
* Le 14, en HAUTE-CORSE, un légionnaire du 2e REP sauve de la noyade un enfant emporté par le courant.
* Le 14 toujours, en INDRE-ET-LOIRE, une adolescente sauve ses petits frère et sœur des flammes de leur appartement.
* Le 16, dans le NORD, les sapeurs-pompiers sauvent un homme suicidaire de la noyade dans la Scarpe.
* Le 19, dans le PAS-DE-CALAIS, la Marine nationale sauve de la noyade un pêcheur encerclé par la marée.
.
AVRIL 2018
.
* Le 13, dans le NORD, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes.
* Le 14, en HAUTE-GARONNE, un habitant se jette dans la GARONNE pour sauver un chien de la noyade.
* Le 15, dans les YVELINES, ALEXANDRE, gardien de la paix, sauve une dame de 92 ans de la noyade.
* Le 25, dans le NORD, SOUWAN-CHUN DEFONTAINE, 13 ans, sauve la vie de son ami poignardé en pleine rue.
* Le 28, en MOSELLE, RENÉ, pompier volontaire depuis 27 ans, sauve sa voisine des flammes de sa maison.
* Le 29, en CHARENTE-MARITIME, deux plongeurs de la Sécurité Civile sauvent une famille de la noyade.
* Le 30, en HAUTE-GARONNE, des policiers sauvent de la noyade deux hommes suicidaires en moins de 24h.
.
MAI 2018
.
* Le 2, dans la SOMME, HERVé sauve un jeune homme de 17 ans des flammes de sa maison.
* Le 4, dans le RHÔNE, un policier sauve de la noyade une personne suicidaire.
* Le 7, en CHARENTE, des policiers sauvent de la noyade trois Afghans «demandeurs d'asile».
* Le 10, dans le GARD, un gendarme sauve une femme de la noyade en se jetant dans le GARDON.
* Le 10, en MEURTHE-ET-MOSELLE, une passante sauve une femme handicapée tombée à l'eau en fauteuil roulant.
* Le 10 toujours, dans le MORBIHAN, MATTHEW et BENJAMIN, deux adolescents, sauvent de la noyade un septuagénaire.
* Le 11, dans l'OISE, deux policiers sauvent de la noyade un homme tombé d'un pont.
* Le 20, à LA RÉUNION, STÉPHANE sauve trois personnes de la noyade dans une zone infestée de requins.
* Le 21, en DORDOGNE, CYRIL, agriculteur, se jette à l'eau pour sauver un quinquagénaire de la noyade.
* Le 23, dans les ALPES-MARITIMES, deux policiers sauvent une dame âgée, bloquée dans son appartement en feu.
.
JUIN 2018
.
* Le 1, à LYON, Un militaire sauve un enfant suspendu à un balcon LE PROGRÈS
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE YASSINE BELLATAR
.
https://lh3.googleusercontent.com/STb_7___Z2pDnqVZhYxos_XJv3gEhGnTf-JAKYZndOujebh4ePP8y0OO9FeJtvNYbNWAzbtIs3aFnJlsdY29uX22iqDPIJtlLH52dJ7scWRMG_7XOHFbCUEr7SQ8qcRJBpV4fhbz8bKwYV1TOzoZuiTbcw_H3sh8s26K7vCha_ZAyHd_9vED0ZzBLrWPLHp04Y_Yvvvcwxw8mvzs-RF4O2lvlGhnZA55Oyp05yiebS69KiPjGlr2_LJgdkxSkDdoTKHeYvd3UIE5uJd72iqM2DRYgQllgx6ojm6z1PO_qGjQsaZtw4xvwKiims5fMSa6qNzlX0kcstudmjsA4rcG4LEtnNcbVmS0rmjIiJQbdUkif34Mf9s7QNTfw_lpZvYdq5xe12F1YrG5YXmrXSq3CkpsDT3GqoKVe0-73GioSthhnkkfh_UfBCY-d4tMiDHFp5WeLCEt87zcYQYS-0_jq_pStkf7hcLCFKocopsBnDiSMl0t6i2AFHkh6s_BHPchtGtR2v98j4duNWcUDVEcruJ1NccXlLwpJJ3_Wc5SL4ERxVvhNIyCzVu4xQ2mahXJcAvncs5g6WoPBk8QEbsmSfj5kEc37k1NI1Dy59MUGWK2ESE4D9Ai7veUd16x66yrhb8kXuTkWuGryCuloT_zT9gMle9LRpzRtg=w285-h194-no
L'HUMORISTE YASSINE BELATTAR INTÈGRE LE «CONSEIL DES VILLES» DE MACRON
14 MARS 2018 LE FIGARO /
.
YASSINE BELATTAR DANS DJIHADISTE FRANÇAIS IL Y A FRANÇAIS FAUT ALLER LES RÉCUPÉRER  
Selon le BONDY BLOG, le trentenaire controversé aura vocation à «nourrir la réflexion du PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE sur la politique de la ville». Un rôle que l'ÉLYSÉE confirme, mais tient à relativiser.
.
Selon le BONDY BLOG, le trentenaire controversé aura vocation à «nourrir la réflexion du PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE sur la politique de la ville». Un rôle que l'ÉLYSÉE confirme, mais tient à relativiser.
.
Va-t-on vers une nouvelle polémique? Après l'émoi né de l'éphémère nomination de ROKHAYA DIALLO au sein du CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE, l'arrivée de YASSINE BELATTAR au «CONSEIL DES VILLES» d'EMMANUEL MACRON pourrait provoquer une nouvelle levée de boucliers. Révélée par le BONDY BLOG ce mercredi, la présence de cet humoriste controversé a d'ores et déjà suscité l'indignation du vice-président du FRONT NATIONAL, STEEVE BRIOIS, selon qui le trentenaire est «disqualifié pour représenter quoique ce soit».
.
Les détracteurs de l'intéressé lui reprochent notamment plusieurs prises de position jugées communautaristes - ce qui a poussé différents directeurs de salles de spectacles à refuser de l'accueillir dans leur établissement -, ainsi que ses excès de violence. Dernier exemple en date : l'homme a été placé en garde à vue en marge de la visite d'EMMANUEL MACRON aux MUREAUX (YVELINES), le 20 février dernier, pour avoir insulté un policier qui n'avait pas reçu mandat pour l'intégrer au cortège présidentiel
.
.
.
YASSINE BELATTAR LE CCIF ET LES FRÈRES MUSULMANS
19 MARS 2018 ATLANTICO /
.
https://lh3.googleusercontent.com/AJGkFFUHMA-dhHEQq5jM5oNIikExpZogBJUjX_NVuJnDrjJbtdJVgPw6z21n-V5i18CdqIU4bL6VBNhOcA3GbAy_FDBJ4dzrZRstFsuS1q2JhSCohJLtFpm02fe-ohNVt1L1gP8rjxDGx4tnC4yJgELsExLgAcLSgthBfOGoz6x5M1I_gs8uNot2Qsew0mUaQa05DJPoxboouVEBorEewOjsysiuPuqpq7QkNZnyvYUzEDTgRQ3Ofogr7kzXXsOWSZfudkuhF7uK_x9xHrOIZUr-gDMiYRoWcFYLYyO1Bfxpj_oNWhUU3ydIqmic5yWTeil_4NEp2V4VEUdB_KbK3tiEkj_efhHlRnLW5FjPBbJzR29fJcue8bc__Gsfyqw43tkU6dcRZffyL2rebFp91YSLUYnxHt7NZYVSW323N4LVtvQ0MqpsdelhI4oArT94-dNu3sZRDivqzVtp_5JdfHZrzIZxX3_kC1sPyhWWhuPty2QATKJ16PsaWmRNRItL0EECKKtMFIJTx8hAQuDtfmeXGZgQyaVVpu_U8PjsFMgq-zIVpum-uAWjj7tqc_X5dG4TMz7R_Ib7RnY4gfb1DYkV_Y8SfcU59hfYOIvbHp0xcKog5EP9JmPKB0dRWimFWqsCRKb3GXHuZzd9Ol6Ed9r7WWJT1-ww0A=w285-h291-no
https://lh3.googleusercontent.com/iO1dKPlG7WJzKNTrm8aGzAaeqjS1qnXluUx2RPvKoAWZcrJAUpBjX-yjtjkOk24iQMglcR1VOdG1xlQxKNau5rWva67K8PWdJMtTRU_UiOKUNplTP54wjaU8bkKDbjxowLnq_DqvsgTJtqrDqwM3AmE4wAoz_e_26rnuSxUm8XKUN7MGEm6c1QM3LGjFNsTD2BpgHouSkSkDV22sLmQmJdDKvt_xQd7k_rOs2P0LMRAD5VJv1LknzHjwndiIzNNVWFiEBZXi2ZZZfBmDwRB9iInuQD84S6eMSpqS-zV0N9JCIYLnFCTE5yy6qJvqZhoWq3HicSb1GPz7td1tg2-T2riHiu3DwjuRIZSUWSHpu0Yt8MN9s4F5Cu0TvXWY-HmJylNsMg-1_l_5qh6cKgJf89CiXnRYsFx8zuhdmTUi-pZpMjai9cpXDts3NsuNMOa8UCfCfjZa3oYcEBKIJFn1T1rG9Gl8bmYnjyegpm9-ikyhuKUrA1HQ7fH8e3y845eKd2VT6tH3_oqAyO-hiGbf3SgB-j8s5snAcOSVlFXCtVQUrFsgHlkwKOkl-lgJKUUXC4ijj_2vzSs51CSEgRzDYL0vzOHsjCjIoF_e1-o0re3v1sW77QKGZBza_NB5InTt-hNb9cWj2glf7vQ9DAxI3OMpD05qCgJLhw=w400-h220-no
Tout comme le CCIF et l’ensemble des islamistes, il accuse toute critique de l’intégrisme musulman ou de l’ISLAM comme étant raciste et fasciste, tout en prétendant qu’il n’a aucun problème avec la critique. Et les jihadistes ? Ils ne sont pas musulmans selon lui.[...]
.
Il est un fervent soutien de l'association qui est idéologiquement la branche juridique des FRÈRES MUSULMANS EN FRANCE, le CCIF (COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE). Il assura même en 2015 L’ANIMATION de sa SOIRÉE DE GALA.
Soutenir et assurer la promotion d’une association d’extrême droite pour ensuite faire la leçon à autrui sur les risques de la montée du FN, cela doit être son humour. Plus fort encore : même MARWAN MUHAMMAD, l'ex directeur du CCIF, n'aurait pas osé qualifier THIERRY ARDISSON de nazi.
.
YASSINE BELLATAR apprécie aussi TARIQ RAMADAN. Au point d'animer lors de ce gala la mise aux enchères dans la joie et la bonne humeur d'un déjeuner avec le prédicateur, qu'il présenta comme le «GEORGE CLOONEY des musulmans». Comme tout intégriste, TARIQ RAMADAN est complotiste (il voit des complots j... sionistes partout), homophobe, sexiste, fervent partisan du port du voile et de la non mixité dans certains lieux comme les piscines. Nul ne pouvait ignorer cela lors de cette mise aux enchères, surtout pas YASSINE BELLATAR. Voilà la personne avec qui l'humoriste proposait de déjeuner moyennant finance pour contribuer au développement d'un collectif islamiste…
.
.
.
YASSINE BELATTAR : DANS DJIHADISTE FRANÇAIS IL Y A FRANÇAIS FAUT ALLER LES RÉCUPÉRER QUELQUES PRÉCISIONS APRÈS NOTRE ARTICLE SUR YASSINE BELATTAR
15 DÉCEMBRE 2017 MARIANNE MARTINE GOZLAN /
.
Désolée si YASSINE BELATTAR dit une chose À LA RADIO et une autre sur scène. Ayant assisté à la représentation de son spectacle le 4 décembre au THÉÂTRE DE L’ATELIER, et fort bien placée dans un fauteuil d’orchestre, au cinquième rang ( j’ai payé ma place, qu’on se rassure) j’ai bel et bien entendu le héros de la soirée claironner : «Je ne suis pas CHARLIE, je ne suis pas NICE» et enchaîner : «J’ai le droit de choisir mes deuils». [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/xkQZXuVAcH3T5TuULe8TiuKI5yiDKz_5NIeFXQRZO9jHUvem9Xetz0kf2iGz7o2MxZVGekUTI1yOgdoi_Are50NnxYkFaKEmh2NnioZd5mamCR6-nWQ5wWwCvvNjtVpxxNR4N1E4MKjWRC6T6il8pnz3x6iCQZOv2mPn7dvVYUE8ociyiDk-rhNlfFIbO-nVA3rf1CzVMaCpARPox1DCeQRagTQQMO3s92N8-F87G9KlapZNeVSTLPSVYSv0mxiwIcyW0vr3UonU3Ul6zdRMw4j677zIdSNBJe_8t9uzSK6Ug3safQJJE4Y_SPEzkoxbVFJsiaOWcIttmPA8ZBOxmiDLw6D0ffPzArKwUwdlnNWlW9bq2TMNbQId1K5aVAYPoU9redAHUCh5KmZAhaVxikpzXyzx9YZ_A9EG0EjJ43jA5rGjvCw3OJElP03B1pvxcVSQiaBJUaaDBZGLjATHTkBw5Jxq-Z26UfqpsPvaIcs066V4DepQtJeaMSYXL74RUtnkLGVTw6rrvphRi4oxZw_2jfzDpzyYu5wNqA_nXQ80AOgqusWcc7Hcp4wskmcZSLb5OL_ZwmoQZfZCOEUHfFfqxNlCF4ULdpXYk-7p=w285-h142-no
LE PÈRE D’UN SOLDAT TUÉ PAR MOHAMED MERAH MENACÉ PAR L'HUMORISTE YASSINE BELATTAR ?
7 AVRIL 2018 RT / VALEURS ACTUELLES /
.
Contacté par Valeurs actuelles, ALBERT CHENNOUF-MEYER, père de l’un des soldats tués par MOHAMED MERAH, a assuré avoir subi des pressions de la part de l'humoriste YASSINE BELATTAR, en raison d'une publication sur FACEBOOK.
.
Intégré au CONSEIL DE LA VILLE d'EMMANUEL MACRON, l'humoriste YASSINE BELATTAR ajoute UNE POLÉMIQUE À SON PALMARÈS. Selon VALEURS ACTUELLES, les avocats d’ALBERT CHENNOUF-MEYER, père d’ABEL CHENNOUF – l’un des soldats tués par MOHAMED MERAH en mars 2012 – ont écrit le 6 avril au PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE pour dénoncer le comportement «inadmissible» de YASSINE BELATTAR. Ce dernier aurait très mal pris une remarque d'ALBERT CHENNOUF-MEYER sur FACEBOOK : «C’est mon droit ! Et lui m’a appelé, sur un ton agressif, tôt mercredi matin [4 avril], pour faire pression sur moi et m’intimider», affirme ce dernier pour VALEURS ACTUELLES.
.
ALBERT CHENNOUF-MEYER assure sur le réseau social que YASSINE BELATTAR le menace d'un procès, «pour racisme», pour avoir «dénonc[é] le fait qu'il soit conseiller d'EMMANUEL MACRON» sur FACEBOOK.
.
Selon VALEURS ACTUELLES, YASSINE BELATTAR aurait contacté ALBERT CHENNOUF-MEYER par appel téléphonique via la messagerie MESSENGER, en lançant : «L’islamophobie est un délit et vous risquez de le payer très cher !». ALBERT CHENNOUF-MEYER aurait par la suite raccroché. YASSINE BELATTAR aurait tenté à plusieurs reprises de le contacter de nouveau, mais le père du défunt soldat aurait pris l'initiative de le bloquer.
.
A l'hebdomadaire, ALBERT CHENNOUFF-MEYER confie qu'il «n’en restera pas là». «Mon objectif est de le faire sauter. Il est inconcevable qu’un tel individu conseille le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE !», ajoute-t-il.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE TARIK RAMADAN
.
TARIQ RAMADAN ISLAMOLOGUE ET THÉOLOGIEN SUISSE ACCUSÉ DE VIOL ET AGRESSIONS SEXUELLES PAR LA MILITANTE FÉMINISTE HENDA AYARI
20 OCTOBRE 2017 20MINUTES /
.
* TARIQ RAMADAN VISÉ PAR UNE CINQUIÈME PLAINTE POUR VIOL RT /
.
https://lh3.googleusercontent.com/CKGpudm8-OIQ0VilCH70Zqr2oLdkfbyMnquiDSN1-D_JTSuRQHZEGvzn7qV8vv2w0cG8NsUf0vfOuciE7PTAkvxFc7rmdLXA-gObr7geQ9oPyLbcm3k9vFxH6cw7DU7gUhwCjTc9E5ZrNp1wZGk_f0sxyVxYKdXT75tFoLImieBP9Jyz9mW8KaoTVB8yMzRtIUw7xzXAvwlRQprfn8QBdnJQz5hlvanTqI-eiXO6hXj_Aw65R3tktlPexPIoNpZB29DHbfrZZxEeGSaJnfjNIesLoq6eknVverEPkHKL72Bp8sXA1O0RAQjVXwoO5tUvb8qLnJRs49S2NpBxXJm9dmDF6GL7QE1_9EOMFi_Ons2My44XjC7x2HmJWNUHTwcp0FAI4uqVy0LAybx-ovrCs_GvuCXJjQoMhK_eYv3nLzKXhvZoPaqOaT-PAlXbQbeN4o5Iyl3zGqWHz8EHgtsqnacAAS7HVdVHghkHMSUYSBIk59WxWffEdFwTXPJvwrtyYKOGgjZVUUqPhdtlw7cSzD2y1XY20GLnLJaIsmtA4cZ2d4HcM5g1-3EWP4ttAnApEn8gNoJU8hmTIe7dv4_ic4mikrmjWA1onrpoKB5GS68pfkjozyTtO4brgWKrQtTvie3sQfWxvCXn3RdTJ_wADTBwkN1Blpru9C7N=w126-h194-no
Une plainte a été déposée vendredi en FRANCE à l'encontre de l'islamologue et THÉOLOGIEN SUISSE TARIQ RAMADAN, notamment pour viol et agressions sexuelles, a-t-on appris auprès d'un des avocats de son accusatrice HENDA AYARI, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque.
«QUELQUE CHOSE DE TRÈS GRAVE»
 https://lh3.googleusercontent.com/gtuIWA493OQ_ZktVVXkebhmPxRNSoyqIn-P9gIszrtkKL26rhFSGI38E9JHW4VwwUTsznDI7S9mSQ0kl_EY-V5ajswGkIBidfEUE1Hr8MqRzyZ-1LIVeOJSeG7edBMJ5SUYqy96LtLEV_iZN1-QGtjAVXQiAKQSLDnduMx0ttLxVFNE9Fzl7IR6aarIwpxzaz6xTT9SWsol1Clv7V52KGVtlz3eQKiuizy7zpNStCso0a6crpttuFzcLzZQr4KEXaqTYzZ_2ZyDUmwkIEoLOusmzn2pXZl697NpV004VaWe3g9niBIAenGUaYkWb0snm_FYnN_vY1bX5ipXZDKFgHGVLRDJhYu_xuN5xRD8usqHCIr6LtkBOZ2g0SGhd_bYW2Lr31h2D9Ewv5LWkLeC522u9FQCcQ-a3LRqEi47xrB3Lkc2x1SdnoiuJFrWi53ommclLSMD5u0S_us8zop7RJJ5c3kBva3oM1F627wCTXaXrAA6DPx7Fn3K2kdnSthomtwtaijyt_0sSdBnkEBGegBlkF-h_dX1jhwCD_QqcVovrggqm3iE4-3jVg9DWTUW5ErZw4cZi7RpxmQKE7ewbdM9hq0Y30pw5dMFywWBOENpnJ2tuccL_uCajPp_3IXSR_yZWtAqNw-83dAsaTMTF50QwRI5yhtkqLYAl=w432-h767-no
Cette plainte a été déposée auprès du PARQUET DE ROUEN, dans le nord-ouest de la FRANCE, dont relève le domicile de la plaignante, pour «des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation», selon le document consulté par l'AFP.
.
HENDA AYARI, 40 ans, PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION LIBÉRATRICES, a indiqué vendredi sur sa page FACEBOOK avoir été «victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années» mais n'avoir pas alors voulu révéler le nom de son agresseur en raison de «menaces de sa part».
Dans son livre «J'ai choisi d'être libre», paru en novembre 2016 chez FLAMMARION, elle a décrit cet homme sous le nom de ZOUBEYR, narrant un rendez-vous dans sa chambre d'hôtel à PARIS où cet intellectuel musulman venait de donner une conférence.
.
«INSULTÉE», «GIFLÉE» ET «VIOLENTÉE»
.
«Par pudeur, je ne donnerai pas ici de détails précis sur les actes qu'il m'a fait subir. Il suffit de savoir qu'il a très largement profité de ma faiblesse», avait écrit HENDA AYARI, assurant que quand elle s'est «rebellée, qu'elle lui a »crié d'arrêter», il l'a «insultée», «giflée» et «violentée».
.
J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des représailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps. FACEBOOK
.
«Je le confirme aujourd'hui, le fameux ZOUBEYR, c'est bien TARIQ RAMADAN», écrit HENDA AYARI sur FACEBOOK.
.
Selon Me JONAS HADDAD, l'un de ses conseils, «HENDA AYARI n'avait pas envie de communiquer sur ce sujet, par peur».
.
«Avec la libération de la parole à laquelle on assiste depuis quelques jours, elle a décidé de dire ce qu'elle a subi et d'en tirer les conséquences judiciaires», a-t-il poursuivi, interrogé par l'AFP.
.
PAS DE RÉACTION
.
TARIQ RAMADAN n'avait pu être joint par l'AFP et n'avait pas réagi sur les réseaux sociaux en fin d'après-midi. Ce petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est PROFESSEUR D'ÉTUDES ISLAMIQUES CONTEMPORAINES À L'UNIVERSITÉ D'OXFORD (ROYAUME-UNI).
.
Relativement populaire auprès d'une partie des fidèles musulmans, il est aussi très contesté, notamment dans les milieux laïques, qui voient en lui le tenant d'un islam politique.
.
.
.
«MARIE», TROISIÈME VICTIME PRÉSUMÉE DE TARIQ RAMADAN, AGRESSÉE ET INTIMIDÉE CHEZ ELLE
3 AVRIL 2018 MARIANNE /
.
«MARIE», la troisième femme à accuser TARIQ RAMADAN de viols, affirme avoir été rouée de coups dans le hall de son immeuble le 25 mars dernier, trois semaines après avoir porté plainte.
.
Le 25 mars, deux hommes casqués et armés ont fait irruption dans le hall d'entrée de «MARIE». C'est la troisième femme à avoir PORTÉ PLAINTE POUR VIOL CONTRE TARIQ RAMADAN, le 7 mars 2018. Rouée de coups, elle s'est ensuite vue dérober son téléphone portable. Tabassée, et «surtout traumatisée», selon HENDA AYARI, qui a rapporté son récit à MARIANNE. La première plaignante est enfin proche de la victime. Cette dernière a porté plainte le 25 mars au soir.
.
La plainte déposée par «MARIE» a été publiée par le SITE DE JEAN-CLAUDE ELFASSI. On peut y lire : «Il y a en a un qui me tenait, avec sa main droite, au niveau de ma gorge. Ensuite, il m'a donné un coup de tête avec son casque». Elle aurait ensuite été aspergée d'eau et traitée de «sale pute». «T'as de la chance que ce n'est pas de la pisse et la prochaine fois, ce sera de l'essence» lui auraient finalement lancé les deux hommes, avant de prendre la fuite.
.
«JE SAIS TRÈS BIEN QUE JE SUIS EN DANGER»
.
Selon HENDA AYARI, leurs adresses et identités respectives circulent dans les réseaux de soutien à l'islamologue. «Je suis suivie, on sonne chez moi régulièrement… Il est évident qu'ils connaissent mon adresse» s'inquiète-t-elle. Des divulgations qui n'étonnent pas non plus Me MORAIN, l'avocat de la DEUXIÈME PLAIGNANTE SURNOMMÉE «CHRISTELLE» : «Maintenant que le dossier d'instruction a été ouvert, toutes ces informations sont accessibles à un grand nombre de personnes».
.
LIRE AUSSI
.
Tout comme les autres plaignantes, «CHRISTELLE» ne bénéficie «d'aucune protection policière» selon son avocat. HENDA AYARI, elle, ne décolère pas : «Rien ! Nous n'avons rien du tout !». UNE PROTECTION POLICIÈRE AVAIT POURTANT BEL ET BIEN ÉTÉ ANNONCÉE suite aux menaces reçues. Ce mercredi 28 mars, elle s'est rendue à la MARCHE BLANCHE EN HOMMAGE À MIREILLE KNOLL, cette octogénaire juive sauvagement assassinée quelques jours plus tôt. Inquiète, elle a tenté de contacter la police afin de bénéficier d'une protection. Ses nombreux messages sont restés sans réponse. «Je me suis quand même rendue au rassemblement, et dans le métro, un homme est passé devant moi et m'a craché dessus», affirme-t-elle.
.
Ce n'est pas la première fois que les victimes présumées de l'islamologue sont menacées, voire agressées. «Le mois dernier, on a dégonflé les pneus de ma voiture, et il y a deux jours, on a brisé mon pare-brise», raconte HENDA AYARI. Tout comme «MARIE», elle demeure très inquiète : «Je sais très bien que je suis en danger, et surveillée» explique-t-elle. Des violences qui, selon elle, ont une influence directe sur le déroulement judiciaire de l'affaire TARIQ RAMADAN : «Si les autres femmes n'osent pas porter plainte, c'est bien à cause de cela» conclut-elle.
.
.
.
TARIQ RAMADAN A ACHETÉ LE SILENCE D’UNE BELGE POUR 27.000 EUROS
4 AVRIL 2018 LAVENIR.NET /
.
Le théologien suisse TARIQ RAMADAN, inculpé en FRANCE pour viols, a acheté, pour 27.000 euros, le silence d’une femme belge avec laquelle il avait eu une relation, rapportent ce mercredi LE VIF et le site français MEDIAPART. Un accord a été passé en ce sens devant la justice belge en 2015.
.
MAJDA BERNOUSSI, 45 ans, une Belge d’origine marocaine, a eu une relation épisodique avec TARIQ RAMADAN. Lorsque celle-ci périclite, elle décide de publier sur INTERNET – sites communautaires, FACEBOOK, YOUTUBE, RUTUBE, etc. – des textes, photos, vidéos et enregistrements sonores, rapportent LE VIF et MEDIAPART. Elle qualifie sa relation de «destructrice» et affirme s’être «sentie violée mentalement» par un «manipulateur destructeur».
.
TARIQ RAMADAN a introduit une action en référé en cessation le 17 février 2015 auprès de LUC HENNART, le PRÉSIDENT DU TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE BRUXELLES. Ce dernier a confirmé aux deux journaux qu’une action avait été introduite et qu’un accord était «intervenu entre les parties» le 6 mai 2015.
.
AFFAIRE CLOTURÉE
.
«Dans les grandes lignes, l’accord prévoit que MAJDA BERNOUSSI retire ses publications d’Internet et cesse d’en publier de nouvelles, moyennant une somme d’argent donnée par TARIQ RAMADAN, indique le magistrat bruxellois. Cette transaction intervenue entre les parties a clos l’affaire en ce qui concerne la justice. Il n’y a pas eu d’autres actions introduites à BRUXELLES, ce qui laisse supposer que l’accord a été respecté de part et d’autre. L’audience en référé était publique, mais les parties ont voulu conserver à leur accord un caractère confidentiel.»
.
Selon LE VIF, la Bruxelloise s’est engagée à ne plus «mentionner publiquement directement ou indirectement» le théologien et «sa famille proche» par «écrit, photos, commentaires, mentions, allusions» et sur quelque support que ce soit.
.
Les deux parties se sont promis de ne plus avoir de contacts et MAJDA BERNOUSSI de «ne plus envoyer des messages injurieux et/ou menaçants» à l’islamologue ainsi qu’à ses proches. Dans le cas contraire, elle devra s’acquitter de «dommages et intérêts de 500 euros par violation».
.
Selon MEDIAPART et LE VIF, la contrepartie financière négociée s’élève à 27.000 euros.
.
.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/FwUQMdedEPb7WZx7PZXZaEaofVCFRPO0twDribbA-IBHkFhB_wlUgsCWUu1luHcr-k5BlyGcc4lpc4KhVQckKvyOPgM2ubRzA1Y3DQ-PuL7pp_GhsShgexSdOH0CU7wfE0JvOQ6O_AEleX4Dffq6RyrFvknglS48ogjGwRIkSiJpB_fhWr-WpYabBsVJSrwbdYyMt2pOfKtBC5lcVrbEWyk8m5k8uhUVRZvuBrkYKx6ySM0zIlMWiSdNyfmhBQA1NfW8dkFqH2MEfydqnqDWIQJtNhnxpfV5K5wrbm1qB-kUPMrk67tAiFfa9bb8rLsdr2WOIob7PBfb5hA5mkKpa_6q_sh3_M-NFHGu3dIByDTAM9QSbJxpZG-EsQF-c_gvEvdFvk8HPgz7lPVIre2D2lQDjVYu5vE865YXjasf6c91X30vippPcAmVovaY_ZJ8wG-drtHNISTqhxQCWxbDPAkSWHtZlSi2fk7ncVScmd-QWTx8-o0wGObNw9Sr-G419dC-XBsW66QvvZIoYueFciUMFjJXxPv-n20gQawhumU1rkvpJ5piR1no_1cxTGHqdvxcimWppDrCXELiNz6SwouwUXPWAcs0_5WSxSpoBSnKua6RjvQitK9Cc6vLGCIwiIanWlm8KgQaxvfge8OpkEDWRzc25G-9ew=w480-h320-no
TARIQ RAMADAN AURAIT USURPÉ SES TITRES UNIVERSITAIRES
5 MARS 2018 LE POINT /
.
AVANT OXFORD, RAMADAN SE PRÉSENTAIT COMME «PROFESSEUR DE PHILOSOPHIE ET D'ISLAMOLOGIE À L'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG». ALORS QU'IL N'ÉTAIT MÊME PAS ASSISTANT.
.
En novembre 2003, lors de l'émission 100 MINUTES POUR CONVAINCRE, c'est le clash entre NICOLAS SARKOZY, ALORS MINISTRE DE L'INTÉRIEUR, et TARIQ RAMADAN. Pour paraître plus modéré que son frère HANI, favorable à la CHARIA, le prédicateur propose un «MORATOIRE SUR LA LAPIDATION», provoquant la consternation dans le public comme chez les téléspectateurs. Au début de l'émission, pour le présenter, OLIVIER MAZEROLLE déclare : «Vous enseignez l'ISLAM à GENÈVE et la philosophie à FRIBOURG» Or, ce n'est pas le cas, il enseigne le français dans le COLLÈGE DE SAUSSURE à GENÈVE.
.
Malgré la controverse, TARIQ RAMADAN tient à son moratoire. Dans la page «DÉBATS» du MONDE, il publie le 31 mars 2005 un long texte intitulé «Pour un moratoire sur l'application de la CHARIA dans le monde musulman», et signe : professeur de philosophie et d'islamologie à l'université de FRIBOURG (SUISSE). Face à d'autres prédicateurs parfois peu cultivés, cette carte de visite lui permet de se faire passer, en particulier dans les banlieues françaises, pour un éminent universitaire. Or, à cette époque, il ne l'est pas. Le 26 février 2018, le député XAVIER GANIOZ, VICE-PRÉSIDENT DU PARTI SOCIALISTE FRIBOURGEOIS, a demandé à l'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG de s'expliquer sur les conditions d'arrivée de l'islamologue dans l'institution.
.
UNE HEURE DE COURS BÉNÉVOLEMENT
.
Reprenant des informations parues dans les médias, l'élu écrit dans son interpellation : «L'accusation de «faux professeur» est lourde de sens. Elle impliquerait que notre université ait pu se faire berner sur le statut académique de TARIQ RAMADAN. Elle impliquerait aussi et surtout que les étudiant-e-s qui ont été élèves dudit islamologue aient été trompé-e-s». Le RECTORAT DE FRIBOURG a déjà répondu qu'effectivement TARIQ RAMADAN n'était ni professeur ni même assistant à l'université. Il se serait contenté de proposer bénévolement, une heure par semaine, un exposé sur l'ISLAM. «L'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG n'est pas responsable des titres académiques qui ont été attribués à M. RAMADAN après son départ en 2004», ajoute le rectorat.
.
En 2005, alors qu'il a quitté l'université, TARIQ RAMADAN continue pourtant dans LE MONDE de se présenter comme professeur. «FRIBOURG n'est qu'une ville de 38 000 habitants. L'université est une véritable institution. Il est important de savoir pourquoi RAMADAN a pu exercer son enseignement sans poste officiel de professorat ou d'assistanat. Le contenu de son enseignement était-il connu de la direction de notre université ?» s'interroge XAVIER GANIOZ. Un recrutement pour le moins contestable.
.
CHARLES GENEQUAND, ANCIEN DOYEN DE LA FACULTÉ DE LETTRES DE GENÈVE et spécialiste du monde arabe, avait refusé la thèse universitaire de TARIQ RAMADAN, consacrée à HASSAN AL-BANNA, LE FONDATEUR DES FRÈRES MUSULMANS ÉGYPTIENS. Très remonté contre son ancien élève, CHARLES GENEQUAND avait traité TARIQ RAMADAN dans la presse de «pseudo intellectuel», d'«opportuniste vaniteux». «Ses idées ? poursuivait le professeur : une vision étriquée et assez rétrograde de l'ISLAM»
.
En FRANCE, le politologue et sociologue GILLES KEPEL, spécialiste de l'ISLAM et du monde arabe contemporain, n'était guère plus charitable : «TARIQ RAMADAN est un produit de consommation jetable (…) Ce n'est pas un universitaire, je ne le considère absolument pas comme un collègue», m'avait-il confié alors que j'écrivais LA VÉRITÉ SUR TARIQ RAMADAN. Sa famille, ses réseaux, sa stratégie (1).
.
DES RÉSERVES SUR LES COURS DE BIOLOGIE
.
Le petit-fils d'HASSAN AL-BANNA n'avait pas non plus que des amis parmi ses collègues de collège. En 1994, dans Les Musulmans dans la laïcité (2), Il écrivait que «les cours de biologie peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l'ISLAM. Il en est d'ailleurs de même des cours d'histoire et de philosophie». Il ajoutait : «La gymnastique n'est pas «interdite en soi» aux jeunes musulmanes. Il faut, dans ce dernier cas, discuter des aménagements possibles qui permettraient que soient respectées les convictions des jeunes filles»
.
Les professeurs de biologie du COLLÈGE DE SAUSSURE à GENÈVE s'étaient alors demandé dans LE JOURNAL DE GENÈVE s'il était moralement possible, d'un point de vue déontologique, «d'enseigner dans une école tout en dénigrant l'enseignement d'une branche dispensée par une partie de ses collègues».
.
(1) 2007, éditions Favre.
.
(2) 1994, Tawhid.
.
.
.
L’HISTOIRE SECRÈTE DES FRÈRES MUSULMANS ET DE LA DYNASTIE RAMADAN
16 NOVEMBRE 2017 LE POINT /
-
.
ALORS QUE L’ISLAMOLOGUE TARIQ RAMADAN EST ACCUSÉ DE VIOL, ENQUÊTE SUR UNE FAMILLE TRÈS CONTROVERSÉE
.
TAREK RAMADAN VU DE SUISSE NOVEMBRE 2017
Le 4 août 1995, SAÏD RAMADAN, le père de TARIQ et de HANI RAMADAN, s’éteint à 69 ans dans un hôpital genevois. Ni la presse suisse ni la presse internationale ne consacrent la moindre ligne à sa disparition. Gendre de HASSAN AL-BANNA, FONDATEUR DES FRÈRES MUSULMANS ÉGYPTIENS, SAÏD RAMADAN a pourtant été le pionner de l’ISLAM RADICAL en EUROPE. Docteur en droit de l’UNIVERSITÉ DE COLOGNE en 1959 pour sa thèse LA CHARIA. Le droit islamique, son envergure et son équité, il avait reçu pour mission de la part des Saoudiens d’islamiser le VIEUX CONTINENT. Cette croisade à l’envers, financée par les pétrodollars du Golfe, est relatée par le journaliste suisse SYLVAIN BESSON dans LA CONQUÊTE DE L’OCCIDENT. LE PROJET SECRET DES ISLAMISTES (SEUIL), PARU EN 2005. (…)
.
SAÏD RAMADAN est très proche de SAYYID QUTB, tenant d’une idéologie islamiste radicale. Le père du djihadisme apocalyptique développe la thèse que la majorité des musulmans, trop ignorants, ne sont pas de vrais musulmans. On peut donc les occire. Ils ne méritent pas mieux que les mécréants » et les «incrédules ».
.
SAYYID QUTB sera emprisonné par NASSER et pendu en 1966. En revanche, SAÏD RAMADAN, pourchassé par le régime, parvient à quitter l’ÉGYPTE. Il se réfugie en ARABIE SAOUDITE, puis en SYRIE, au LIBAN, avant de débarquer sur les bords du LAC LÉMAN en août 1958. «Considérant l’urgente nécessité qui s’impose à notre époque de faire face au matérialisme athée sous toutes ses formes», le père de TARIQ et HANI RAMADAN crée le CENTRE ISLAMIQUE DE GENÈVE (CIG), en 1961, premier lieu de rassemblement des FRÈRES MUSULMANS en OCCIDENT. Suivront ceux de MUNICH, de LONDRES, de WASHINGTON.
.
Au début des années 1960, les pétrodollars ruissellent sur SAÏD RAMADAN et sa famille. L’ARABIE SAOUDITE lui verse 12.000 francs suisses (environ 10.000 euros) chaque mois. Il loge dans une superbe villa prêtée par le QATAR, tandis que la JORDANIE le choisit pour la représenter à l’ONU. Bref, une vie de château. SAÏD RAMADAN développe alors un goût prononcé pour les grosses cylindrées aux couleurs criardes. Ce bel homme, plutôt grand, à la barbe finement taillée, n’est pas non plus insensible aux charmes de la gent féminine. En revanche, dans sa revue AL MUSLIMOON, le gendre de HASSAN AL-BANNA s’en prend systématiquement au «judaïsme mondial », aux «puissances colonialistes» et aux «tenants de l’athéisme et du laxisme moral».
.
Et puis, en 1966, tout s’écroule autour de SAÏD RAMADAN. Les PAYS DU GOLFE lui coupent les vivres, AMMAN lui retire son statut de diplomate. Une chute brutale liée à une vie privée un peu trop mouvementée ? Une note confidentielle du CHEF DU SERVICE DE POLICE DU MINISTÈRE PUBLIC FÉDÉRAL SUISSE, datée du 5 juillet 2007, que LE POINT a pu se procurer, souligne que SAÏD RAMADAN aurait dû «quitter le territoire le 31 janvier 1967». Or il «se trouve toujours en SUISSE sans statut déterminé, c’est-à-dire au bénéfice d’un régime de tolérance».
.
POURQUOI LE LEADER DES FRÈRES MUSULMANS EN EUROPE BÉNÉFICIE-T-IL D’AUTANT DE MANSUÉTUDE DE LA PART DES HELVÈTES ?
.
La réponse est donnée par les SERVICES DE RENSEIGNEMENT SUISSES : SAÏD RAMADAN n’est pas qu’un simple propagandiste de l’ISLAM RADICAL, il serait parallèlement «un agent d’information des Anglais et des Américains», révèle une note de 2 pages datée du 29 juin 1967. Et encore : «Je crois savoir qu’il a rendu des services – sur le plan d’informations – à la BUPO [la police fédérale suisse, NDLR].  » Double discours, double face, SAÏD RAMADAN rencardait peut-être la CIA sur la confrérie créée par son beau-père…
.
Comment imaginer que son fils TARIQ, suspendu de son poste d’enseignant à l’UNIVERSITÉ D’OXFORD, à la suite de deux plaintes pour viols et agressions sexuelles, ne se repasse pas en boucle depuis quelques semaines la déchéance de son père, survenue un demi-siècle plus tôt ? Ce père à qui, physiquement, il ressemble tant… TARIQ RAMADAN fait fréquemment des cauchemars. «Je pense qu’inconsciemment il a toujours redouté de se faire prendre un jour et de connaître la fin peu glorieuse de son père», confiait déjà au POINT, en 2014, MAJDA BERNOUSSI, qui explique avoir vécu une relation «chaotique, destructrice» avec l’islamologue.
.
Car SAÏD RAMADAN n’avait pas seulement été lâché par ses «sponsors» : il n’habitait plus avec sa femme et ses six enfants. «Il ne sortait pratiquement pas d’un minuscule studio qui sentait le moisi, entouré de vieux journaux», se rappelle un ancien membre du FOYER CULTUREL MUSULMAN, créé par TARIQ RAMADAN dans les années 1990. Le 1er juin 1978, en un suprême affront, le ROI KHALED D’ARABIE SAOUDITE inaugure la GRANDE MOSQUÉE DE GENÈVE, dans le QUARTIER DU PETIT-SACONNEX, à proximité des organisations internationales, marginalisant le CIG de la famille RAMADAN. (…)
.
Depuis 1995, HANI (né en 1959), le frère aîné de TARIQ, occupe les fonctions de directeur général. Assez grand, le regard sévère, le front marqué par la ZEBIDA, cette petite callosité acquise à force de prosternations, HANI joue dans la famille le rôle du «méchant», la fonction de «gentil» étant dévolue à TARIQ. HANI est interdit de séjour en FRANCE depuis avril 2017. La semaine dernière, le TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS a rejeté son recours contre son interdiction d’entrer dans l’HEXAGONE.
Quant à l’État de GENÈVE, il a préféré se passer de ses services comme professeur de français à la suite de la publication, en 2002 dans LE MONDE, d’une tribune intitulée LA CHARIA INCOMPRISE. HANI y justifiait la lapidation des femmes adultères. Certes, il s’agit d’une «loi éprouvante 
(…), elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification», écrivait-il.
.
Le DIRECTEUR DU CIG est un habitué des sorties de route. Dans son livre LA FEMME EN ISLAM, HANI RAMADAN prône la polygamie, qui éviterait à l’homme de «commettre l’adultère et lui permettrait de continuer à procréer après la ménopause de son épouse la plus âgée». En juin 2016, invité dans un collège genevois, HANI, marié et père de trois filles voilées dès leur plus jeune âge, comparait une femme sans voile à «une pièce de 2 euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre». Avec la LIGUE DES MUSULMANS DE SUISSE, HANI RAMADAN a dénoncé la semaine dernière la «calomnie dirigée contre le professeur TARIQ RAMADAN». (…)
.
Dans LES MUSULMANS DANS LA LAÏCITÉ, paru en 1994, TARIQ RAMADAN affirme que «les cours de biologie peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l’ISLAM». Quant à la fréquentation des piscines, il convient de regrouper les filles musulmanes, «dans le respect des principes de la pudeur musulmane» (2). Les filles et pas les garçons musulmans ? HANI RAMADAN, qui ne s’embarrasse pas des mêmes précautions oratoires que son célèbre petit frère, a même évoqué leur complicité dans la presse helvétique : «Ce que vous devez absolument comprendre, c’est que TARIQ et moi sommes complémentaires. Nous sommes comme les deux faces d’une même pièce. Nous savons parfaitement ce que nous faisons et où nous allons», reconnaît HANI RAMADAN.
.
La différence entre les deux frères ? HANI se lâche au grand jour. Le 25 août 2015, dans LA TRIBUNE DE GENÈVE, il ne voit dans l’attentat manqué dans le THALYS, grâce à l’intervention de militaires américains, qu’«une manipulation pour rehausser le prestige de l’armée américaine». TARIQ, en revanche, offre deux versions. En public, il dénonce sans ambiguïté «les meurtres de MONTAUBAN et de TOULOUSE», commis par MOHAMED MERAH.
.
En revanche, sur son site (4), fréquenté par ses adeptes, l’islamologue dresse un portrait plutôt sympathique de l’assassin, présenté comme «un grand adolescent, un enfant désœuvré, perdu, dont le cœur est, de l’avis de tous, affectueux». MERAH n’aurait été que «la victime d’un ordre social qui l’avait déjà condamné, lui et des millions d’autres, à la marginalité, à la non-reconnaissance de son statut de citoyen à égalité de droits et de chances».
.
Un double discours qui a, semble-t-il, longtemps échappé à une partie de la gauche française. Cette gauche n’a voulu voir chez cet islamiste pur et dur qu’un prestigieux compagnon de route.
https://lh3.googleusercontent.com/AnMLBRu4D45hlzyXEP1luy9EjdY6p9toNbDa1TrUHALWq1OLEThdwTCK4rup5gHIaBrDq5nEwPLxWrPIwKqR8DwxA3gpErm7KxD6O5hQfIcAw1b_f-yT5otXmacmE2ga3GDP0FDF3O0RAQGYeYO3PRdqY3t0Uuajb3Mok07h7DKtPLV-y4GQ8nDJc2BwWxUlSMfkqKoJfJZjbN6kisdRQxaTKCnq_mh2dBs9eBGZRTWK5MUO7_YXq0hNfrOgC5t_uCwfAFN2AjDbv89E43b5-ivW4Tfsv-VlFDs2lCR8ntt49z9EoRw6jzktc_sZw_bA7tI7lcnXnlrKK6Fn-v-70RhO2YGbO1vGbeRXT6CAZ6QP2fDoFK6DxG4Erj5r_k08k0Yfr9SufRIlNnukoSjLXF_YRHPtDnTlZD3MzY81cDLj6lHWTdvDVy2NYqOkuNhukq6KzlZwfCqDBZoM8_rf7MFVr6rTAMy4Ah2UZ_-wiUHmGY0uzKpi6VmjE8XNx7srtVMtHckgOVQxYHC1lOGZDjT-WR0fBdaRrq7v3qOL8Z0VTU2ruEaMAX3EHrWdlWWMKIIS_8BdLWrfcwk8GYurOmlBAD1VCuze6bO8OTC3it9kXhlPd3-wGBEqqTaXOgFdWME-GD6ljWHOCMfPzVe47PKOBERlBUOlvqhz=w285-h236-no 
Cet aveuglement lui a aussi fait occulter le déplacement de TARIQ RAMADAN au SOUDAN en 1993, invité par HASSAN AL-TOURABI. Baptisé «LE PAPE NOIR DU TERRORISME», ce FRÈRE MUSULMAN conviait sur les bords du NIL le WHO’S WHo du DJIHAD. De la JAMAAT-ISLAMI pakistanaise au FRONT ISLAMIQUE du salut algérien, 
en passant par le HAMAS palestinien et le HEZBOLLAH libanais. Sans oublier ses hôtes les plus célèbres, OUSSAMA BEN LADEN et ILICH RAMIREZ SANCHEZ, dit «CARLOS ». On prête même à AL-TOURABI la formule-choc :
.
«L’avenir de l’ISLAM ? C’est TARIQ RAMADAN» Est-ce au CAIRE ou à KHARTOUM que ce dernier décide de reprendre le témoin, trop tôt abandonné par son père ?
.
Quand le petit-fils de HASSAN AL-BANNA revient à GENÈVE, après un séjour de quatorze mois en ÉGYPTE, il met sur pied un foyer culturel musulman, qui publie en interne un bulletin baptisé JALONS. Est-ce en référence à JALONS sur la route de l’ISLAM, l’ouvrage majeur de SAYYID QUTB ? En 1953, SAYYID QUTB et SAÏD RAMADAN avaient été désignés pour représenter les FRÈRES MUSULMANS à la première réunion du CONGRÈS GÉNÉRAL ISLAMIQUE. QUTB est aussi l’auteur d’un opuscule intitulé NOTRE COMBAT CONTRE LES JUIFS.
.
Mais curieusement, dans les 480 pages de sa thèse universitaire, intitulée AUX SOURCES DU RENOUVEAU MUSULMAN. D’AL-AFGHANI À HASSAN AL-BANNA, UN SIÈCLE DE RÉFORMISME ISLAMIQUE, TARIQ RAMADAN passe totalement sous silence l’antisémitisme virulent des FRÈRES MUSULMANS. AL-NADHIR, le journal de la confrérie, tenait pourtant une rubrique régulière sous le titre LA MENACE JUIVE EN ÉGYPTE, publiant les noms et adresses des propriétaires d’entreprises juives.
.
Dans ce travail universitaire, TARIQ tente de faire passer HASSAN AL-BANNA pour un GANDHI musulman, adepte de la non-violence. Le jury de sa thèse démissionne, dénonçant les pressions et même les menaces qu’exerce le petit-fils du fondateur des FRÈRES MUSULMANS à son encontre pour qu’il cautionne son point de vue. «Je n’ai jamais vu un étudiant se conduire de la sorte», s’indigne le professeur émérite ALI MERAD. Seulement voilà, à cette époque, TARIQ RAMADAN collait les affiches électorales du sociologue JEAN ZIEGLER, célèbre pour son pamphlet LA SUISSE LAVE PLUS BLANC, et député socialiste de GENÈVE.
.
À son tour, JEAN ZIEGLER menace d’alerter la presse et de faire un scandale si «l’Arabe » n’obtient pas sa thèse. La théorie du complot fonctionne. Pour éviter un conflit, l’UNIVERSITÉ DE GENÈVE constitue un second jury. Celui-ci va tout de même mettre deux années avant d’accepter la thèse, mais sans accorder à son auteur la mention «très honorable».
.
En 2014, MAJDA BERNOUSSI, auteure d’un manuscrit sur sa relation avec TARIQ RAMADAN (UN VOYAGE EN EAUX TROUBLES AVEC TARIQ RAMADAN) qu’elle n’a jamais publié, n’avait pas tant été scandalisée par ses frasques que par son indifférence vis-à-vis de la religion. Selon elle, l’ISLAM n’aurait été pour TARIQ RAMADAN qu’un business juteux.
.
«Je ne l’ai jamais vu prier une seule fois. Manger halal ? Halal ou pas, ce n’est qu’un détail, me répétait-i»…
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/zJaloswsre7DfNPsJT3OuQ2cBHw12nIsmcUTNFhYDtmM6JtND-GF2iKHxhn2_CJVhVXI17Ti4aW-GsLrq1azicPTLC8nhO7MgyLsKpQmzAShs1UvwyA-cDn-jPGx5pIa38AZyYpYvINF1WSO9UQXpQ1SHkZNXlCKJ3jR4I81ZcX7I0z9eFzNy8e59jvmzrCKX7Y5bjCw7dQtQGhNmfKJWQar1Ts1k6J_H_NY8ZdqowGg76oU90xj-zhgSSAIlfPsuGRovu5_CcT97fHamBP0uRTb-bLryhh6Jfh5GjyKEN-aghHd2QyPgeGJwggKpsVwO2QnBJlZOWSCMS1a8W6mT7FbgFZpARaDIj9LgtUAgg4auWrEzQuJCBrk1o8n778pernNnzKGeXsstRMUptB7ArJwJac-7iFzb_vA7k5DDBSQbH2nXlZeYLWJregzFldHVZ176czBNOgcIedvO7BdGk0z8PkoU5f_H-MveyI9AbWNVRfdtaZyBz72kvUvmKaqZ5dpW7SWDmD1RYBSnc22CcL3KQu09gVINTx_DJ_wDU3kofy2QT5hqUF0Eb1lVMgBV6rm5jrfW9TPkklOITzkz6wNeYKk9cwm7NNJJpoLEsX51mizTOkHiefWTTXdZ8xTc8mL3OubiDTuopebIJ4tQR58MaVtzvkDORS0DFO60-0=w280-h187-no
6 FÉVRIER 2017 AULNAY-SOUS-BOIS
THÉO RACONTE SON INTERPELLATION/AGRESSION
FRANÇOIS HOLLANDE AU CHEVET DE THÉO
.
.
.
13 FÉVRIER 2017 BOBIGNY LA VIOLENCE N’EN FINIT PLUS
.
VENGER THÉO : ÉMEUTES EN BANLIEUE ET EN FRANCE
https://lh3.googleusercontent.com/syT_gMOI1jOY4O7h51092mHxGGW2cdLt9sJyABK4W_TspANNziltrKeOWPJvZ62kivgjM0wtEuWB2-bmHqfIP8jwm7DWyt_OJDV7gbKD2B3NjBX6ZaRqaq-PNyvzZCcou5ZYhb2Q2FV30KGzIXSmyr_hhIXf8z7uByoaWRqbuTJW47wjHKbLNV5f0D0Pq4BE_LuYeoZbGR-KtX9hwf4leUi4aKoAc_EPm8BztQ8z-bAYvH_Rjp0uPtnk06ytkNrLlUhqgl6HYd9QWjh0jre1Z7XrfqIquBLteX9Z85eFLoTfN-B48Dg8LhJ5HkwzdxB_6wHF-v_Xzfk0EoHUPR6CqGPJj5Avkn4ID2P6xuKO78kWmSzX2IM5jjfAYCFahJfgRh08YF6NS9dlCnYBYsNtLcOp9lBjTdpyFDMkyuBkG_jsqUGPZ4Hijky-KBZ-2gJ6uQsogK5hqMzOHEoII8E77q_DTY3FMzI3Nzlzmz5-TIqtjCWhaU61-mJA_4rY3VHyJ4uNOhBIbp0vgUWdEd8EbbzK4YN0DwhYlmSGYUidO0057WHNI1jzG5zQl9EOyDMQiLS-UksTp_2KuQl3ak5jFluuGd8_d8XyCSfYVsTo3YOE0NiOZFZxkCv7t5ITrLX-oMGQBGpzQ7URxMu3zN0DqVRn-Yb0Jo73psHmU0zd-io=w460-h466-no
13 FÉVRIER 2017 SPUTNIK
.
Interpellations, vitres brisés, voitures brûlées, enfant dans un véhicule en feu, magasins dévastés… Les scènes de violences urbaines prennent de l’ampleur en FRANCE et envahissent plusieurs villes de SEINE-SAINT-DENIS. SPUTNIK a parcouru la banlieue parisienne et a dressé le bilan des émeutes.
.
Juste après le déclenchement des violences faisant suite aux manifestations en soutien au jeune THÉO à BOBIGNY, de nouvelles violences urbaines ont éclaté dans plusieurs communes parisiennes dont ARGENTEUIL, CLICHY-SOUS-BOIS, NANTERRE, DRANCY et LES ULIS, envahissant au total 11 villes. La situation risque de dégénérer en désastre.
.
Dix personnes ont été interpellées pour violences urbaines dans la nuit de dimanche à lundi, dans la commune de DRANCY, a-t-on appris auprès de la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS.
.
Bien que les forces de l'ordre essaient de contrôler la situation, une dizaine de voitures ont été incendiées dans le département pendant la nuit, et des projectiles ont été lancés en direction des policiers devant le poste de police situé au cœur de la cité d'AULNAY-SOUS-BOIS.
.
Des affrontements entre policiers et groupes de casseurs ont également eu lieu aux ULIS (ESSONNE). Selon la chaîne de télévision LCI, une voiture de police a été la cible de projectiles. À proximité du commissariat, une vingtaine d'individus ont ensuite mis le feu à deux véhicules au milieu de la chaussée, lançant des pavés et des COCKTAILS MOLOTOV en direction du bâtiment. Les affrontements ont duré jusqu'à 2h30 du matin.
.
Dimanche soir, de violents incidents ont éclaté à ARGENTEUIL (VAL-D'OISE), où au moins un camion a été incendié et un autobus caillassé. Un chauffeur de bus LACROIX a été blessé à la tête suite à des jets de pavés sur son véhicule près de la GARE DU VAL D'ARGENTEUIL, où s'est déplacé le rassemblement. Il a été transféré à l'HÔPITAL D'ARGENTEUIL.
.
Plusieurs échauffourées ont également éclaté dans le département d'YVELINES, notamment à TRAPPES, DANNEMARIE ou SARTROUVILLE, à la suite de jets de projectiles et d'incendies de poubelles. À MANTES-LA-JOLIE, un policier a été légèrement blessé au tibia après avoir été la cible de jets de pierres et de COCKTAILS MOLOTOV par une soixantaine de jeunes.
.
Des échauffourées ont été signalées également dans plusieurs communes de la grande banlieue parisienne, notamment à NANTERRE, à TORCY EN SEINE-ET-MARNE, ainsi qu' à CORBEIL-ESSONNES EN ESSONNE, mais aussi en province à VILLEURBANNE (RHÔNE), CHAMBÉRY (SAVOIE) et RODEZ (AVEYRON).
.
Bien que tout ait commencé par une manifestation à BOBIGNY en soutien à THÉO, jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale à AULNAY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS) le 2 février, la situation s'est transformée très vite en émeutes. Même la visite de FRANÇOIS HOLLANDE au chevet de THÉO, toujours hospitalisé, n'a pas réussi à calmer les esprits. Plutôt que de la compassion et du soutien, plusieurs Français y ont vu un geste politique très clair…
.
.
.
EN PROVINCE... UN EXEMPLE ROUEN
15 FÉVRIER 2017 NORMANDIE ACTU
.
ROUEN AFFAIRE THÉO. INTERPELLATIONS, BLESSÉS, DÉGRADATIONS : BILAN APRÈS LA MANIFESTATION À ROUEN
.
VINGT-ET-UNE INTERPELLATIONS, UNE PASSANTE ET UN ADO MANIFESTANT BLESSÉS : C'EST LE BILAN DE LA MANIFESTATION DE SOUTIEN À THÉO QUI S'EST DÉROULÉE MERCREDI 15 FÉVRIER 2017 À ROUEN.
.
Entre 16h30, l’heure où les premiers rassemblements en soutien à THÉO (ce jeune homme de 22 ans aurait été victime de violence et de viol lors d’un contrôle de police, à AULNAY-SOUS-BOIS, le 2 février) se sont organisés, mercredi 15 février 2017, place des Faïenciers, à ROUEN (SEINE-MARITIME), et le moment de la dispersion, vers 19h30, les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégradations de vitrines de commerces et autres incendies de poubelles.
.
Une manifestation émaillée de nombreux incidents, qui ont par ailleurs fait deux blessés : une passante et un jeune manifestant, pris en charge et transportés au CHU DE ROUEN.
.
UNE PASSANTE BLESSÉE À LA TÊTE
.
Lors d’une prise de parole, peu après 17h30, un premier projectile, un caillou, a été lancé en direction des forces de l’ordre. Quelques minutes plus tard, une passante a été blessée à la tête, par une canette de bière en verre. Extraite de la manifestation par les CRS, la femme a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU, indique une source judiciaire, à NORMANDIE-ACTU.
.
Les projectiles divers ont ensuite continué de fuser vers la police, qui a notamment essuyé quelques tirs de mortier, poursuit cette même source : une première sommation de dispersion a été lancée vers 17h45, mais les manifestants ont continué leur route, certains envisageant de se diriger vers l’HÔTEL DE POLICE, rue Brisout-de-Barneville. Sur le chemin, un véhicule a été retourné, tandis qu’une centaine de manifestants, vers 18h, mettaient le feu à des poubelles, rue Lafayette.
.
DÉBUT DE PILLAGE DANS UN MAGASIN
.
Les forces de l’ordre ont pris contact avec le CENTRE COMMERCIAL SAINT-SEVER, pour leur conseiller de fermer leurs portes. Une demie heure plus tard, un groupe s’en prenait à la BANQUE BNP SAINT-SEVER. L’établissement la BRED subissait lui aussi des dégradations dans la foulée. Deux commerces ont également fait les frais du passage d’un groupe de manifestants, place Saint-Sever, avec un début de pillage de l’un des magasins. Six premières interpellations avaient alors lieu, suivies de près par six autres, peu avant 19h.
.
Un adolescent de 15 ans se trouvait notamment près d’une vitrine brisée et présentait une large entaille au bras. Il a été interpellé par les policiers, puis pris en charge par les sapeurs-pompiers pour être transporté au CHU, indiquent les enquêteurs.
.
UN MANIFESTANT INTERPELLÉ DANS LA CLINIQUE DE L’EUROPE
.
Avant dispersion complète de la manifestation et le retour au calme, un groupe d’une vingtaine de personnes a pénétré dans l’enceinte de la CLINIQUE DE L’EUROPE, tandis que d’autres bloquaient les rames de métro. Un des mis en cause a été interpellé à l’intérieur de l’établissement de santé et huit autres ont été appréhendés dans le quartier.
.
.
.
LES LOISIRS DE THÉO
https://lh3.googleusercontent.com/IBMk4PmASV2G85EYwpCEHANWwPlgkV80Q3ud3L8_UtYhmfgKf_z-T6ydQ8IsUEbm2_NaNl_2ZDFGWo5fUOmFaaITJGH0_2VS9kVtzK8byki_fSgZc-V9vN8VQhi87GP_Qy_AF4DzwgNFIcRh0sr_Br7ZLtQRgmXgMsuoSbN_xvx_KML3oyJJXGjOMFv5ZkmSa7eQmAhI9bGV1OxqrDi8DNpUX1o3oA28mMbch_IwSN-ursd-w3XQxub7u0AKoUwIOMLfkpWRugl3ru1VKj2QGL0mvY4H1cOaZNMC5yR4LZ3e9Dbp0YFLRL6wRhDg5XDeCGniaZX7-OjpydhsoV7k6FQsLtM0O7gQ8Jbih0nBBmnJA_lqYDZyau-c5dYpRr_OkEXLOM9ThnFz4PMDIG56mKj1SmNDwTsuKApsuURa8wJgq4H5pcDq21Ft_ySz6hz7zSlJRtFdPTHPaBWiQyWe-OtOcR0JLowItyV1_rir2f1EATaOlAtEn6ImWwqEbrf9RR8yP9WGZeoki8b02Byv-_xT_FJyvPxxnUiB87-KbyKp7ZznYMm3bjDu2al-_5UaAcjlqv3nKjRMDCvWHx1oEb-vtTHgsgVSgHb7Z8BYTajhjP9FX8NbqQ=w280-h175-no
LE SOSIE DE THÉO ??! TERRORISE DE JEUNES TOURISTES ANGLAISES AVEC UN REVOLVER
.
.
.
LES AFFAIRES DE FAMILLE DE THÉO
.
LA FAMILLE DE THÉO AU CŒUR D’UNE ENQUÊTE FINANCIÈRE : 678 000 EUROS DE SUBVENTIONS
24 FÉVRIER 2017 LE PARISIEN
.
C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de BOBIGNY (SEINE-SAINT-DENIS) pour «suspicion d’abus de confiance et escroquerie» en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de THÉO lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à AULNAY-SOUS-BOIS.[...]
.
Tout commence courant 2015 par un contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL D’ILE DE FRANCE concernant l’association AULNAY EVENTS dont le président est MICHAËL LUHAKA, l’un des frères de THÉO. L’association est censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue. Le but d’AULNAY EVENTS ? Lutter contre la violence dans le département… L’association aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’État par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés.

.
S’agit-il d’employés fantômes ? Lors du contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL aucun élément matériel probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Par ailleurs, plus de 350 000 euros de cotisation sociales, notamment URSAFF, n’ont pas été réglées. Entre temps, l’association a mis la clef sous la porte. D’où un signalement en avril 2016 de l’INSPECTION DU TRAVAIL auprès du PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BOBIGNY.

.
Selon nos informations, les investigations des policiers du SPPJ 93 auraient montré que huit membres de la famille LUHAKA, tous habitant à AULNAY-SOUS-BOIS, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros par virement, dont 52 000 euros sur le seul compte de THÉO. Contacté par «LE PARISIEN», MICHAEL LUHAKA se défend d’avoir employé des salariés fantômes, précisant avoir recruté en CDI plus d’une trentaine de salarié en CDI, dont les membres de sa famille. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cut0Ek94f9VaLhlzHBoUzUNcRjn37l5RqjNc_GM4YZ0xewmJZ81jSS9MIjfXGg0zDl-Mic_rCNe8PvcKGPPIGNqNchs0MH4ZLBwYwHUeuuPJ7gQu7U3gy4wqqVtCmbLehx2O-4yKg7-LnRhiaYwOvAhw5rnMbcjbgSDNTnjugIyMuMrwMr-nwtOF_ee_MYZCj7EtdcSi3Aa8nxicdfYj1G9fydLduudhQJIzOg-4fJdEZovAoG4pAcIXkh9MweT2k-ExZ-KTy_GQfnUbpbkGmxHk8Gza3Yl_An6vqpXl-kQE3o1GQ5AkLCCBKWj2k5nvlCZ8sMPaR3ig6XhnaxsCYcjueRkVYlwYNhl22vG88rq4L0K76QMAgRYVV5tDxWaUKfmIPANY6X2kk70B8Ln4ejoVGMLHOi1D0pFeky_0nxt2AvCLe3nLnoBo7JhDi-e05sLlTML7FLTS6ttvxMZoVvsROLeJYct1XZtzZjDTIddmRhfhBNAapsJddSFcKm6I_aoYk33gV4i5xd8BycXnarlXYrFE_ucAFxe-U3c1Ypjyh2fhxUUDABaQ3FwpimjR5lC_aBHCGaWP59VoyOqaAfyU5jPqVOhPG35HfcxRKdI8LVCI84FuhA=w280-h172-no
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC
WIKIPEDIA
.
THOMAS LUHAKA TONTON DE THÉO
.
Il est VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES POSTES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS (PT) ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (NTIC) dans le gouvernement MALATA II depuis le 8 décembre 2014. ENOCH RUBERANGABO SEBINEZA est VICE-MINISTRE DES PT-NTIC et ÈVE BAZAIBA, le remplace au poste de secrétaire du MLC.

.
9 FÉVRIER 2017 MEDIAPART
.
Le silence assourdissant, l'aphonie sidérante de THOMAS LUHAKA, Apparatchick du régime d'imposture de KINSHASA et patriache de la famille LUHAKA est incompréhensible au sein de la diaspora congolaise. Des interrogations fusent de partout. Sans doute répu par la dictature tyrannique et sanguinaire qu'il sert, pour l'ancien rebelle du MLC la famille ne compte pas trop. Même pas une conférence de presse depuis KINSHASA, en tant que parent pour s'exprimer sur l'affaire THÉO LUHAKA, appeler au calme sans envenimer la situation. C'est facile de planquer sa famille en FRANCE et se cacher alors qu'en tant qu'acteur publique l'affaire THÉO LUHAKA n'est plus privée. Elle est même devenue mondiale avec les réseaux sociaux
.
.
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC SERAIT LE PÈRE DE MICKAEL LUHAKA FRÈRE DE THÉO
FÉVRIER 2017 SANGOYACONGO /
.
MICKAEL LUHAKA, fils de THOMAS LUHAKA actuel ministre de Infrastructures, Travaux publics et reconstruction de la RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, est au cœur d’une enquête financière pour abus de confiance et escroquerie en FRANCE. Les interrogations portent sur une somme de 678 000 euros.
.
MICKAEL LUHAKA n’est autre que le grand frère de THÉO, ce jeune homme congolais qui a subi un viol accidentel par la police française lord d’un contrôle de routine. C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. […]
.
CONFIRMÉ PAR LE JOURNAL BELGE «LE PEUPLE» :
[…] PARENTÉ AVEC LE MINISTRE THOMAS LUHAKA
Comme le démontre NOTRE ARTICLE, THÉO serait apparenté avec le ministre congolais THOMAS LUHAKA, proche de JEAN-PIERRE BEMBA GOMBO, lequel a récemment été CONDAMNÉ LE 20 JUIN 2016 PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE à 18 ans de prison. Mais cela a été totalement caché par les médias bien-pensants, malgré la confirmation du ministre LUHAKA sur SA PAGE FACEBOOK (CI-DESSOUS).
Ce lien de parenté expliquerait-il l’indulgence des médias face aux suspicions d’escroquerie qui entourent THÉO LUHAKA ? Expliquerait-il aussi pourquoi aucun média bien-pensant ne cite son nom de famille? Et la précipitation de F. HOLLANDE à se rendre à son chevet? […]
https://lh3.googleusercontent.com/mZ2ekPVSt8ldyfevarLx8tqbQmNQtbilYsy1QnVzSkVRBvJStOBE3U8a6TVqjgh8skEnVge0pt7WmCbEDheapPPk92tLxrq7bHr5t-NNwZL-qEpS-opKbWMxEMVf8NSIH5WDoGk65xp_I1SVGlR8AEYiqPHBOK5b_uQuFeX3DImlFMVsN67_RkowL534jxTbCmWbFVPxrI6xJ4FAYbYe0H2NVdiBp1Gzb7DYFWHo6UHoLLzlMrnQau03FZVb7Cn70B0xVSyMD0MrpOHM-FuRa2ssqmTCUYJ73pgOHmmDrfCjQ6uZFWaDuDtP6jl_5Wtv58-nLHbr0WVfw9BHLYav5yaCGTvGdZK9w0FTvONQUt8xFuJ0Cc5ykYm2TOkF7AItvNIpFPTb_ofpS9kQ4eMcGIxHZJjH6pGHkZqLFFeyRTZt5jRE9x2XWCvMhitOkcnhnabp7vYUuGILZZVz-h50rwuxf0zh0F34aaZWWqMdpfv9KZMGpdT4qJJHxkuCn0PQ4obApfh-aQ90nfdhXe9qaN2Uw-z6UJAYKUlXq4oln2dsre_r2wTE5MTu7-CJtU3wJx6dVHFPMVDkyhZWZfqlbWOGTQKUzzBK0IlrmayAEIa85uD7j7vdGfQbHFzIsLTPIiKXqcj2sViwxxXRDro9tBKdFev5RJ1WliKJwGLOnac=w607-h845-no
.
.
.
UN PROCÈS-VERBAL SUGGÈRE QUE LE JEUNE-HOMME ÉTAIT UN «INDIC» ET AURAIT ÉTÉ VIOLÉ PAR DES DEALERS
2 MARS 2017 RT / MARIANNE / LE PARISIEN
.
Au lendemain du viol présumé de THÉO LUHAKA, un brigadier du commissariat d'AULNAY a rédigé un procès-verbal faisant état d'actes de viol que les trafiquants de drogue du quartier faisaient subir aux indics de la police. Diversion ?
.
Si viol il y a eu, pourrait-il être le fait de dealers du quartier qui auraient ainsi voulu punir THÉO d'avoir fourni des informations à la police ? Aussi incroyable que puisse paraître une telle supposition, on peut en tout cas s'intéresser de près à un procès verbal pour le moins troublant qui a été remis par un BRIGADIER DU COMMISSARIAT D'AULNAY-SOUS-BOIS au lendemain de l'agression sexuelle présumée perpétrée par des policiers sur le jeune THÉO LUHAKA.
.
Nos confrères de MARIANNE révèlent que ce procès-verbal, adressé au COMMISSAIRE DIVISIONNAIRE VINCENT LAFON, CHEF DU TROISIÈME DISTRICT DE SEINE-SAINT-DENIS, a été annexé à la procédure ouverte après le viol présumé subi par THÉO. Il est daté du lendemain des faits, soit le 3 février. Il rapporterait des propos entendus quinze jours plus tôt par des officiers de police opérant dans la cité des 3000.
.
Selon le PV, plusieurs policiers auraient été mis au courant d'une pratique sordide qui aurait cours dans le quartier. Les dealers, pour faire régner l'omerta, violeraient les personnes soupçonnées de fournir des indications à la police (en jargon, les «indics») sur les points de vente de la drogue.
.
Mais pourquoi évoquer ces faits en pleine affaire THÉO ? Est-ce simplement pour mettre en lumière la cruauté des dealers ? Ou serait-ce un moyen de faire diversion en laissant entendre que THÉO aurait pu être violé avant l'interpellation qui a mal tourné ?
.
Dans le procès verbal que s'est procuré MARIANNE, le brigadier raconte que le «dimanche 15 janvier 2017, [il] était de ronde et patrouille anti-criminalité dans le secteur du quartier de la ROSE-DES-VENTS [là où THÉO a été interpellé] et plus particulièrement sur le point de revente régulier de la place Jupiter». Le brigadier cite les noms du brigadier et des trois gardiens de la paix qui l’accompagnaient et qui seraient donc en mesure de confirmer ce témoignage.
.
Il poursuit en expliquant que, dans l’après-midi, alors qu’il interpelle un individu, trois jeunes «très impliqués dans le trafic» dont il cite les noms, expriment leur colère au sujet de cette interpellation qui selon eux, aurait résulté de la présence sur ce point de deal de nombreux «indics».
.
Particulièrement remontés, les trois jeunes auraient alors raconté au brigadier que plusieurs indics avaient été fouettés et sodomisés à l'aide d'un manche à balai, une technique de torture visant à obtenir des aveux sur leur collaboration avec la police.
.
«Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait d’une méthode d’intimidation afin que les différents services de police ne tentent plus d’obtenir des renseignements auprès des individus présents sur ce point de deal», poursuit le brigadier dans son procès-verbal, avant de conclure par une phrase pour le moins ambiguë : «Rédigé à toutes fins utiles».
.
Quand on sait que THÉO s'est retrouvé à l'hôpital avec une plaie importante à l'anus et que de sérieux éléments mettent en cause un policier présent sur les lieux et qui l'aurait sodomisé à l'aide d'une matraque télescopique lors de son interpellation, ces précisions apportées par le procès verbal du brigadier semblent clairement sous-entendre que le jeune-homme aurait pu avoir été violé antérieurement par des dealers de sa cité qui le soupçonnaient d'être un «indic'».
.
De nouveaux éléments qui ajoutent encore de la confusion de ce dossier déjà houleux, qui indigne l'opinion, use les claviers d'ordinateur et provoque de nombreux mouvements de contestation violents partout en France contre les brutalités policières.
.
Le 23 février, LE PARISIEN révélait par ailleurs que le frère de THÉO LUHANKA, MICHAËL, faisait l'objet d'une enquête du PARQUET DE BOBIGNY pour abus de confiance et escroquerie. En cause, une association dont ce dernier est le président.
.
Ayant pour but la lutte contre la violence, l'association aurait reçu entre janvier 2014 et juin 2016 quelque 678 000 euros de subventions publiques qui devaient lui permettre d'embaucher des animateurs. Mais elle serait dans l'impossibilité de prouver la réalité des embauches ni de justifier ce qu'elle a fait de cet argent.
.
.
.
DERNIÈRES NEWS DE THÉO LUHANKA
21 MARS 2017
.
NON, CE NE SONT PAS LES POLICIERS QUI LUI ONT BAISSÉ LE PANTALON
.
.
.
LES RÉACTIONS INTERNATIONALES ET NATIONALES
.
24 FÉVRIER 2017 DONALD TRUMP «PARIS N’EST PLUS PARIS»
RÉPONSE DE FRANÇOIS HOLLANDE A DONALD TRUMP «EN FRANCE IL N’Y A PAS DE CIRCULATION D’ARME»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
L'AFFAIRE MEHDI MEKLAT CHRONIQUEUR DEPUIS 2008 DU BONDY BLOG
.
LES TWEETS POLÉMIQUES
.
21 FÉVRIER 2017
.
MEHDI MEKLAT OU LA HAINE DE LA FRANCE : DE NOMBREUX TWEETS XÉNOPHOBES, ANTISÉMITE, HOMOPHOBES ET APPEL À LA VIOLENCE
QUELQUES EXEMPLES (les plus soft... d'autres pourront être lu sur la vidéo ci-dessus où sur 20MINUTES) :
https://lh3.googleusercontent.com/-yejHZMfyE5I72Z5mzZXiZhfarzNWC6mMz2cTvXlFlTOgcanbAYdShChGbM1_Z9cH2Li98-wudKHzySbJOg8yR3KlJYPwS4J1qfG18XOUn7E6J3ZADD2CDkNEx_QpMMbv7NMIQ4zWfDnqoV5wTBsSzQt_ALBeOlTwNj4WqY3GNJU8nNlLoPMCPQHful_Q1l1xE5Gz7ptbffILaq-_TQVoD-lwrmaUZtAF6higtT7r8qIM7shDdZoLqLYPlV9RvBFDTL_uzq2mZZHCUjxVkgxucuOAVmEg1r-Xm4iOdsvhNCEmpelIxi5_0cwHQ_P67oi6nxqn4sOqOeU7mai9Epkz7ZJML63Ks-6IltB3c6oNIlR82LHdEmtVxXY64HarB1XByx2fwW30h4erx7frdIZ_vUfkU5Y3cN7rNiUcoXkUw164xImdQB0DOnKikexpD3MiKj7B7UpZwW90-LwsbDFcIaHGnUMFD0nd8sVBp-v5pMtuGoG4KRqjUqy5ZAqqScfAvZ66wS4AIDb1qbNGxP1NY2h-aEO6sWeQCTfiihPe_fIo5mHmnMULaoQKWugYPWogAbgwLgxUNHPYDGlbpkU5LFwDhyduaXDghnBXvrqZM0S2kPBkQfVuj3dw8_Kp3g3azqojbGFxvxDnlX3or9i9SrV3D-Tk98fvKwrDrRl2pg=w483-h212-no
https://lh3.googleusercontent.com/KmnvCTV12z1qYNnFiATNLsTTlC_C1z2QYrmjDXLjkUQzOuk7pHkvv0YD6dVPrbsmYDxgn46x_29jm46B2UQpRZK3CtvqqgUUqoASa0fmsF0Z0iinfixPae3Ng8Wk9AtlC3H2ogSwJM1PsjuIi7AmZLaiUnjXnpu_0Pm8cpOXdtOeDmx82x8gi95f1PGJF1pAWJnT2J8oYIE8bbof4AdeUPs-XhTUy0Jts-iZc9VFIO57S_MOs2clHj_fNQk-SidTxW-8HNsAqJdRlEmA9taRKBWlmSLNJ1bJGA0vdGdFVERSlicd-oIn85O960W_UbUMwemzu5Gs1UXeSPdQqmo2mNgwc43b7YPmUqoNpwrWUNWFNU_aQINAdhdj0l2Ct8bZQ8xeStWmjrqaDuuu5qhyxulQ2IXXrkTejdD6l083h4vvaEk12L1EKPQ-WqDmecOjshAf3Zy_4CSDpEIAALUNAmOkuZmacvrUEvV5-bW7O5qZqmvtWqYZvSsZrfGvrOpDwPQRIUtJvfHXmYOQsh3FiA8ybsAwFpLFwYpyC8tMagIXv5zhwi_us_Pf_rkot-kPEORNMoTwNp5wrCAvHh3rhcbA6DjNkScy6ho60gNbCbQAYzvHSlZ78CDENV2jeRUElSaVefbCApmtoMODIkkEJGgI7gkBJ6rquv0v0N21KSE=w510-h362-no
https://lh3.googleusercontent.com/pqBRO0-8EGCsBON05VDA4WcdiS-7zi6KBcYFiMf3SPxHFmxrw6efoqCwoAcWvdqrnC4jL_BlrWyOtl2ErgdaQemo49Ruq-s179XK6fBw2MNmSF6GiPR8Xudjlm54Yk41NByybCqL6-Wz0IhakTbgfELkrkA8VAvrjcxBr0-WXJzju5q9_1nbrp8kZjlYmqCzbyFwo8F3kqS1t6SN3ZAJtZUFVRiTWD6Uo9coPYXq-03OHXX20FW3FpRx5YP_iJUENLv2KZM_9XRUfqfEL_V5SraDhO8G-9VwQ2E9ZUxRVlvvY-5vWYwcanK_-m3jMbR7N-n34iFiF8YzRAqitR6NKMGdBN8YsRU_XI4LOTgJdZa2TzX7z5rLn8LPWNKMwKkgyLQGRAnlZgQi5AW3A7B67Foffd-o1dB3ZTXqWhCh8Iy2yWDXSW_74GYaRozGfSXcdUPnG7q7tAcxjnTEgvrh8fQHXPS7gWBNpW5s8VE340mGPGhkKe0TRNBzCQVs_VolbDNL0q1nlAL89A9VQHCyMZfo3CQOSDnSIZO0IB6dlY2xxTUrLz_pKqP5kzA5Kv1AvBh7AQ4l3YTXCwGZzEj_OUDt31UBaH9db3_FXGuYpJxg166n6m60FAQ3ern8_MZuK6ImjijWFCocP7Fb7Dwl0m4cDPsxXhMCj3uFCrJ0SAg=w551-h297-no
https://lh3.googleusercontent.com/IcKbR3l1J1rz9bzcaoA43_QugTUvIZxrJbRr2dNA2NHwXS5q7pC-y8ZJv8NPXm5iIKABFwNoWwxwK5hY47ZS1YkXSJYfxx0eOSlXHtAYuhSxNH5Awuafi7Nur90v32R9QOQKWn1DdQkQmGGIUPdHj2cxYDtHRcUzCvAEtChZHDhJ55uGJdKlMDqfCbvVhKvvCZgk56__TvU5ozD-MhQfObS0gc5od5CWs5zfTurgNfKlCuN_aKK2L5tRo_Ei0vsrm5u3z8dUvL53keSRY25qkRAnFidoCgP7l-odCCsGgGuYv09P2flqeNDPBYP5LPgDS8ykbK-7EKjOciMB41yICXq7TYOBCAn_3v37rLqM-kHT0NMNWgM-iyRBsTJzXh0iZkpKV-1nrP6xOobqhlk0whHEImBAS3qFoUnWB1zinuSznzNqnlv-2AlXleHxiRUiAdsyFSCEVfn1S4nGbjrV9OppF0POPiqFHf_GxBnu_9M-aaEWE2jMtwwxFoNykQ9mc81B35dQkFZitFnVL7h500pzZilG6QX5OExm3A6zSNHw3_FQv2-unR3ljwxc0DckzJ1zTE-ixNu5eRhM6kJQIlN3Z9PrKOfXyXPkdaapclHbg4DYosHmyT94Ty53ObpDxYjv7PfEy-KmBSeve46_V9fnMelWhg47z6yf4BELvNc=w516-h306-no
https://lh3.googleusercontent.com/eC3lLxfvVhu6yoWJKgocGTKBClmZetdQkg4CMj1EJMx3we89iAuu2NPtIgNLRWRS0XXzHDf_MwVzIj3owIXmh9wX6dEWKye7ZpwTG-N3v-TwOzs0UGDTe6kb0m-o1gj96sAHuQ9cwshWf1DaJuCsMCH-c6FcWLm64df8frIoiTn5_oO11siN_Pq_1dz7DW7tBuq_7TgbzKC4QZHdx3QW7WeCz0o615_PpPrrZBcC52_YB71ajR62PljtTArxwdLPts0GMiaoqXC_2j6KEbnaRtCgpMmlXHmdAdY8U5HHjD59wNF5LhEzm6nXfM6G228DvAKAsECAem8x8ov9FwTXkN1pUqN4H98sdctlSc5yJGELYlOGtof2xaBep_CGuURsovjNZk9EcQYS2B07xDEM1aDvQsp5gbtmFlM6oA3FhZUzXQpCXP-q5PddQYedQ846bRSSjQiPmQdU0gIl1WIWb8PMiSAOW0R-Ns8LfDLcJWxEHDzlIlDCmePJaR3wpNGRddLDmZqyGx1HQzn92anDrlGJmYufTpkGN8P01vRBb84aLDAjjoAW7cn6gx0UqSzwtxHQal3ZpJUulju_1BRL7o9UYbRuOCrxNIOKlrI_mzhNySEef7gxfc5JcFs17t7fTetK0PB0Tbkj03c0Xl5b4pQzbDEnu6V-Fi3X0rq-WnQ=w555-h207-no
https://lh3.googleusercontent.com/eQ5Hu9CZX7NW6xiC79wkVQSeZyUGWguvumAo99y68KsHnau9rU3XTAoOEkZu3c4xUJ1tCIUscBnvbn8hHqXt9AikwgZ9n95iVoevE_OGAK6nxJcpznRndrXteXFZevwlu_D2mfqJ4h_NM_ip52FBpFG7jE9mpsoRndf_Ul_5xO_FuwwxPPkJxxpJ9LMJazG8gke8fQiyuxfU3mrsa51aWmzum1jySKNurrF6Af3TcbWv2ou8R6vlQj3Kht1TDWCl0HdPqGS_KYyY85b8Llm5vIktdZW585UdJP5xnDqtMyh2_lb2-yqeUTauUnwzD58dbHeyIJ9SwTkXNj0KWqWVzRzJlAv5sK8p0IRujQkBzonfVIE-33Wz43IcXpXn-G7X18932Xb9WHitVLbsQTHL3R63XbfRVXzkXngXod96bSlqsCHGIJeeDaNpLPEZVl1qraZ8oWVumGXt79HZOS_GYXaeWr2iuMaL3QhVUVGnCn52BqOefZmuLlXUthTzgN9uZ5wQYa9d-7VnJrqKezXiHE7DMBMFWnClgOfNCoGUChsRxQxQ3h0obPwuE9EGMkfOrn2VAqWhvKepfA9fOAw9nw2KVToDA1a42p-Hcpsbg_rM58feYY_jFDbtLDiVQXE0DpY9OTpJrh6wgjuZSLh2DwSRLXJ_3gv3YhMrlllTZDE=w487-h184-no
https://lh3.googleusercontent.com/q6TIQ4AESqqV9PCUICJS83GA_Ii3UxarLXHhUZ8XyNb71UAWHfI3iMCLRGWw5_fU-EkSiyhMdkSbsUqstlXyH1932S9Ib_rLz2xctN2eSstlBB1H6uUfd14mMESm5B6bxXdut1QM4TKDUjP9-dnaUcW0KmK1b3w_wr9EkkvB4evq0Ce2iy5-1YsvwsBG0XchzZ5RQLAMlBSY55C0bGzGw2QCOmf89ktieAp7s-Xjpedu3iEDe_IowVhjfwBijbr_aUSEfqY8HWP2cLWXXa4GJppZjTLpX0U01RLjpvk3Hp24neK_eZHhiqU_r5WLLjFyiPgzjl_nnrT8KiDzyKz39v_dcCO7MfWcp3N6rxVjF2oEs6yqhUVXhsZA_K9GaUVG-IUF0kk3oTcg9IKsFNMOLN8DELhcftQOcTPBI2G7gjZcrv_cYOUeg3YBzVQORsKdKNQ1OLUiE1-G3PzK-LZtAks1DPPgsqnviI66jB9Ch9_wwV3RzPN9n0ORi09u4VMDAtWbUT5j8OOIHi1j1v-RZXFo2aimWeA0Ny-NZa1UgayXK2Rs8GmE1bpwE-VdGH7wIiTJWIzXMlbY6j36in6SaSEkskPvPxtSFY1GXWMlPM47fUsV8R4s5XNV63yLoxwqa-I_jguFdNsyiQta30RK3G8oDitkPrD-EPiojE2pFNQ=w510-h188-no
.
.
.
LE BONDY BLOG APPLAUDI PAR LES POLITIQUES
.

FRANÇOIS HOLLANDE INVITÉ SURPRISE DES 10 ANS DU BONDY BLOG AVEC SES FONDATEURS LE 30 SEPTEMBRE 2014

FRANÇOIS HOLANDE : «LE BONDY BLOG EST, POUR LES QUARTIERS, UN MESSAGE D’ESPOIR ET UN EXEMPLE»
1er OCTOBRE 2014 LE MONDE
.
LE CHEF DE L’ÉTAT A CÉLÉBRÉ L’ANNIVERSAIRE DU MÉDIA EN LIGNE, CRÉÉ PENDANT LES ÉMEUTES EN BANLIEUE DE 2005
.
Il y avait foule, mardi 30 septembre, en début de soirée devant la SALLE ANDRÉ MALRAUX, le seul cinéma de la ville de BONDY (SEINE-SAINT-DENIS) où était projeté en avant-première le documentaire «BONDY BLOG, PORTRAIT DE FAMILLE» réalisé par JULIEN DUBOIS. Ce film de cinquante deux minutes raconte à travers les témoignages des jeunes blogueurs tous issus du «9/3» la formidable aventure du BONDY BLOG, média en ligne créé après les émeutes de 2005 par le journaliste SERGE MICHEL. Aujourd’hui grand reporter au MONDE, il avait lancé ce site pour le magazine suisse L’Hebdo qui souhaitait raconter les émeutes en banlieue «de l’intérieur». Pendant trois mois, près de vingt cinq journalistes suisses s’étaient relayés dans un petit studio à BONDY avant de laisser les clés aux habitants et aux blogueurs qui ont repris le flambeau en montant une association. Le film sera diffusé, fin novembre, sur FRANCE Ô (partenaire du BONDY BLOG à travers le magazine mensuel «BONDY BLOG CAFÉ»), dans le cadre d’une soirée entièrement consacrée à ce nouveau média devenu, en dix ans, un vivier de talents pour de nombreuses rédactions de la presse écrite et audiovisuelle.
.
Outre cette avant-première en banlieue à laquelle assistait RÉMY PFLIMLIN, PDG de FRANCE TÉLÉVISIONS, la surprise fut la venue inattendue de FRANÇOIS HOLLANDE quelques minutes avant le début de la projection. Sans ministre, ni membre de son cabinet mais juste entouré de son service de sécurité, le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE s’est installé au premier rang aux côtés de la maire (PS) de BONDY, SYLVINE THOMASSIN sous les flashs des smartphones.
.
A la fin du documentaire, FRANÇOIS HOLLANDE est monté sur scène pour féliciter MOHAMED HAMIDI et NORDINE NABILI, les deux dirigeants du BONDY BLOG, et a salué «le travail d'éducation et de formation» de ce média qui montre aux jeunes de banlieue que «rien n’est figé, rien n’est écrit d’avance». «C'est le lieu où les citoyens peuvent écrire, parler de ce qu'ils ressentent, et être lus et compris dans le monde entier», a t-il ajouté. Dans un sourire, il a aussi rappelé sa participation à l’émission BONDY BLOG CAFÉ en 2012 juste quelques semaines avant son élection à la présidence de la République. «Ceux qui veulent être élu PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE doivent donc absolument venir au BONDY BLOG», a t-il lancé sous les applaudissements de la salle.
.
Le BONDY BLOG qui fêtera ses dix ans l’an prochain s’est développé dans de nombreux secteurs. Depuis juillet 2009, en partenariat avec l’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE JOURNALISME de LILLE (NORD), l’association a lancé une classe préparatoire aux concours des grandes écoles de journalisme ouverte à vingt boursiers de familles très modestes. Dans quelques semaines, un BONDY BLOG devrait voir le jour à BRUXELLES. Dès ce mois-ci, le contenu du site sera hébergé sur celui du quotidien LIBÉRATION. «Nous avons encore plein de projets comme celui de créer une télévision afin que notre discours avance plus vite», explique MOHAMED HAMIDI. «Et si nous ne réussissons pas, et bien nous retournerons travailler au café d’à côté, comme à nos débuts».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EdoFiwc_dhIij1wqSC9LTucF-yvA7FbKApu-xLq8y4x9Oclh-0SdV3UWR2_DP5AuEvrpvhx_ohYVa4j4keEc5pd7Rg1NGdExpC9itZmnSPo_iYRKErnVxPkuPustiNOfySP-tioezew9UWhbVazL4yztAowkbb8OkaUHwXsuuzSkrUa2KF-JlbSEqwuI1v6DMtEE1-pezaJggbo5P23NdXc5pi6dY7qiu0vzHaNecTS-Xq73GFTxJ_IdWfG3T6Eqey-tcoj785WQ4zFEtCnjzYDCXko-qEdSQZm4ytSdn2bqd1Lh6V6NWqmTYaqPv3am0EUOokvdZrRwRuHHHyFaA-wq5H4qrlkqb_wILcr8eSHOl2zCZo6sqRkSvhXeVIMI_YriEGVDuhojR9okHSrskQvYlT4j5qMrdcd4q_mPsrZMavhrBI1PCHtNBJpu3Cuj3pgOAFelqyOhBwkv2Pwt5V7eXFfJhbPboJ_uT97igiw3-0haTVLzFm6qnrexW0vD2OBJIEILz_4XVAdd3XB8k7od9cmcXwD2QyvZP8hG6pZkOHW4Rydwn-axaNQG7tPfLxLx1IUjlZyYqeWCwJaNZ40XI_xkZNQF8QbzQ7tsHzQLlhDwcLdKh2WTUPmoQIgaOEdff6hAreURmohBInEnpO9le9RB-sn1NdA1ZNvigHc=w280-h360-no
.
CHRISTIANE TAUBIRA TROUVE BEAU ET PROFOND LE LIVRE DE MEHDI MEKLAT
«J’avais lu leurs deux livres. Je maintiens qu’ils sont bien écrits. Il y a quelque chose à purger. Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d’une telle littérature et la hideur de telles pensées».
.
CHRISTIANE TAUBIRA
.
EXTRAIT :
.
https://lh3.googleusercontent.com/QBt3LOw7qvu4Kpwct7a4t4DWV3P5d9vYe2QQO-TJvoDBzaXdJ2sF6o6u6lh_gZFzkAyXky1BBobdCiDj954aUM7292LpztY0OV60J5bg6BYYonNeC--Y34UHoNmW1Z4VeITar1kM9q0QuDmNJqH6yZ4KXdndnXJSBcm1Ddt8jA8gCWMz1noyi3VCMM_vXcnuatnkRWPKM3_7ci_Xk-3bZG7HVWYj5tuE-ATBlk0UHdmKobNmg_CttcpO2MvgbNIdHhe1f8ctPAbaxrscBcZlurXv0b7OlgCl3Lq-Ha93AZlwI5eKCmwFSgSbkwlMu68Di6WCJ_q7IpgR_Yv48AzgCgHMlQvBygFouXQv7hbwJRvrmleV3H6gS2Gzcf3qjYNkMfUu2513itTdUPXHJMsF3Ec4Ioap1ivVkqSQo_zgMbrIlsFUyrt2OWVTaDdG2oqo5G1rJX8VvUyKnfFLDI-6c9gs1CUcQwdIFMLwPGfYml4tX6lgmQyrP8Eo9g5QaOl-E5cd3EVtpDkR6gLRXNs2-S6pM5okxOv9sfYedgPkOEtyYs7j59Bh4QzFAg5uJdcovjnqbLdBqQ8vmSZbHB_FuL7OJk2-SOr3Nw1hvfAGD-KQePQWk123IuL6YhZ7wxNFZbs-1WK5-I2NF3ciZ3reFPKCfFsHrVo1b08NaXL-OIs=w547-h840-no
.
.
.
MEHDI MEKLAT ET BADROUDINE ABDALLAH JOURNALISTES ET LEURS CARTES PRESSE
https://lh3.googleusercontent.com/VkDTFVH6JY43uPgfTFLpIpzM86SjSKvt_2llXgSDMaDuBXBFv6XLu1eDz-yC399CX-KVZjqLkBJuzd0oHlBwf6YwqWp1Xe3pNDnZS1RhExPcj9xFR36mbTlxt_Of3_tnCyqx7V3YtRpAQCmx9lS0H3-Z1ErxxlNUpILpDKaBSX-gU0vNDMGK2TTajnv9obvvTrM6vJZXBBJPM9FGHuTLzigLPahBXjlzz7S_AEQFf4bOKt04KtzKENg38ajJ9LYQuw1n9SG0wY2jhhZNEcLcbK25rwSCXhvDodYWv6WN334X1sOBcpMmbvvuvLczZpCI0mlJaRicr76ZUTyZkeVjRUfO3p82p3JF7dU3lY6Zn8iU-FHLoVd-U-15kPIgVeRvto3Ixloh9O6WWzsRMBVgm-D0zO1fsdojpLoj1uV6mn9Qsz1w9HzxMJuo8p6AvtwMq-HUi3V2RJMP5EKNY7YuJRaTE1YZOeuNGDshsPprLWHqiEGklPVNnTjBWb3AiUFxPAdPMChsZvT514vOdIBrWuMP-Fry-AjQjbGIjECgO-gz0OZVIzxuVlP4nZBAShPnsxTaBktMpSbEsQB01rpk_9EcTwwuMy6ps5grw5sifLw8nTJRcZlYd69G-fz7cUem9Pe_oQelz4mgVlgZAJwJrmNt2_XcEu9tbOa4dVLy4ME=w488-h485-no
.
MEHDI MEKLAT (WIKIPEDIA)
.
Né le 18 avril 1992 à CLICHY [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH il réalise pour la chaîne télévisée ARTE, les chroniques vidéos VIE RAPIDE en mars 2015, puis le documentaire Quand il a fallu partir consacré à la barre Balzac de la cité des 4000 de LA COURNEUVE, détruite pour insalubrité en 20117. [...]
En 2015, MEHDI et BADROUDINE coécrivent leur premier roman, BURN OUT, racontant la vie et les espoirs déçus de DJAMAL CHAAR [...]
Le 31 janvier 2017, avec SAÏD ABDALLAH, MEDHI fait la une des INROCKUPTIBLES avec CHRISTIANE TAUBIRA qu'ils interviewent. [...]
.
BADROUDINE ABDALLAH (WIKIPEDIA)
.
Né le 3 septembre 1992 Double nationalité comorien français [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec celui-ci en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Il commence à collaborer, aux côtés de MEHDI MEKLAT, avec la chaine TV ARTE pour la websérie en deux saisons VIE RAPIDE, de mars 2015 à février 2016. [...]
En 2015, il publie son premier roman, BURN OUT, co-écrit avec MEHDI MEKLAT [...]
.
.
.
22 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT PREND LA CLEF DES CHAMPS

.
.
.
24 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT LE JOURNALISTE LES MÉDIAS ET LE FINANCEMENT DU BONDY BLOG

APPLAUDITS PAR :
* LE MONDE «MEHDI et BADROU, denses avec les mots»
* LES INROCKUPTIBLES
* TELERAMA
* ELLE (Qui suivre sur tweeter)
.
FINANCEMENTS :
* 150000 € du CONSEIL RÉGIONAL D'ILE DE FRANCE
* 50000€ de GEORGE SOROS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE BLACK M RAPPEUR
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
.
BLACK M VERDUN L'INSULTE AUX FRANCAIS 12 MAI 2016
LE RAPPEUR BLACK M, ANCIEN DU GROUPE SEXION D'ASSAUT, RETENU POUR CHANTER POUR LES CÉRÉMONIES DU CENTENAIRE DE VERDUN
12 MAI 2015 L'EST REPUBLICAIN
.
«C’est une proposition qui avait été faite par l’État»
Il explique une fois de plus que : « C’est une proposition qui avait été faite par l’État. Ce choix a été un choix collectif lors du COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DU CENTENAIRE qui s’est déroulé à PARIS en présence du MINISTRE, du DÉPARTEMENT… Personne ne s’est élevé contre ce choix», confie-t-il. «Je ne pouvais pas proposer ce concert, je ne connaissais pas BLACK M». Pour lui, «La ville de VERDUN est maître d’ouvrage mais n’est pas seule. Le concert est financé par les différentes parties. La ville de VERDUN ne supportera pas financièrement seule».
Le concert coûtera donc environ 150.000 € et devait être «financé à 40 % par la MISSION NATIONALE DU CENTENAIRE et le reste est à la charge des trois collectivités à hauteur de 20 % chacune : ville de VERDUN, DÉPARTEMENT et RÉGION», martèle SAMUEL HAZARD qui insiste aussi sur le fait que le standard téléphonique de la mairie explose toujours. Et que d’abjectes insultes fusaient encore ce mercredi soir.
Du côté de CLAUDE LÉONARD, PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, le département n’a pas reçu de demande officielle de subvention. «Quand la formalisation de la demande arrivera, elle sera étudiée par la commission culture. Je pense que ce sera globalisé dans l’organisation des 4 jours de VERDUN».
.
.
.
RACISME ?
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
11 MAI 2016 LE FIGARO
.
[…] Joint par LE FIGARO, le MAIRE SOCIALISTE DE VERDUN SAMUEL HAZARD défend lui un certain «éclectisme» des commémorations, rappelant que d’autres concerts «de musique classique ou de fanfare militaire» auront lieu également. «Nous sommes harcelés depuis hier par des mails et des appels à connotation raciste. «Si ça avait été WHITE M, ça n’aurait pas posé problème» a dit par exemple une dame», déplore le maire, qui blâme «les racistes qui instrumentalisent cette polémique à des fins politiciennes». «BLACK M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes. Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats», martèle-t-il.
.
Selon nos informations, le concert, qui sera gratuit pour les jeunes, n’est pas financé par la MISSION DU CENTENAIRE, mais par la communauté d’agglomération de VERDUN. Cependant, la mairie a demandé une subvention de 67.000 euros à la MISSION DU CENTENAIRE. Or, celle-ci peut financer à hauteur de 40% les frais. On peut donc estimer le prix du concert de BLACK M à 150.000 euros. «La demande est à l’instruction, nous n’avons pas encore tranché sur l’octroi d’une subvention», confie JOSEPH ZIMET, DIRECTEUR DE LA MISSION GÉNÉRALE DU CENTENAIRE. Interrogé, le MAIRE DE VERDUN refuse de donner le montant exact de la soirée. «Quel importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux il y a un siècle, dont je rappelle qu’ils furent nombreux à venir d’ex-colonies d’AFRIQUE ?», répond le maire lorsqu’on lui pose la question. 163.000 Français sont morts dans cette bataille qui fut l’apogée sanglante de la première guerre mondiale.
.
.
.
.
BLACK M VEUT «BAISER» «CETTE CONNE DE FRANCE»
BLACK M ET LA FRANCE
* BLACK M qui qualifiait la FRANCE de pays de KOUFFARS [mécréants] dans la chanson «DESOLE» de SEXION D'ASSAUT
.
BLACK M HOMOPHOBE
* «Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique…» LA TERRE DU MILIEU
.
BLACK M VEUT TIRER SUR L'ÉCOLE
* «Je me suis juré qu’un jour, vous danserez sur mes sons
À une époque, j’voulais me procurer un SMITH ET WESSON
Une petite voix me chuchotait : «VAS-Y, TIRE SUR L’ÉCOLE
Ça fera une petite anecdote, la directrice, elle est conne»
Pourquoi ce con de surveillant m’demande de vider mes poches ?» Mme PAVOSHKO
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/jDBZw42ArtFrjX77xYDxKTkyV6XzIvgKFdbEBHCyPWNC-Nxp3OUTjipbl4aMLs1tUr7Jk4plXetghoGgJ6jDjLghTfP-xr5G8ibjwQe2-pEw_SZPXnPsdfWgOI9Ye1NUOSsg0wsk4T1d-fE5c5fKDR2FrhGY7yVUzcHSZYV9Wal_6MhrHbkwecqRYw4nPP__9oV0-Nwl7OiSRF3o-tV39MXyLFlIYIh7GOpTtx6gzpX0AHE9_PIAbX8HIsdPRIrVSXGVmDtBP4K3FgfwydNiT_nuhzPa6bqqokKiQPQ2sFzEa_BTMsDVqz15BXeJk9WrQMk63THoFqozxylIpwY1Rcz1SCm3cHajUjjFFdiGRSZHRq5HcooVQduVUrQqiDlHh3UWFEGOsbdrgkwyGUXe8frRdR5Vl7yp_qAY8bJ1Zl6tS2HGXucI3btAqhEdckxU4DBxmqYU-FPlLorOdDagiAKluiy01tgKoCQeMTR8f2R8O9Jh039wcxJIpP2UXzmLA4NDQ2BP00rFY6k6viLHpFZfgfuokHZRfijlDGw3IG6XsCuXFlfR8Lhco9JJNZHX6cvozHuow5Nx_WZwLIZOg2Wpbk95kMpywzRxtAjtvQpHdV287nE4cq3IthCZVSwOuf0xm4HoVYPDcYosSU_CDU_SF3EqsOGhTZOtB2LQNBs=w262-h192-no
«J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES»
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN SANS BLACK M
5.000 adolescents déferlent entre les tombes des soldats à VERDUN, pour commémorer les 100 ans de la bataille
.
.
.
LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Up-4lhe0nes2QEdWGpF_W5T8OJcnJyw1GOtK38BupWS4djnl-loux0TuSyNqBeblbeUY2nytIYCSYT2YLY-rxy65KO656ugqjXbQkKvxPp9sQOOZLLOrr3bHLNdXNQIJsMxUlV6OpKQZCQfqEtEerUXy1e4SbLW3zK7vLLwEh2V1KGkjngT7QeLHEztPtlLq5WsPkuVMsw30npA-CVrqDS99cKWIsMrgfNNnNXTZJ4Ccwvi-1BIKlEweOy1nAi79i952Q-iUCLJjzCbB-qJiCx9ivt0_V80W1V3A6QjtoTZLyu4xCztk-miJ0Za4YHkb0mlOdMSqqGLTuc-qXuJERJQBqpkvTPkvk4NKQw6Cx9FaA7paZPFGKdc7dNOSSZlQw8tjohW2veRvTS--EDozAG9e8_WrJvXo8Zn8f0RijvxLwvemNlN-vKgjVJhPyhB9xchHrnY-Fd6nRfgyjmuPeB_itGPtpiPNJa7-GDQnC_GWTp5N0e5yqLXmqgd6OHCuEPsTY6seeaRrdMCZFpL_DzmlT0z93qTAJCQo6cT6zXV9fTfZYv3yHmkUlM_UUqgEotAUOovMHlP5QSYE6b57yEtJXuka5Y2greF2YL6m-4ycLJu6KY5r0pM92CQQ-Ky_W1y5b4g8f-J-9MAloIqEDiFAr0JYCN0Ka3Z3Qn2L7d8=w400-h300-no
.
.
.
.
.
.
.
.
.


https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE MAMADOU GASSAMA
.
https://lh3.googleusercontent.com/q4uF2BoxMylQ9rbV_6wNGGwUM_Cg4PmajflUp-vHW8uh4_1NCVZ_hgrie6FISdx2uoUEXrAaLTT-y_T0KMJKG76mrcHPTQnNSbOVNZye-pEWxbRmh5ujq7RbERyL7MRuCtLSDzTHECI5N09Zpssd-4mVeqIDM8OH6R1yW4uc6bdkcx0r9glbWoEjNxBgY2xyrIymDFlFJ127zjvSlSxx9v8uPIW6MoJtyiKfyZ_fl2g-deHFhTeq20mpVZ80vFxJuYN84g6zu90YCmxDEBGGGGliK2kog945oGGV_4E3NJpGuenED9EjwpaFXpZaGeiEASQmEvkl7Lkh0hYDzlBr7H-N9qo1P842vhcKUU_WcQjSA-CwmmGWPfH6zmpNEp_S6C0oZl09x-tlldDHYjfTcOJCShf3rPctWWdVYeF9Ac3w2SsPWEh5Ljshdoyr4jmfZDhSP4jmduw4QeQPBtS8BYM_x7D_8jqLeJO0i-GoWo-S1OusGVcuv0ELvCWUY1YQ6TaiMx2ureEJvkC3MRyhXo9PL4kUg3q7ZDE81EEESc7rK5obFJjnt0YbiSxuMDBh_9_8_cZleT3r63PG7Cm1SMJBqI-PNmrBvn8amECdd73tsZntRQ_nNw23rPbMVXmdeEbuLB_bxGmk-mrJDZ9O8GBLmmYdbN48_g=w285-h160-no
.
MAMADOU GASSAMA MÉDAILLÉ
L'EMBALLEMENT MÉDIATIQUE
LES INTERROGATIONS D'ANDRÉ BERCOFF
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/KgpmoHgF9urAOs7z56f6KOM06D9jkNprRAjInUb9BXPhRwhUsQQGf8BRF5S08CVmTHg67cgHbm_juxoinyunVL7DXXDe9ubUHYgwAeQsnhMhITI9t55ROf34e1eGruOBlQfbG6SMknz8eozQuv2p-yYjJ8brd-oNGQThATBl_v_2gZmQveCaYE12ZngASuq1XASwqxlVht9NTHr4UjPxJLKvh4JKP5jvkpvLeddpHkjSPQpbm0Ev6Niv7auG4IWuaJg4wciFdaj0enn30agx9H-CfKIVKnxeCwo34R6aDHjNk1OAJzuSn9uicFsYeOxPSXOI4pWECU7BwQT7N6uKMcbD1cTAXEcgLJZbIMvFsdM9gTqzCRWs1s4DTsth6Wr45OOMpy042BInsHVG8yl7pKLTAgxvkiwz7-KB_z9ZVmr5r1ZcuEGAOgWTdjfLAsDwzq4MHK0XbzpLC6C8X4k7S6kUCnbZ7yVm789_G8-_lqTo6cKaz8nftMQ1JuvBnxuZf_VvkEp3JYnRfHt4G_SGyum3wER55DTI-GM96myDa5DCwk6WtCf0z02C6L6AGZ7kEYj5N3M0xsjpWed7kRcYqEvf3ZDeznpEzNscyHRDBCJ7Py8LVcuGqjmCmH7w7cri2VZ5e1stigDa_qWweIyXy4wu2PAtXLqy9g=w140-h325-no
https://lh3.googleusercontent.com/w4HxRjervQhZ0rI1SN1jq8saJmR7BhyZmnanMUmRnD1YiAq89KG_-eySu3fT535xWpNoE463UUlw65z_mk0Mk3XAVfQE8A2zB_xKxAENqPus_EA2MNoesvOHs_HJGlmO_P2giJp5Q9_Hd40N0MYzleNAk6kDd82npnoioKzIdDJEEi8NxKuxbvr8UXTE6dsidPWFgTv2JHnf_2r-0ZIdicT6LW0DWQBYQFEZbWNY2YQCEYPyWUg2bs4yxqNNJyALq-X1kULAZmwTsJg084RpwIBv9p3Su3KR7g_LAq4N7BN0uxAgxvcunqZ735ST34QXL18efHqZyhatqZLqiaNIdkUW07SKtAQG6eKcnaVzSwjb4PsqGOtnbSXVpiqJCGf-GIvO03oxVCsjtY9mAgN5GNvqJbXO9pulJIZQbKqzlNW2xZ9iWiWYupNEzkgwzwT57fneJKo91pdYi4aSFpOfbqzo8kj_AsU6IspJ122elfRbG1uzlAvBp8H4-F0LPL5p9ZBLe-onL77VT0sWw6h3rEHoT5WG_HmcozMZomLubYEYQyRixDLgTwOk4Ohp1UU1Irow73-Nz4kwaYAb-t8ypzedYpw59LFWtRj2OKY5kg04hQhA9u6iko_gNL1eLxkYtNoo9HyxqWO0jwC5DUukNsP99q0Ts_tV9w=w140-h178-no
QUELQUES HÉROS 2018 QUI N'ONT PAS EU LES MÉDAILLES DE MAMADOU GASSAMA
29 MAI 2018 DAMOCLES /
..
VOICI UNE LISTE NON EXHAUSTIVE DE LEURS ACTES – VIA LA PRESSE LOCALE – DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE.
JANVIER 2018
.
* Le 8, dans les DEUX-SÈVRES, VINCENT sauve ses voisins, une famille de six enfants, victime d'un incendie en pleine nuit.
* Le 12, dans le RHÔNE, NICOLAS sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la SAÔNE.
* Le 18, en GIRONDE, JULIEN, 22 ans, plonge dans la DORDOGNE pour sauver une femme de la noyade.
* Le 24, dans l'AVEYRON, ARNAUD, 26 ans, sauve un bébé de 7 mois emporté par les flots d'une inondation.
* Le 24, dans la DORDOGNE, VÉRONIQUE sauve sa voisine de 85 ans en train de se noyer dans un bassin.
* Le 30, toujours dans la DORDOGNE, un habitant de TERRASSON sauve de la noyade l'un des voleurs de sa voiture.
.
FÉVRIER 2018
.
* Le 2, dans le TARN, trois policiers sauvent un homme de 60 ans dans l'incendie de son immeuble.
* Le 5, dans la DORDOGNE, JULIEN, policier municipal, sauve un chien de la noyade au péril de sa vie.
* Le 10, toujours dans la DORDOGNE, THIERRY sauve un octogénaire coincé dans sa voiture au fond de l'Isle.
* Le 18, dans le LOIRET, STÉPHANE, CATHERINE, QUENTIN et LUC, policiers municipaux, sauvent une jeune fille de la noyade.
* Le 23, dans le MORBIHAN, FRÉDÉRIC et BRUNO, deux maires, sauvent de la noyade un homme en hypothermie.
* Le 24, en LOIRE-ATLANTIQUE, les pompiers sauvent un jeune emporté par le courant de la Loire.
.
MARS 2018
.
* Le 8, dans le CALVADOS, la Marine nationale sauve un couple de la noyade dans une mer à 7°C.
* Le 10, dans le FINISTÈRE, les pompiers sauvent un homme âgé et son chien de l'incendie de leur immeuble.
* Le 11, dans l'AUDE, BRICE, 20 ans, sauve sa grand-mère de 80 ans des flammes de sa maison.
* Le 14, en CÔTE-D'OR, SYLVIE, 53 ans, se jette à l'eau pour sauver un enfant entraîné par le courant.
* Le 14, en HAUTE-CORSE, un légionnaire du 2e REP sauve de la noyade un enfant emporté par le courant.
* Le 14 toujours, en INDRE-ET-LOIRE, une adolescente sauve ses petits frère et sœur des flammes de leur appartement.
* Le 16, dans le NORD, les sapeurs-pompiers sauvent un homme suicidaire de la noyade dans la Scarpe.
* Le 19, dans le PAS-DE-CALAIS, la Marine nationale sauve de la noyade un pêcheur encerclé par la marée.
.
AVRIL 2018
.
* Le 13, dans le NORD, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes.
* Le 14, en HAUTE-GARONNE, un habitant se jette dans la GARONNE pour sauver un chien de la noyade.
* Le 15, dans les YVELINES, ALEXANDRE, gardien de la paix, sauve une dame de 92 ans de la noyade.
* Le 25, dans le NORD, SOUWAN-CHUN DEFONTAINE, 13 ans, sauve la vie de son ami poignardé en pleine rue.
* Le 28, en MOSELLE, RENÉ, pompier volontaire depuis 27 ans, sauve sa voisine des flammes de sa maison.
* Le 29, en CHARENTE-MARITIME, deux plongeurs de la Sécurité Civile sauvent une famille de la noyade.
* Le 30, en HAUTE-GARONNE, des policiers sauvent de la noyade deux hommes suicidaires en moins de 24h.
.
MAI 2018
.
* Le 2, dans la SOMME, HERVé sauve un jeune homme de 17 ans des flammes de sa maison.
* Le 4, dans le RHÔNE, un policier sauve de la noyade une personne suicidaire.
* Le 7, en CHARENTE, des policiers sauvent de la noyade trois Afghans «demandeurs d'asile».
* Le 10, dans le GARD, un gendarme sauve une femme de la noyade en se jetant dans le GARDON.
* Le 10, en MEURTHE-ET-MOSELLE, une passante sauve une femme handicapée tombée à l'eau en fauteuil roulant.
* Le 10 toujours, dans le MORBIHAN, MATTHEW et BENJAMIN, deux adolescents, sauvent de la noyade un septuagénaire.
* Le 11, dans l'OISE, deux policiers sauvent de la noyade un homme tombé d'un pont.
* Le 20, à LA RÉUNION, STÉPHANE sauve trois personnes de la noyade dans une zone infestée de requins.
* Le 21, en DORDOGNE, CYRIL, agriculteur, se jette à l'eau pour sauver un quinquagénaire de la noyade.
* Le 23, dans les ALPES-MARITIMES, deux policiers sauvent une dame âgée, bloquée dans son appartement en feu.
.
JUIN 2018
.
* Le 1, à LYON, Un militaire sauve un enfant suspendu à un balcon LE PROGRÈS
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE YASSINE BELLATAR
.
https://lh3.googleusercontent.com/STb_7___Z2pDnqVZhYxos_XJv3gEhGnTf-JAKYZndOujebh4ePP8y0OO9FeJtvNYbNWAzbtIs3aFnJlsdY29uX22iqDPIJtlLH52dJ7scWRMG_7XOHFbCUEr7SQ8qcRJBpV4fhbz8bKwYV1TOzoZuiTbcw_H3sh8s26K7vCha_ZAyHd_9vED0ZzBLrWPLHp04Y_Yvvvcwxw8mvzs-RF4O2lvlGhnZA55Oyp05yiebS69KiPjGlr2_LJgdkxSkDdoTKHeYvd3UIE5uJd72iqM2DRYgQllgx6ojm6z1PO_qGjQsaZtw4xvwKiims5fMSa6qNzlX0kcstudmjsA4rcG4LEtnNcbVmS0rmjIiJQbdUkif34Mf9s7QNTfw_lpZvYdq5xe12F1YrG5YXmrXSq3CkpsDT3GqoKVe0-73GioSthhnkkfh_UfBCY-d4tMiDHFp5WeLCEt87zcYQYS-0_jq_pStkf7hcLCFKocopsBnDiSMl0t6i2AFHkh6s_BHPchtGtR2v98j4duNWcUDVEcruJ1NccXlLwpJJ3_Wc5SL4ERxVvhNIyCzVu4xQ2mahXJcAvncs5g6WoPBk8QEbsmSfj5kEc37k1NI1Dy59MUGWK2ESE4D9Ai7veUd16x66yrhb8kXuTkWuGryCuloT_zT9gMle9LRpzRtg=w285-h194-no
L'HUMORISTE YASSINE BELATTAR INTÈGRE LE «CONSEIL DES VILLES» DE MACRON
14 MARS 2018 LE FIGARO /
.

YASSINE BELATTAR DANS DJIHADISTE FRANCAIS IL Y A FRANCAIS FAUT ALLER LES RECUPERER

Selon le BONDY BLOG, le trentenaire controversé aura vocation à «nourrir la réflexion du PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE sur la politique de la ville». Un rôle que l'ÉLYSÉE confirme, mais tient à relativiser.
.
Va-t-on vers une nouvelle polémique? Après l'émoi né de l'éphémère nomination de ROKHAYA DIALLO au sein du CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE, l'arrivée de YASSINE BELATTAR au «CONSEIL DES VILLES» d'EMMANUEL MACRON pourrait provoquer une nouvelle levée de boucliers. Révélée par le BONDY BLOG ce mercredi, la présence de cet humoriste controversé a d'ores et déjà suscité l'indignation du vice-président du FRONT NATIONAL, STEEVE BRIOIS, selon qui le trentenaire est «disqualifié pour représenter quoique ce soit».
.
Les détracteurs de l'intéressé lui reprochent notamment plusieurs prises de position jugées communautaristes - ce qui a poussé différents directeurs de salles de spectacles à refuser de l'accueillir dans leur établissement -, ainsi que ses excès de violence. Dernier exemple en date : l'homme a été placé en garde à vue en marge de la visite d'EMMANUEL MACRON aux MUREAUX (YVELINES), le 20 février dernier, pour avoir insulté un policier qui n'avait pas reçu mandat pour l'intégrer au cortège présidentiel
.
.
.
YASSINE BELATTAR LE CCIF ET LES FRÈRES MUSULMANS
19 MARS 2018 ATLANTICO /
.
https://lh3.googleusercontent.com/AJGkFFUHMA-dhHEQq5jM5oNIikExpZogBJUjX_NVuJnDrjJbtdJVgPw6z21n-V5i18CdqIU4bL6VBNhOcA3GbAy_FDBJ4dzrZRstFsuS1q2JhSCohJLtFpm02fe-ohNVt1L1gP8rjxDGx4tnC4yJgELsExLgAcLSgthBfOGoz6x5M1I_gs8uNot2Qsew0mUaQa05DJPoxboouVEBorEewOjsysiuPuqpq7QkNZnyvYUzEDTgRQ3Ofogr7kzXXsOWSZfudkuhF7uK_x9xHrOIZUr-gDMiYRoWcFYLYyO1Bfxpj_oNWhUU3ydIqmic5yWTeil_4NEp2V4VEUdB_KbK3tiEkj_efhHlRnLW5FjPBbJzR29fJcue8bc__Gsfyqw43tkU6dcRZffyL2rebFp91YSLUYnxHt7NZYVSW323N4LVtvQ0MqpsdelhI4oArT94-dNu3sZRDivqzVtp_5JdfHZrzIZxX3_kC1sPyhWWhuPty2QATKJ16PsaWmRNRItL0EECKKtMFIJTx8hAQuDtfmeXGZgQyaVVpu_U8PjsFMgq-zIVpum-uAWjj7tqc_X5dG4TMz7R_Ib7RnY4gfb1DYkV_Y8SfcU59hfYOIvbHp0xcKog5EP9JmPKB0dRWimFWqsCRKb3GXHuZzd9Ol6Ed9r7WWJT1-ww0A=w285-h291-no
https://lh3.googleusercontent.com/iO1dKPlG7WJzKNTrm8aGzAaeqjS1qnXluUx2RPvKoAWZcrJAUpBjX-yjtjkOk24iQMglcR1VOdG1xlQxKNau5rWva67K8PWdJMtTRU_UiOKUNplTP54wjaU8bkKDbjxowLnq_DqvsgTJtqrDqwM3AmE4wAoz_e_26rnuSxUm8XKUN7MGEm6c1QM3LGjFNsTD2BpgHouSkSkDV22sLmQmJdDKvt_xQd7k_rOs2P0LMRAD5VJv1LknzHjwndiIzNNVWFiEBZXi2ZZZfBmDwRB9iInuQD84S6eMSpqS-zV0N9JCIYLnFCTE5yy6qJvqZhoWq3HicSb1GPz7td1tg2-T2riHiu3DwjuRIZSUWSHpu0Yt8MN9s4F5Cu0TvXWY-HmJylNsMg-1_l_5qh6cKgJf89CiXnRYsFx8zuhdmTUi-pZpMjai9cpXDts3NsuNMOa8UCfCfjZa3oYcEBKIJFn1T1rG9Gl8bmYnjyegpm9-ikyhuKUrA1HQ7fH8e3y845eKd2VT6tH3_oqAyO-hiGbf3SgB-j8s5snAcOSVlFXCtVQUrFsgHlkwKOkl-lgJKUUXC4ijj_2vzSs51CSEgRzDYL0vzOHsjCjIoF_e1-o0re3v1sW77QKGZBza_NB5InTt-hNb9cWj2glf7vQ9DAxI3OMpD05qCgJLhw=w400-h220-no
Tout comme le CCIF et l’ensemble des islamistes, il accuse toute critique de l’intégrisme musulman ou de l’ISLAM comme étant raciste et fasciste, tout en prétendant qu’il n’a aucun problème avec la critique. Et les jihadistes ? Ils ne sont pas musulmans selon lui.[...]
.
Il est un fervent soutien de l'association qui est idéologiquement la branche juridique des FRÈRES MUSULMANS EN FRANCE, le CCIF (COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE). Il assura même en 2015 L’ANIMATION de sa SOIRÉE DE GALA.
Soutenir et assurer la promotion d’une association d’extrême droite pour ensuite faire la leçon à autrui sur les risques de la montée du FN, cela doit être son humour. Plus fort encore : même MARWAN MUHAMMAD, l'ex directeur du CCIF, n'aurait pas osé qualifier THIERRY ARDISSON de nazi.
.
YASSINE BELLATAR apprécie aussi TARIQ RAMADAN. Au point d'animer lors de ce gala la mise aux enchères dans la joie et la bonne humeur d'un déjeuner avec le prédicateur, qu'il présenta comme le «GEORGE CLOONEY des musulmans». Comme tout intégriste, TARIQ RAMADAN est complotiste (il voit des complots j... sionistes partout), homophobe, sexiste, fervent partisan du port du voile et de la non mixité dans certains lieux comme les piscines. Nul ne pouvait ignorer cela lors de cette mise aux enchères, surtout pas YASSINE BELLATAR. Voilà la personne avec qui l'humoriste proposait de déjeuner moyennant finance pour contribuer au développement d'un collectif islamiste…
.
.
.
YASSINE BELATTAR : DANS DJIHADISTE FRANÇAIS IL Y A FRANÇAIS FAUT ALLER LES RÉCUPÉRER QUELQUES PRÉCISIONS APRÈS NOTRE ARTICLE SUR YASSINE BELATTAR
15 DÉCEMBRE 2017 MARIANNE MARTINE GOZLAN /
.
Désolée si YASSINE BELATTAR dit une chose À LA RADIO et une autre sur scène. Ayant assisté à la représentation de son spectacle le 4 décembre au THÉÂTRE DE L’ATELIER, et fort bien placée dans un fauteuil d’orchestre, au cinquième rang ( j’ai payé ma place, qu’on se rassure) j’ai bel et bien entendu le héros de la soirée claironner : «Je ne suis pas CHARLIE, je ne suis pas NICE» et enchaîner : «J’ai le droit de choisir mes deuils». [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/xkQZXuVAcH3T5TuULe8TiuKI5yiDKz_5NIeFXQRZO9jHUvem9Xetz0kf2iGz7o2MxZVGekUTI1yOgdoi_Are50NnxYkFaKEmh2NnioZd5mamCR6-nWQ5wWwCvvNjtVpxxNR4N1E4MKjWRC6T6il8pnz3x6iCQZOv2mPn7dvVYUE8ociyiDk-rhNlfFIbO-nVA3rf1CzVMaCpARPox1DCeQRagTQQMO3s92N8-F87G9KlapZNeVSTLPSVYSv0mxiwIcyW0vr3UonU3Ul6zdRMw4j677zIdSNBJe_8t9uzSK6Ug3safQJJE4Y_SPEzkoxbVFJsiaOWcIttmPA8ZBOxmiDLw6D0ffPzArKwUwdlnNWlW9bq2TMNbQId1K5aVAYPoU9redAHUCh5KmZAhaVxikpzXyzx9YZ_A9EG0EjJ43jA5rGjvCw3OJElP03B1pvxcVSQiaBJUaaDBZGLjATHTkBw5Jxq-Z26UfqpsPvaIcs066V4DepQtJeaMSYXL74RUtnkLGVTw6rrvphRi4oxZw_2jfzDpzyYu5wNqA_nXQ80AOgqusWcc7Hcp4wskmcZSLb5OL_ZwmoQZfZCOEUHfFfqxNlCF4ULdpXYk-7p=w285-h142-no
LE PÈRE D’UN SOLDAT TUÉ PAR MOHAMED MERAH MENACÉ PAR L'HUMORISTE YASSINE BELATTAR ?
7 AVRIL 2018 RT / VALEURS ACTUELLES /
.
Contacté par Valeurs actuelles, ALBERT CHENNOUF-MEYER, père de l’un des soldats tués par MOHAMED MERAH, a assuré avoir subi des pressions de la part de l'humoriste YASSINE BELATTAR, en raison d'une publication sur FACEBOOK.
.
Intégré au CONSEIL DE LA VILLE d'EMMANUEL MACRON, l'humoriste YASSINE BELATTAR ajoute UNE POLÉMIQUE À SON PALMARÈS. Selon VALEURS ACTUELLES, les avocats d’ALBERT CHENNOUF-MEYER, père d’ABEL CHENNOUF – l’un des soldats tués par MOHAMED MERAH en mars 2012 – ont écrit le 6 avril au PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE pour dénoncer le comportement «inadmissible» de YASSINE BELATTAR. Ce dernier aurait très mal pris une remarque d'ALBERT CHENNOUF-MEYER sur FACEBOOK : «C’est mon droit ! Et lui m’a appelé, sur un ton agressif, tôt mercredi matin [4 avril], pour faire pression sur moi et m’intimider», affirme ce dernier pour VALEURS ACTUELLES.
.
ALBERT CHENNOUF-MEYER assure sur le réseau social que YASSINE BELATTAR le menace d'un procès, «pour racisme», pour avoir «dénonc[é] le fait qu'il soit conseiller d'EMMANUEL MACRON» sur FACEBOOK.
.
Selon VALEURS ACTUELLES, YASSINE BELATTAR aurait contacté ALBERT CHENNOUF-MEYER par appel téléphonique via la messagerie MESSENGER, en lançant : «L’islamophobie est un délit et vous risquez de le payer très cher !». ALBERT CHENNOUF-MEYER aurait par la suite raccroché. YASSINE BELATTAR aurait tenté à plusieurs reprises de le contacter de nouveau, mais le père du défunt soldat aurait pris l'initiative de le bloquer.
.
A l'hebdomadaire, ALBERT CHENNOUFF-MEYER confie qu'il «n’en restera pas là». «Mon objectif est de le faire sauter. Il est inconcevable qu’un tel individu conseille le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE !», ajoute-t-il.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE TARIK RAMADAN
.
TARIQ RAMADAN ISLAMOLOGUE ET THÉOLOGIEN SUISSE ACCUSÉ DE VIOL ET AGRESSIONS SEXUELLES PAR LA MILITANTE FÉMINISTE HENDA AYARI
20 OCTOBRE 2017 20MINUTES /
.
* TARIQ RAMADAN VISÉ PAR UNE CINQUIÈME PLAINTE POUR VIOL RT /
.
https://lh3.googleusercontent.com/CKGpudm8-OIQ0VilCH70Zqr2oLdkfbyMnquiDSN1-D_JTSuRQHZEGvzn7qV8vv2w0cG8NsUf0vfOuciE7PTAkvxFc7rmdLXA-gObr7geQ9oPyLbcm3k9vFxH6cw7DU7gUhwCjTc9E5ZrNp1wZGk_f0sxyVxYKdXT75tFoLImieBP9Jyz9mW8KaoTVB8yMzRtIUw7xzXAvwlRQprfn8QBdnJQz5hlvanTqI-eiXO6hXj_Aw65R3tktlPexPIoNpZB29DHbfrZZxEeGSaJnfjNIesLoq6eknVverEPkHKL72Bp8sXA1O0RAQjVXwoO5tUvb8qLnJRs49S2NpBxXJm9dmDF6GL7QE1_9EOMFi_Ons2My44XjC7x2HmJWNUHTwcp0FAI4uqVy0LAybx-ovrCs_GvuCXJjQoMhK_eYv3nLzKXhvZoPaqOaT-PAlXbQbeN4o5Iyl3zGqWHz8EHgtsqnacAAS7HVdVHghkHMSUYSBIk59WxWffEdFwTXPJvwrtyYKOGgjZVUUqPhdtlw7cSzD2y1XY20GLnLJaIsmtA4cZ2d4HcM5g1-3EWP4ttAnApEn8gNoJU8hmTIe7dv4_ic4mikrmjWA1onrpoKB5GS68pfkjozyTtO4brgWKrQtTvie3sQfWxvCXn3RdTJ_wADTBwkN1Blpru9C7N=w126-h194-no
Une plainte a été déposée vendredi en FRANCE à l'encontre de l'islamologue et THÉOLOGIEN SUISSE TARIQ RAMADAN, notamment pour viol et agressions sexuelles, a-t-on appris auprès d'un des avocats de son accusatrice HENDA AYARI, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque.
«QUELQUE CHOSE DE TRÈS GRAVE»
 https://lh3.googleusercontent.com/gtuIWA493OQ_ZktVVXkebhmPxRNSoyqIn-P9gIszrtkKL26rhFSGI38E9JHW4VwwUTsznDI7S9mSQ0kl_EY-V5ajswGkIBidfEUE1Hr8MqRzyZ-1LIVeOJSeG7edBMJ5SUYqy96LtLEV_iZN1-QGtjAVXQiAKQSLDnduMx0ttLxVFNE9Fzl7IR6aarIwpxzaz6xTT9SWsol1Clv7V52KGVtlz3eQKiuizy7zpNStCso0a6crpttuFzcLzZQr4KEXaqTYzZ_2ZyDUmwkIEoLOusmzn2pXZl697NpV004VaWe3g9niBIAenGUaYkWb0snm_FYnN_vY1bX5ipXZDKFgHGVLRDJhYu_xuN5xRD8usqHCIr6LtkBOZ2g0SGhd_bYW2Lr31h2D9Ewv5LWkLeC522u9FQCcQ-a3LRqEi47xrB3Lkc2x1SdnoiuJFrWi53ommclLSMD5u0S_us8zop7RJJ5c3kBva3oM1F627wCTXaXrAA6DPx7Fn3K2kdnSthomtwtaijyt_0sSdBnkEBGegBlkF-h_dX1jhwCD_QqcVovrggqm3iE4-3jVg9DWTUW5ErZw4cZi7RpxmQKE7ewbdM9hq0Y30pw5dMFywWBOENpnJ2tuccL_uCajPp_3IXSR_yZWtAqNw-83dAsaTMTF50QwRI5yhtkqLYAl=w432-h767-no
Cette plainte a été déposée auprès du PARQUET DE ROUEN, dans le nord-ouest de la FRANCE, dont relève le domicile de la plaignante, pour «des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation», selon le document consulté par l'AFP.
.
HENDA AYARI, 40 ans, PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION LIBÉRATRICES, a indiqué vendredi sur sa page FACEBOOK avoir été «victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années» mais n'avoir pas alors voulu révéler le nom de son agresseur en raison de «menaces de sa part».
Dans son livre «J'ai choisi d'être libre», paru en novembre 2016 chez FLAMMARION, elle a décrit cet homme sous le nom de ZOUBEYR, narrant un rendez-vous dans sa chambre d'hôtel à PARIS où cet intellectuel musulman venait de donner une conférence.
.
«INSULTÉE», «GIFLÉE» ET «VIOLENTÉE»
.
«Par pudeur, je ne donnerai pas ici de détails précis sur les actes qu'il m'a fait subir. Il suffit de savoir qu'il a très largement profité de ma faiblesse», avait écrit HENDA AYARI, assurant que quand elle s'est «rebellée, qu'elle lui a »crié d'arrêter», il l'a «insultée», «giflée» et «violentée».
.
J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des représailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps. FACEBOOK
.
«Je le confirme aujourd'hui, le fameux ZOUBEYR, c'est bien TARIQ RAMADAN», écrit HENDA AYARI sur FACEBOOK.
.
Selon Me JONAS HADDAD, l'un de ses conseils, «HENDA AYARI n'avait pas envie de communiquer sur ce sujet, par peur».
.
«Avec la libération de la parole à laquelle on assiste depuis quelques jours, elle a décidé de dire ce qu'elle a subi et d'en tirer les conséquences judiciaires», a-t-il poursuivi, interrogé par l'AFP.
.
PAS DE RÉACTION
.
TARIQ RAMADAN n'avait pu être joint par l'AFP et n'avait pas réagi sur les réseaux sociaux en fin d'après-midi. Ce petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est PROFESSEUR D'ÉTUDES ISLAMIQUES CONTEMPORAINES À L'UNIVERSITÉ D'OXFORD (ROYAUME-UNI).
.
Relativement populaire auprès d'une partie des fidèles musulmans, il est aussi très contesté, notamment dans les milieux laïques, qui voient en lui le tenant d'un islam politique.
.
.
.
«MARIE», TROISIÈME VICTIME PRÉSUMÉE DE TARIQ RAMADAN, AGRESSÉE ET INTIMIDÉE CHEZ ELLE
3 AVRIL 2018 MARIANNE /
.
«MARIE», la troisième femme à accuser TARIQ RAMADAN de viols, affirme avoir été rouée de coups dans le hall de son immeuble le 25 mars dernier, trois semaines après avoir porté plainte.
.
Le 25 mars, deux hommes casqués et armés ont fait irruption dans le hall d'entrée de «MARIE». C'est la troisième femme à avoir PORTÉ PLAINTE POUR VIOL CONTRE TARIQ RAMADAN, le 7 mars 2018. Rouée de coups, elle s'est ensuite vue dérober son téléphone portable. Tabassée, et «surtout traumatisée», selon HENDA AYARI, qui a rapporté son récit à MARIANNE. La première plaignante est enfin proche de la victime. Cette dernière a porté plainte le 25 mars au soir.
.
La plainte déposée par «MARIE» a été publiée par le SITE DE JEAN-CLAUDE ELFASSI. On peut y lire : «Il y a en a un qui me tenait, avec sa main droite, au niveau de ma gorge. Ensuite, il m'a donné un coup de tête avec son casque». Elle aurait ensuite été aspergée d'eau et traitée de «sale pute». «T'as de la chance que ce n'est pas de la pisse et la prochaine fois, ce sera de l'essence» lui auraient finalement lancé les deux hommes, avant de prendre la fuite.
.
«JE SAIS TRÈS BIEN QUE JE SUIS EN DANGER»
.
Selon HENDA AYARI, leurs adresses et identités respectives circulent dans les réseaux de soutien à l'islamologue. «Je suis suivie, on sonne chez moi régulièrement… Il est évident qu'ils connaissent mon adresse» s'inquiète-t-elle. Des divulgations qui n'étonnent pas non plus Me MORAIN, l'avocat de la DEUXIÈME PLAIGNANTE SURNOMMÉE «CHRISTELLE» : «Maintenant que le dossier d'instruction a été ouvert, toutes ces informations sont accessibles à un grand nombre de personnes».
.
LIRE AUSSI
.
Tout comme les autres plaignantes, «CHRISTELLE» ne bénéficie «d'aucune protection policière» selon son avocat. HENDA AYARI, elle, ne décolère pas : «Rien ! Nous n'avons rien du tout !». UNE PROTECTION POLICIÈRE AVAIT POURTANT BEL ET BIEN ÉTÉ ANNONCÉE suite aux menaces reçues. Ce mercredi 28 mars, elle s'est rendue à la MARCHE BLANCHE EN HOMMAGE À MIREILLE KNOLL, cette octogénaire juive sauvagement assassinée quelques jours plus tôt. Inquiète, elle a tenté de contacter la police afin de bénéficier d'une protection. Ses nombreux messages sont restés sans réponse. «Je me suis quand même rendue au rassemblement, et dans le métro, un homme est passé devant moi et m'a craché dessus», affirme-t-elle.
.
Ce n'est pas la première fois que les victimes présumées de l'islamologue sont menacées, voire agressées. «Le mois dernier, on a dégonflé les pneus de ma voiture, et il y a deux jours, on a brisé mon pare-brise», raconte HENDA AYARI. Tout comme «MARIE», elle demeure très inquiète : «Je sais très bien que je suis en danger, et surveillée» explique-t-elle. Des violences qui, selon elle, ont une influence directe sur le déroulement judiciaire de l'affaire TARIQ RAMADAN : «Si les autres femmes n'osent pas porter plainte, c'est bien à cause de cela» conclut-elle.
.
.
.
TARIQ RAMADAN A ACHETÉ LE SILENCE D’UNE BELGE POUR 27.000 EUROS
4 AVRIL 2018 LAVENIR.NET /
.
Le théologien suisse TARIQ RAMADAN, inculpé en FRANCE pour viols, a acheté, pour 27.000 euros, le silence d’une femme belge avec laquelle il avait eu une relation, rapportent ce mercredi LE VIF et le site français MEDIAPART. Un accord a été passé en ce sens devant la justice belge en 2015.
.
MAJDA BERNOUSSI, 45 ans, une Belge d’origine marocaine, a eu une relation épisodique avec TARIQ RAMADAN. Lorsque celle-ci périclite, elle décide de publier sur INTERNET – sites communautaires, FACEBOOK, YOUTUBE, RUTUBE, etc. – des textes, photos, vidéos et enregistrements sonores, rapportent LE VIF et MEDIAPART. Elle qualifie sa relation de «destructrice» et affirme s’être «sentie violée mentalement» par un «manipulateur destructeur».
.
TARIQ RAMADAN a introduit une action en référé en cessation le 17 février 2015 auprès de LUC HENNART, le PRÉSIDENT DU TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE BRUXELLES. Ce dernier a confirmé aux deux journaux qu’une action avait été introduite et qu’un accord était «intervenu entre les parties» le 6 mai 2015.
.
AFFAIRE CLOTURÉE
.
«Dans les grandes lignes, l’accord prévoit que MAJDA BERNOUSSI retire ses publications d’Internet et cesse d’en publier de nouvelles, moyennant une somme d’argent donnée par TARIQ RAMADAN, indique le magistrat bruxellois. Cette transaction intervenue entre les parties a clos l’affaire en ce qui concerne la justice. Il n’y a pas eu d’autres actions introduites à BRUXELLES, ce qui laisse supposer que l’accord a été respecté de part et d’autre. L’audience en référé était publique, mais les parties ont voulu conserver à leur accord un caractère confidentiel.»
.
Selon LE VIF, la Bruxelloise s’est engagée à ne plus «mentionner publiquement directement ou indirectement» le théologien et «sa famille proche» par «écrit, photos, commentaires, mentions, allusions» et sur quelque support que ce soit.
.
Les deux parties se sont promis de ne plus avoir de contacts et MAJDA BERNOUSSI de «ne plus envoyer des messages injurieux et/ou menaçants» à l’islamologue ainsi qu’à ses proches. Dans le cas contraire, elle devra s’acquitter de «dommages et intérêts de 500 euros par violation».
.
Selon MEDIAPART et LE VIF, la contrepartie financière négociée s’élève à 27.000 euros.
.
.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/FwUQMdedEPb7WZx7PZXZaEaofVCFRPO0twDribbA-IBHkFhB_wlUgsCWUu1luHcr-k5BlyGcc4lpc4KhVQckKvyOPgM2ubRzA1Y3DQ-PuL7pp_GhsShgexSdOH0CU7wfE0JvOQ6O_AEleX4Dffq6RyrFvknglS48ogjGwRIkSiJpB_fhWr-WpYabBsVJSrwbdYyMt2pOfKtBC5lcVrbEWyk8m5k8uhUVRZvuBrkYKx6ySM0zIlMWiSdNyfmhBQA1NfW8dkFqH2MEfydqnqDWIQJtNhnxpfV5K5wrbm1qB-kUPMrk67tAiFfa9bb8rLsdr2WOIob7PBfb5hA5mkKpa_6q_sh3_M-NFHGu3dIByDTAM9QSbJxpZG-EsQF-c_gvEvdFvk8HPgz7lPVIre2D2lQDjVYu5vE865YXjasf6c91X30vippPcAmVovaY_ZJ8wG-drtHNISTqhxQCWxbDPAkSWHtZlSi2fk7ncVScmd-QWTx8-o0wGObNw9Sr-G419dC-XBsW66QvvZIoYueFciUMFjJXxPv-n20gQawhumU1rkvpJ5piR1no_1cxTGHqdvxcimWppDrCXELiNz6SwouwUXPWAcs0_5WSxSpoBSnKua6RjvQitK9Cc6vLGCIwiIanWlm8KgQaxvfge8OpkEDWRzc25G-9ew=w480-h320-no
TARIQ RAMADAN AURAIT USURPÉ SES TITRES UNIVERSITAIRES
5 MARS 2018 LE POINT /
.
AVANT OXFORD, RAMADAN SE PRÉSENTAIT COMME «PROFESSEUR DE PHILOSOPHIE ET D'ISLAMOLOGIE À L'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG». ALORS QU'IL N'ÉTAIT MÊME PAS ASSISTANT.
.
En novembre 2003, lors de l'émission 100 MINUTES POUR CONVAINCRE, c'est le clash entre NICOLAS SARKOZY, ALORS MINISTRE DE L'INTÉRIEUR, et TARIQ RAMADAN. Pour paraître plus modéré que son frère HANI, favorable à la CHARIA, le prédicateur propose un «MORATOIRE SUR LA LAPIDATION», provoquant la consternation dans le public comme chez les téléspectateurs. Au début de l'émission, pour le présenter, OLIVIER MAZEROLLE déclare : «Vous enseignez l'ISLAM à GENÈVE et la philosophie à FRIBOURG» Or, ce n'est pas le cas, il enseigne le français dans le COLLÈGE DE SAUSSURE à GENÈVE.
.
Malgré la controverse, TARIQ RAMADAN tient à son moratoire. Dans la page «DÉBATS» du MONDE, il publie le 31 mars 2005 un long texte intitulé «Pour un moratoire sur l'application de la CHARIA dans le monde musulman», et signe : professeur de philosophie et d'islamologie à l'université de FRIBOURG (SUISSE). Face à d'autres prédicateurs parfois peu cultivés, cette carte de visite lui permet de se faire passer, en particulier dans les banlieues françaises, pour un éminent universitaire. Or, à cette époque, il ne l'est pas. Le 26 février 2018, le député XAVIER GANIOZ, VICE-PRÉSIDENT DU PARTI SOCIALISTE FRIBOURGEOIS, a demandé à l'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG de s'expliquer sur les conditions d'arrivée de l'islamologue dans l'institution.
.
UNE HEURE DE COURS BÉNÉVOLEMENT
.
Reprenant des informations parues dans les médias, l'élu écrit dans son interpellation : «L'accusation de «faux professeur» est lourde de sens. Elle impliquerait que notre université ait pu se faire berner sur le statut académique de TARIQ RAMADAN. Elle impliquerait aussi et surtout que les étudiant-e-s qui ont été élèves dudit islamologue aient été trompé-e-s». Le RECTORAT DE FRIBOURG a déjà répondu qu'effectivement TARIQ RAMADAN n'était ni professeur ni même assistant à l'université. Il se serait contenté de proposer bénévolement, une heure par semaine, un exposé sur l'ISLAM. «L'UNIVERSITÉ DE FRIBOURG n'est pas responsable des titres académiques qui ont été attribués à M. RAMADAN après son départ en 2004», ajoute le rectorat.
.
En 2005, alors qu'il a quitté l'université, TARIQ RAMADAN continue pourtant dans LE MONDE de se présenter comme professeur. «FRIBOURG n'est qu'une ville de 38 000 habitants. L'université est une véritable institution. Il est important de savoir pourquoi RAMADAN a pu exercer son enseignement sans poste officiel de professorat ou d'assistanat. Le contenu de son enseignement était-il connu de la direction de notre université ?» s'interroge XAVIER GANIOZ. Un recrutement pour le moins contestable.
.
CHARLES GENEQUAND, ANCIEN DOYEN DE LA FACULTÉ DE LETTRES DE GENÈVE et spécialiste du monde arabe, avait refusé la thèse universitaire de TARIQ RAMADAN, consacrée à HASSAN AL-BANNA, LE FONDATEUR DES FRÈRES MUSULMANS ÉGYPTIENS. Très remonté contre son ancien élève, CHARLES GENEQUAND avait traité TARIQ RAMADAN dans la presse de «pseudo intellectuel», d'«opportuniste vaniteux». «Ses idées ? poursuivait le professeur : une vision étriquée et assez rétrograde de l'ISLAM»
.
En FRANCE, le politologue et sociologue GILLES KEPEL, spécialiste de l'ISLAM et du monde arabe contemporain, n'était guère plus charitable : «TARIQ RAMADAN est un produit de consommation jetable (…) Ce n'est pas un universitaire, je ne le considère absolument pas comme un collègue», m'avait-il confié alors que j'écrivais LA VÉRITÉ SUR TARIQ RAMADAN. Sa famille, ses réseaux, sa stratégie (1).
.
DES RÉSERVES SUR LES COURS DE BIOLOGIE
.
Le petit-fils d'HASSAN AL-BANNA n'avait pas non plus que des amis parmi ses collègues de collège. En 1994, dans Les Musulmans dans la laïcité (2), Il écrivait que «les cours de biologie peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l'ISLAM. Il en est d'ailleurs de même des cours d'histoire et de philosophie». Il ajoutait : «La gymnastique n'est pas «interdite en soi» aux jeunes musulmanes. Il faut, dans ce dernier cas, discuter des aménagements possibles qui permettraient que soient respectées les convictions des jeunes filles»
.
Les professeurs de biologie du COLLÈGE DE SAUSSURE à GENÈVE s'étaient alors demandé dans LE JOURNAL DE GENÈVE s'il était moralement possible, d'un point de vue déontologique, «d'enseigner dans une école tout en dénigrant l'enseignement d'une branche dispensée par une partie de ses collègues».
.
(1) 2007, éditions Favre.
.
(2) 1994, Tawhid.
.
.
.
L’HISTOIRE SECRÈTE DES FRÈRES MUSULMANS ET DE LA DYNASTIE RAMADAN
16 NOVEMBRE 2017 LE POINT /
-
.
ALORS QUE L’ISLAMOLOGUE TARIQ RAMADAN EST ACCUSÉ DE VIOL, ENQUÊTE SUR UNE FAMILLE TRÈS CONTROVERSÉE
.
TAREK RAMADAN VU DE SUISSE NOVEMBRE 2017
Le 4 août 1995, SAÏD RAMADAN, le père de TARIQ et de HANI RAMADAN, s’éteint à 69 ans dans un hôpital genevois. Ni la presse suisse ni la presse internationale ne consacrent la moindre ligne à sa disparition. Gendre de HASSAN AL-BANNA, FONDATEUR DES FRÈRES MUSULMANS ÉGYPTIENS, SAÏD RAMADAN a pourtant été le pionner de l’ISLAM RADICAL en EUROPE. Docteur en droit de l’UNIVERSITÉ DE COLOGNE en 1959 pour sa thèse LA CHARIA. Le droit islamique, son envergure et son équité, il avait reçu pour mission de la part des Saoudiens d’islamiser le VIEUX CONTINENT. Cette croisade à l’envers, financée par les pétrodollars du Golfe, est relatée par le journaliste suisse SYLVAIN BESSON dans LA CONQUÊTE DE L’OCCIDENT. LE PROJET SECRET DES ISLAMISTES (SEUIL), PARU EN 2005. (…)
.
SAÏD RAMADAN est très proche de SAYYID QUTB, tenant d’une idéologie islamiste radicale. Le père du djihadisme apocalyptique développe la thèse que la majorité des musulmans, trop ignorants, ne sont pas de vrais musulmans. On peut donc les occire. Ils ne méritent pas mieux que les mécréants » et les «incrédules ».
.
SAYYID QUTB sera emprisonné par NASSER et pendu en 1966. En revanche, SAÏD RAMADAN, pourchassé par le régime, parvient à quitter l’ÉGYPTE. Il se réfugie en ARABIE SAOUDITE, puis en SYRIE, au LIBAN, avant de débarquer sur les bords du LAC LÉMAN en août 1958. «Considérant l’urgente nécessité qui s’impose à notre époque de faire face au matérialisme athée sous toutes ses formes», le père de TARIQ et HANI RAMADAN crée le CENTRE ISLAMIQUE DE GENÈVE (CIG), en 1961, premier lieu de rassemblement des FRÈRES MUSULMANS en OCCIDENT. Suivront ceux de MUNICH, de LONDRES, de WASHINGTON.
.
Au début des années 1960, les pétrodollars ruissellent sur SAÏD RAMADAN et sa famille. L’ARABIE SAOUDITE lui verse 12.000 francs suisses (environ 10.000 euros) chaque mois. Il loge dans une superbe villa prêtée par le QATAR, tandis que la JORDANIE le choisit pour la représenter à l’ONU. Bref, une vie de château. SAÏD RAMADAN développe alors un goût prononcé pour les grosses cylindrées aux couleurs criardes. Ce bel homme, plutôt grand, à la barbe finement taillée, n’est pas non plus insensible aux charmes de la gent féminine. En revanche, dans sa revue AL MUSLIMOON, le gendre de HASSAN AL-BANNA s’en prend systématiquement au «judaïsme mondial », aux «puissances colonialistes» et aux «tenants de l’athéisme et du laxisme moral».
.
Et puis, en 1966, tout s’écroule autour de SAÏD RAMADAN. Les PAYS DU GOLFE lui coupent les vivres, AMMAN lui retire son statut de diplomate. Une chute brutale liée à une vie privée un peu trop mouvementée ? Une note confidentielle du CHEF DU SERVICE DE POLICE DU MINISTÈRE PUBLIC FÉDÉRAL SUISSE, datée du 5 juillet 2007, que LE POINT a pu se procurer, souligne que SAÏD RAMADAN aurait dû «quitter le territoire le 31 janvier 1967». Or il «se trouve toujours en SUISSE sans statut déterminé, c’est-à-dire au bénéfice d’un régime de tolérance».
.
POURQUOI LE LEADER DES FRÈRES MUSULMANS EN EUROPE BÉNÉFICIE-T-IL D’AUTANT DE MANSUÉTUDE DE LA PART DES HELVÈTES ?
.
La réponse est donnée par les SERVICES DE RENSEIGNEMENT SUISSES : SAÏD RAMADAN n’est pas qu’un simple propagandiste de l’ISLAM RADICAL, il serait parallèlement «un agent d’information des Anglais et des Américains», révèle une note de 2 pages datée du 29 juin 1967. Et encore : «Je crois savoir qu’il a rendu des services – sur le plan d’informations – à la BUPO [la police fédérale suisse, NDLR].  » Double discours, double face, SAÏD RAMADAN rencardait peut-être la CIA sur la confrérie créée par son beau-père…
.
Comment imaginer que son fils TARIQ, suspendu de son poste d’enseignant à l’UNIVERSITÉ D’OXFORD, à la suite de deux plaintes pour viols et agressions sexuelles, ne se repasse pas en boucle depuis quelques semaines la déchéance de son père, survenue un demi-siècle plus tôt ? Ce père à qui, physiquement, il ressemble tant… TARIQ RAMADAN fait fréquemment des cauchemars. «Je pense qu’inconsciemment il a toujours redouté de se faire prendre un jour et de connaître la fin peu glorieuse de son père», confiait déjà au POINT, en 2014, MAJDA BERNOUSSI, qui explique avoir vécu une relation «chaotique, destructrice» avec l’islamologue.
.
Car SAÏD RAMADAN n’avait pas seulement été lâché par ses «sponsors» : il n’habitait plus avec sa femme et ses six enfants. «Il ne sortait pratiquement pas d’un minuscule studio qui sentait le moisi, entouré de vieux journaux», se rappelle un ancien membre du FOYER CULTUREL MUSULMAN, créé par TARIQ RAMADAN dans les années 1990. Le 1er juin 1978, en un suprême affront, le ROI KHALED D’ARABIE SAOUDITE inaugure la GRANDE MOSQUÉE DE GENÈVE, dans le QUARTIER DU PETIT-SACONNEX, à proximité des organisations internationales, marginalisant le CIG de la famille RAMADAN. (…)
.
Depuis 1995, HANI (né en 1959), le frère aîné de TARIQ, occupe les fonctions de directeur général. Assez grand, le regard sévère, le front marqué par la ZEBIDA, cette petite callosité acquise à force de prosternations, HANI joue dans la famille le rôle du «méchant», la fonction de «gentil» étant dévolue à TARIQ. HANI est interdit de séjour en FRANCE depuis avril 2017. La semaine dernière, le TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS a rejeté son recours contre son interdiction d’entrer dans l’HEXAGONE.
Quant à l’État de GENÈVE, il a préféré se passer de ses services comme professeur de français à la suite de la publication, en 2002 dans LE MONDE, d’une tribune intitulée LA CHARIA INCOMPRISE. HANI y justifiait la lapidation des femmes adultères. Certes, il s’agit d’une «loi éprouvante 
(…), elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification», écrivait-il.
.
Le DIRECTEUR DU CIG est un habitué des sorties de route. Dans son livre LA FEMME EN ISLAM, HANI RAMADAN prône la polygamie, qui éviterait à l’homme de «commettre l’adultère et lui permettrait de continuer à procréer après la ménopause de son épouse la plus âgée». En juin 2016, invité dans un collège genevois, HANI, marié et père de trois filles voilées dès leur plus jeune âge, comparait une femme sans voile à «une pièce de 2 euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre». Avec la LIGUE DES MUSULMANS DE SUISSE, HANI RAMADAN a dénoncé la semaine dernière la «calomnie dirigée contre le professeur TARIQ RAMADAN». (…)
.
Dans LES MUSULMANS DANS LA LAÏCITÉ, paru en 1994, TARIQ RAMADAN affirme que «les cours de biologie peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l’ISLAM». Quant à la fréquentation des piscines, il convient de regrouper les filles musulmanes, «dans le respect des principes de la pudeur musulmane» (2). Les filles et pas les garçons musulmans ? HANI RAMADAN, qui ne s’embarrasse pas des mêmes précautions oratoires que son célèbre petit frère, a même évoqué leur complicité dans la presse helvétique : «Ce que vous devez absolument comprendre, c’est que TARIQ et moi sommes complémentaires. Nous sommes comme les deux faces d’une même pièce. Nous savons parfaitement ce que nous faisons et où nous allons», reconnaît HANI RAMADAN.
.
La différence entre les deux frères ? HANI se lâche au grand jour. Le 25 août 2015, dans LA TRIBUNE DE GENÈVE, il ne voit dans l’attentat manqué dans le THALYS, grâce à l’intervention de militaires américains, qu’«une manipulation pour rehausser le prestige de l’armée américaine». TARIQ, en revanche, offre deux versions. En public, il dénonce sans ambiguïté «les meurtres de MONTAUBAN et de TOULOUSE», commis par MOHAMED MERAH.
.
En revanche, sur son site (4), fréquenté par ses adeptes, l’islamologue dresse un portrait plutôt sympathique de l’assassin, présenté comme «un grand adolescent, un enfant désœuvré, perdu, dont le cœur est, de l’avis de tous, affectueux». MERAH n’aurait été que «la victime d’un ordre social qui l’avait déjà condamné, lui et des millions d’autres, à la marginalité, à la non-reconnaissance de son statut de citoyen à égalité de droits et de chances».
.
Un double discours qui a, semble-t-il, longtemps échappé à une partie de la gauche française. Cette gauche n’a voulu voir chez cet islamiste pur et dur qu’un prestigieux compagnon de route.
https://lh3.googleusercontent.com/AnMLBRu4D45hlzyXEP1luy9EjdY6p9toNbDa1TrUHALWq1OLEThdwTCK4rup5gHIaBrDq5nEwPLxWrPIwKqR8DwxA3gpErm7KxD6O5hQfIcAw1b_f-yT5otXmacmE2ga3GDP0FDF3O0RAQGYeYO3PRdqY3t0Uuajb3Mok07h7DKtPLV-y4GQ8nDJc2BwWxUlSMfkqKoJfJZjbN6kisdRQxaTKCnq_mh2dBs9eBGZRTWK5MUO7_YXq0hNfrOgC5t_uCwfAFN2AjDbv89E43b5-ivW4Tfsv-VlFDs2lCR8ntt49z9EoRw6jzktc_sZw_bA7tI7lcnXnlrKK6Fn-v-70RhO2YGbO1vGbeRXT6CAZ6QP2fDoFK6DxG4Erj5r_k08k0Yfr9SufRIlNnukoSjLXF_YRHPtDnTlZD3MzY81cDLj6lHWTdvDVy2NYqOkuNhukq6KzlZwfCqDBZoM8_rf7MFVr6rTAMy4Ah2UZ_-wiUHmGY0uzKpi6VmjE8XNx7srtVMtHckgOVQxYHC1lOGZDjT-WR0fBdaRrq7v3qOL8Z0VTU2ruEaMAX3EHrWdlWWMKIIS_8BdLWrfcwk8GYurOmlBAD1VCuze6bO8OTC3it9kXhlPd3-wGBEqqTaXOgFdWME-GD6ljWHOCMfPzVe47PKOBERlBUOlvqhz=w285-h236-no 
Cet aveuglement lui a aussi fait occulter le déplacement de TARIQ RAMADAN au SOUDAN en 1993, invité par HASSAN AL-TOURABI. Baptisé «LE PAPE NOIR DU TERRORISME», ce FRÈRE MUSULMAN conviait sur les bords du NIL le WHO’S WHo du DJIHAD. De la JAMAAT-ISLAMI pakistanaise au FRONT ISLAMIQUE du salut algérien, 
en passant par le HAMAS palestinien et le HEZBOLLAH libanais. Sans oublier ses hôtes les plus célèbres, OUSSAMA BEN LADEN et ILICH RAMIREZ SANCHEZ, dit «CARLOS ». On prête même à AL-TOURABI la formule-choc :
.
«L’avenir de l’ISLAM ? C’est TARIQ RAMADAN» Est-ce au CAIRE ou à KHARTOUM que ce dernier décide de reprendre le témoin, trop tôt abandonné par son père ?
.
Quand le petit-fils de HASSAN AL-BANNA revient à GENÈVE, après un séjour de quatorze mois en ÉGYPTE, il met sur pied un foyer culturel musulman, qui publie en interne un bulletin baptisé JALONS. Est-ce en référence à JALONS sur la route de l’ISLAM, l’ouvrage majeur de SAYYID QUTB ? En 1953, SAYYID QUTB et SAÏD RAMADAN avaient été désignés pour représenter les FRÈRES MUSULMANS à la première réunion du CONGRÈS GÉNÉRAL ISLAMIQUE. QUTB est aussi l’auteur d’un opuscule intitulé NOTRE COMBAT CONTRE LES JUIFS.
.
Mais curieusement, dans les 480 pages de sa thèse universitaire, intitulée AUX SOURCES DU RENOUVEAU MUSULMAN. D’AL-AFGHANI À HASSAN AL-BANNA, UN SIÈCLE DE RÉFORMISME ISLAMIQUE, TARIQ RAMADAN passe totalement sous silence l’antisémitisme virulent des FRÈRES MUSULMANS. AL-NADHIR, le journal de la confrérie, tenait pourtant une rubrique régulière sous le titre LA MENACE JUIVE EN ÉGYPTE, publiant les noms et adresses des propriétaires d’entreprises juives.
.
Dans ce travail universitaire, TARIQ tente de faire passer HASSAN AL-BANNA pour un GANDHI musulman, adepte de la non-violence. Le jury de sa thèse démissionne, dénonçant les pressions et même les menaces qu’exerce le petit-fils du fondateur des FRÈRES MUSULMANS à son encontre pour qu’il cautionne son point de vue. «Je n’ai jamais vu un étudiant se conduire de la sorte», s’indigne le professeur émérite ALI MERAD. Seulement voilà, à cette époque, TARIQ RAMADAN collait les affiches électorales du sociologue JEAN ZIEGLER, célèbre pour son pamphlet LA SUISSE LAVE PLUS BLANC, et député socialiste de GENÈVE.
.
À son tour, JEAN ZIEGLER menace d’alerter la presse et de faire un scandale si «l’Arabe » n’obtient pas sa thèse. La théorie du complot fonctionne. Pour éviter un conflit, l’UNIVERSITÉ DE GENÈVE constitue un second jury. Celui-ci va tout de même mettre deux années avant d’accepter la thèse, mais sans accorder à son auteur la mention «très honorable».
.
En 2014, MAJDA BERNOUSSI, auteure d’un manuscrit sur sa relation avec TARIQ RAMADAN (UN VOYAGE EN EAUX TROUBLES AVEC TARIQ RAMADAN) qu’elle n’a jamais publié, n’avait pas tant été scandalisée par ses frasques que par son indifférence vis-à-vis de la religion. Selon elle, l’ISLAM n’aurait été pour TARIQ RAMADAN qu’un business juteux.
.
«Je ne l’ai jamais vu prier une seule fois. Manger halal ? Halal ou pas, ce n’est qu’un détail, me répétait-i»…
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/zJaloswsre7DfNPsJT3OuQ2cBHw12nIsmcUTNFhYDtmM6JtND-GF2iKHxhn2_CJVhVXI17Ti4aW-GsLrq1azicPTLC8nhO7MgyLsKpQmzAShs1UvwyA-cDn-jPGx5pIa38AZyYpYvINF1WSO9UQXpQ1SHkZNXlCKJ3jR4I81ZcX7I0z9eFzNy8e59jvmzrCKX7Y5bjCw7dQtQGhNmfKJWQar1Ts1k6J_H_NY8ZdqowGg76oU90xj-zhgSSAIlfPsuGRovu5_CcT97fHamBP0uRTb-bLryhh6Jfh5GjyKEN-aghHd2QyPgeGJwggKpsVwO2QnBJlZOWSCMS1a8W6mT7FbgFZpARaDIj9LgtUAgg4auWrEzQuJCBrk1o8n778pernNnzKGeXsstRMUptB7ArJwJac-7iFzb_vA7k5DDBSQbH2nXlZeYLWJregzFldHVZ176czBNOgcIedvO7BdGk0z8PkoU5f_H-MveyI9AbWNVRfdtaZyBz72kvUvmKaqZ5dpW7SWDmD1RYBSnc22CcL3KQu09gVINTx_DJ_wDU3kofy2QT5hqUF0Eb1lVMgBV6rm5jrfW9TPkklOITzkz6wNeYKk9cwm7NNJJpoLEsX51mizTOkHiefWTTXdZ8xTc8mL3OubiDTuopebIJ4tQR58MaVtzvkDORS0DFO60-0=w280-h187-no
6 FÉVRIER 2017 AULNAY-SOUS-BOIS
THÉO RACONTE SON INTERPELLATION/AGRESSION
FRANÇOIS HOLLANDE AU CHEVET DE THÉO
.
.
.
13 FÉVRIER 2017 BOBIGNY LA VIOLENCE N’EN FINIT PLUS
.
VENGER THÉO : ÉMEUTES EN BANLIEUE ET EN FRANCE
https://lh3.googleusercontent.com/syT_gMOI1jOY4O7h51092mHxGGW2cdLt9sJyABK4W_TspANNziltrKeOWPJvZ62kivgjM0wtEuWB2-bmHqfIP8jwm7DWyt_OJDV7gbKD2B3NjBX6ZaRqaq-PNyvzZCcou5ZYhb2Q2FV30KGzIXSmyr_hhIXf8z7uByoaWRqbuTJW47wjHKbLNV5f0D0Pq4BE_LuYeoZbGR-KtX9hwf4leUi4aKoAc_EPm8BztQ8z-bAYvH_Rjp0uPtnk06ytkNrLlUhqgl6HYd9QWjh0jre1Z7XrfqIquBLteX9Z85eFLoTfN-B48Dg8LhJ5HkwzdxB_6wHF-v_Xzfk0EoHUPR6CqGPJj5Avkn4ID2P6xuKO78kWmSzX2IM5jjfAYCFahJfgRh08YF6NS9dlCnYBYsNtLcOp9lBjTdpyFDMkyuBkG_jsqUGPZ4Hijky-KBZ-2gJ6uQsogK5hqMzOHEoII8E77q_DTY3FMzI3Nzlzmz5-TIqtjCWhaU61-mJA_4rY3VHyJ4uNOhBIbp0vgUWdEd8EbbzK4YN0DwhYlmSGYUidO0057WHNI1jzG5zQl9EOyDMQiLS-UksTp_2KuQl3ak5jFluuGd8_d8XyCSfYVsTo3YOE0NiOZFZxkCv7t5ITrLX-oMGQBGpzQ7URxMu3zN0DqVRn-Yb0Jo73psHmU0zd-io=w460-h466-no
13 FÉVRIER 2017 SPUTNIK
.
Interpellations, vitres brisés, voitures brûlées, enfant dans un véhicule en feu, magasins dévastés… Les scènes de violences urbaines prennent de l’ampleur en FRANCE et envahissent plusieurs villes de SEINE-SAINT-DENIS. SPUTNIK a parcouru la banlieue parisienne et a dressé le bilan des émeutes.
.
Juste après le déclenchement des violences faisant suite aux manifestations en soutien au jeune THÉO à BOBIGNY, de nouvelles violences urbaines ont éclaté dans plusieurs communes parisiennes dont ARGENTEUIL, CLICHY-SOUS-BOIS, NANTERRE, DRANCY et LES ULIS, envahissant au total 11 villes. La situation risque de dégénérer en désastre.
.
Dix personnes ont été interpellées pour violences urbaines dans la nuit de dimanche à lundi, dans la commune de DRANCY, a-t-on appris auprès de la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS.
.
Bien que les forces de l'ordre essaient de contrôler la situation, une dizaine de voitures ont été incendiées dans le département pendant la nuit, et des projectiles ont été lancés en direction des policiers devant le poste de police situé au cœur de la cité d'AULNAY-SOUS-BOIS.
.
Des affrontements entre policiers et groupes de casseurs ont également eu lieu aux ULIS (ESSONNE). Selon la chaîne de télévision LCI, une voiture de police a été la cible de projectiles. À proximité du commissariat, une vingtaine d'individus ont ensuite mis le feu à deux véhicules au milieu de la chaussée, lançant des pavés et des COCKTAILS MOLOTOV en direction du bâtiment. Les affrontements ont duré jusqu'à 2h30 du matin.
.
Dimanche soir, de violents incidents ont éclaté à ARGENTEUIL (VAL-D'OISE), où au moins un camion a été incendié et un autobus caillassé. Un chauffeur de bus LACROIX a été blessé à la tête suite à des jets de pavés sur son véhicule près de la GARE DU VAL D'ARGENTEUIL, où s'est déplacé le rassemblement. Il a été transféré à l'HÔPITAL D'ARGENTEUIL.
.
Plusieurs échauffourées ont également éclaté dans le département d'YVELINES, notamment à TRAPPES, DANNEMARIE ou SARTROUVILLE, à la suite de jets de projectiles et d'incendies de poubelles. À MANTES-LA-JOLIE, un policier a été légèrement blessé au tibia après avoir été la cible de jets de pierres et de COCKTAILS MOLOTOV par une soixantaine de jeunes.
.
Des échauffourées ont été signalées également dans plusieurs communes de la grande banlieue parisienne, notamment à NANTERRE, à TORCY EN SEINE-ET-MARNE, ainsi qu' à CORBEIL-ESSONNES EN ESSONNE, mais aussi en province à VILLEURBANNE (RHÔNE), CHAMBÉRY (SAVOIE) et RODEZ (AVEYRON).
.
Bien que tout ait commencé par une manifestation à BOBIGNY en soutien à THÉO, jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale à AULNAY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS) le 2 février, la situation s'est transformée très vite en émeutes. Même la visite de FRANÇOIS HOLLANDE au chevet de THÉO, toujours hospitalisé, n'a pas réussi à calmer les esprits. Plutôt que de la compassion et du soutien, plusieurs Français y ont vu un geste politique très clair…
.
.
.
EN PROVINCE... UN EXEMPLE ROUEN
15 FÉVRIER 2017 NORMANDIE ACTU
.
ROUEN AFFAIRE THÉO. INTERPELLATIONS, BLESSÉS, DÉGRADATIONS : BILAN APRÈS LA MANIFESTATION À ROUEN
.
VINGT-ET-UNE INTERPELLATIONS, UNE PASSANTE ET UN ADO MANIFESTANT BLESSÉS : C'EST LE BILAN DE LA MANIFESTATION DE SOUTIEN À THÉO QUI S'EST DÉROULÉE MERCREDI 15 FÉVRIER 2017 À ROUEN.
.
Entre 16h30, l’heure où les premiers rassemblements en soutien à THÉO (ce jeune homme de 22 ans aurait été victime de violence et de viol lors d’un contrôle de police, à AULNAY-SOUS-BOIS, le 2 février) se sont organisés, mercredi 15 février 2017, place des Faïenciers, à ROUEN (SEINE-MARITIME), et le moment de la dispersion, vers 19h30, les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégradations de vitrines de commerces et autres incendies de poubelles.
.
Une manifestation émaillée de nombreux incidents, qui ont par ailleurs fait deux blessés : une passante et un jeune manifestant, pris en charge et transportés au CHU DE ROUEN.
.
UNE PASSANTE BLESSÉE À LA TÊTE
.
Lors d’une prise de parole, peu après 17h30, un premier projectile, un caillou, a été lancé en direction des forces de l’ordre. Quelques minutes plus tard, une passante a été blessée à la tête, par une canette de bière en verre. Extraite de la manifestation par les CRS, la femme a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU, indique une source judiciaire, à NORMANDIE-ACTU.
.
Les projectiles divers ont ensuite continué de fuser vers la police, qui a notamment essuyé quelques tirs de mortier, poursuit cette même source : une première sommation de dispersion a été lancée vers 17h45, mais les manifestants ont continué leur route, certains envisageant de se diriger vers l’HÔTEL DE POLICE, rue Brisout-de-Barneville. Sur le chemin, un véhicule a été retourné, tandis qu’une centaine de manifestants, vers 18h, mettaient le feu à des poubelles, rue Lafayette.
.
DÉBUT DE PILLAGE DANS UN MAGASIN
.
Les forces de l’ordre ont pris contact avec le CENTRE COMMERCIAL SAINT-SEVER, pour leur conseiller de fermer leurs portes. Une demie heure plus tard, un groupe s’en prenait à la BANQUE BNP SAINT-SEVER. L’établissement la BRED subissait lui aussi des dégradations dans la foulée. Deux commerces ont également fait les frais du passage d’un groupe de manifestants, place Saint-Sever, avec un début de pillage de l’un des magasins. Six premières interpellations avaient alors lieu, suivies de près par six autres, peu avant 19h.
.
Un adolescent de 15 ans se trouvait notamment près d’une vitrine brisée et présentait une large entaille au bras. Il a été interpellé par les policiers, puis pris en charge par les sapeurs-pompiers pour être transporté au CHU, indiquent les enquêteurs.
.
UN MANIFESTANT INTERPELLÉ DANS LA CLINIQUE DE L’EUROPE
.
Avant dispersion complète de la manifestation et le retour au calme, un groupe d’une vingtaine de personnes a pénétré dans l’enceinte de la CLINIQUE DE L’EUROPE, tandis que d’autres bloquaient les rames de métro. Un des mis en cause a été interpellé à l’intérieur de l’établissement de santé et huit autres ont été appréhendés dans le quartier.
.
.
.
LES LOISIRS DE THÉO
https://lh3.googleusercontent.com/IBMk4PmASV2G85EYwpCEHANWwPlgkV80Q3ud3L8_UtYhmfgKf_z-T6ydQ8IsUEbm2_NaNl_2ZDFGWo5fUOmFaaITJGH0_2VS9kVtzK8byki_fSgZc-V9vN8VQhi87GP_Qy_AF4DzwgNFIcRh0sr_Br7ZLtQRgmXgMsuoSbN_xvx_KML3oyJJXGjOMFv5ZkmSa7eQmAhI9bGV1OxqrDi8DNpUX1o3oA28mMbch_IwSN-ursd-w3XQxub7u0AKoUwIOMLfkpWRugl3ru1VKj2QGL0mvY4H1cOaZNMC5yR4LZ3e9Dbp0YFLRL6wRhDg5XDeCGniaZX7-OjpydhsoV7k6FQsLtM0O7gQ8Jbih0nBBmnJA_lqYDZyau-c5dYpRr_OkEXLOM9ThnFz4PMDIG56mKj1SmNDwTsuKApsuURa8wJgq4H5pcDq21Ft_ySz6hz7zSlJRtFdPTHPaBWiQyWe-OtOcR0JLowItyV1_rir2f1EATaOlAtEn6ImWwqEbrf9RR8yP9WGZeoki8b02Byv-_xT_FJyvPxxnUiB87-KbyKp7ZznYMm3bjDu2al-_5UaAcjlqv3nKjRMDCvWHx1oEb-vtTHgsgVSgHb7Z8BYTajhjP9FX8NbqQ=w280-h175-no
LE SOSIE DE THÉO ??! TERRORISE DE JEUNES TOURISTES ANGLAISES AVEC UN REVOLVER
.
.
.
LES AFFAIRES DE FAMILLE DE THÉO
.
LA FAMILLE DE THÉO AU CŒUR D’UNE ENQUÊTE FINANCIÈRE : 678 000 EUROS DE SUBVENTIONS
24 FÉVRIER 2017 LE PARISIEN
.
C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de BOBIGNY (SEINE-SAINT-DENIS) pour «suspicion d’abus de confiance et escroquerie» en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de THÉO lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à AULNAY-SOUS-BOIS.[...]
.
Tout commence courant 2015 par un contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL D’ILE DE FRANCE concernant l’association AULNAY EVENTS dont le président est MICHAËL LUHAKA, l’un des frères de THÉO. L’association est censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue. Le but d’AULNAY EVENTS ? Lutter contre la violence dans le département… L’association aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’État par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés.

.
S’agit-il d’employés fantômes ? Lors du contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL aucun élément matériel probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Par ailleurs, plus de 350 000 euros de cotisation sociales, notamment URSAFF, n’ont pas été réglées. Entre temps, l’association a mis la clef sous la porte. D’où un signalement en avril 2016 de l’INSPECTION DU TRAVAIL auprès du PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BOBIGNY.

.
Selon nos informations, les investigations des policiers du SPPJ 93 auraient montré que huit membres de la famille LUHAKA, tous habitant à AULNAY-SOUS-BOIS, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros par virement, dont 52 000 euros sur le seul compte de THÉO. Contacté par «LE PARISIEN», MICHAEL LUHAKA se défend d’avoir employé des salariés fantômes, précisant avoir recruté en CDI plus d’une trentaine de salarié en CDI, dont les membres de sa famille. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cut0Ek94f9VaLhlzHBoUzUNcRjn37l5RqjNc_GM4YZ0xewmJZ81jSS9MIjfXGg0zDl-Mic_rCNe8PvcKGPPIGNqNchs0MH4ZLBwYwHUeuuPJ7gQu7U3gy4wqqVtCmbLehx2O-4yKg7-LnRhiaYwOvAhw5rnMbcjbgSDNTnjugIyMuMrwMr-nwtOF_ee_MYZCj7EtdcSi3Aa8nxicdfYj1G9fydLduudhQJIzOg-4fJdEZovAoG4pAcIXkh9MweT2k-ExZ-KTy_GQfnUbpbkGmxHk8Gza3Yl_An6vqpXl-kQE3o1GQ5AkLCCBKWj2k5nvlCZ8sMPaR3ig6XhnaxsCYcjueRkVYlwYNhl22vG88rq4L0K76QMAgRYVV5tDxWaUKfmIPANY6X2kk70B8Ln4ejoVGMLHOi1D0pFeky_0nxt2AvCLe3nLnoBo7JhDi-e05sLlTML7FLTS6ttvxMZoVvsROLeJYct1XZtzZjDTIddmRhfhBNAapsJddSFcKm6I_aoYk33gV4i5xd8BycXnarlXYrFE_ucAFxe-U3c1Ypjyh2fhxUUDABaQ3FwpimjR5lC_aBHCGaWP59VoyOqaAfyU5jPqVOhPG35HfcxRKdI8LVCI84FuhA=w280-h172-no
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC
WIKIPEDIA
.
THOMAS LUHAKA TONTON DE THÉO
.
Il est VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES POSTES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS (PT) ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (NTIC) dans le gouvernement MALATA II depuis le 8 décembre 2014. ENOCH RUBERANGABO SEBINEZA est VICE-MINISTRE DES PT-NTIC et ÈVE BAZAIBA, le remplace au poste de secrétaire du MLC.

.
9 FÉVRIER 2017 MEDIAPART
.
Le silence assourdissant, l'aphonie sidérante de THOMAS LUHAKA, Apparatchick du régime d'imposture de KINSHASA et patriache de la famille LUHAKA est incompréhensible au sein de la diaspora congolaise. Des interrogations fusent de partout. Sans doute répu par la dictature tyrannique et sanguinaire qu'il sert, pour l'ancien rebelle du MLC la famille ne compte pas trop. Même pas une conférence de presse depuis KINSHASA, en tant que parent pour s'exprimer sur l'affaire THÉO LUHAKA, appeler au calme sans envenimer la situation. C'est facile de planquer sa famille en FRANCE et se cacher alors qu'en tant qu'acteur publique l'affaire THÉO LUHAKA n'est plus privée. Elle est même devenue mondiale avec les réseaux sociaux
.
.
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC SERAIT LE PÈRE DE MICKAEL LUHAKA FRÈRE DE THÉO
FÉVRIER 2017 SANGOYACONGO /
.
MICKAEL LUHAKA, fils de THOMAS LUHAKA actuel ministre de Infrastructures, Travaux publics et reconstruction de la RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, est au cœur d’une enquête financière pour abus de confiance et escroquerie en FRANCE. Les interrogations portent sur une somme de 678 000 euros.
.
MICKAEL LUHAKA n’est autre que le grand frère de THÉO, ce jeune homme congolais qui a subi un viol accidentel par la police française lord d’un contrôle de routine. C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. […]
.
CONFIRMÉ PAR LE JOURNAL BELGE «LE PEUPLE» :
[…] PARENTÉ AVEC LE MINISTRE THOMAS LUHAKA
Comme le démontre NOTRE ARTICLE, THÉO serait apparenté avec le ministre congolais THOMAS LUHAKA, proche de JEAN-PIERRE BEMBA GOMBO, lequel a récemment été CONDAMNÉ LE 20 JUIN 2016 PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE à 18 ans de prison. Mais cela a été totalement caché par les médias bien-pensants, malgré la confirmation du ministre LUHAKA sur SA PAGE FACEBOOK (CI-DESSOUS).
Ce lien de parenté expliquerait-il l’indulgence des médias face aux suspicions d’escroquerie qui entourent THÉO LUHAKA ? Expliquerait-il aussi pourquoi aucun média bien-pensant ne cite son nom de famille? Et la précipitation de F. HOLLANDE à se rendre à son chevet? […]
https://lh3.googleusercontent.com/mZ2ekPVSt8ldyfevarLx8tqbQmNQtbilYsy1QnVzSkVRBvJStOBE3U8a6TVqjgh8skEnVge0pt7WmCbEDheapPPk92tLxrq7bHr5t-NNwZL-qEpS-opKbWMxEMVf8NSIH5WDoGk65xp_I1SVGlR8AEYiqPHBOK5b_uQuFeX3DImlFMVsN67_RkowL534jxTbCmWbFVPxrI6xJ4FAYbYe0H2NVdiBp1Gzb7DYFWHo6UHoLLzlMrnQau03FZVb7Cn70B0xVSyMD0MrpOHM-FuRa2ssqmTCUYJ73pgOHmmDrfCjQ6uZFWaDuDtP6jl_5Wtv58-nLHbr0WVfw9BHLYav5yaCGTvGdZK9w0FTvONQUt8xFuJ0Cc5ykYm2TOkF7AItvNIpFPTb_ofpS9kQ4eMcGIxHZJjH6pGHkZqLFFeyRTZt5jRE9x2XWCvMhitOkcnhnabp7vYUuGILZZVz-h50rwuxf0zh0F34aaZWWqMdpfv9KZMGpdT4qJJHxkuCn0PQ4obApfh-aQ90nfdhXe9qaN2Uw-z6UJAYKUlXq4oln2dsre_r2wTE5MTu7-CJtU3wJx6dVHFPMVDkyhZWZfqlbWOGTQKUzzBK0IlrmayAEIa85uD7j7vdGfQbHFzIsLTPIiKXqcj2sViwxxXRDro9tBKdFev5RJ1WliKJwGLOnac=w607-h845-no
.
.
.
UN PROCÈS-VERBAL SUGGÈRE QUE LE JEUNE-HOMME ÉTAIT UN «INDIC» ET AURAIT ÉTÉ VIOLÉ PAR DES DEALERS
2 MARS 2017 RT / MARIANNE / LE PARISIEN
.
Au lendemain du viol présumé de THÉO LUHAKA, un brigadier du commissariat d'AULNAY a rédigé un procès-verbal faisant état d'actes de viol que les trafiquants de drogue du quartier faisaient subir aux indics de la police. Diversion ?
.
Si viol il y a eu, pourrait-il être le fait de dealers du quartier qui auraient ainsi voulu punir THÉO d'avoir fourni des informations à la police ? Aussi incroyable que puisse paraître une telle supposition, on peut en tout cas s'intéresser de près à un procès verbal pour le moins troublant qui a été remis par un BRIGADIER DU COMMISSARIAT D'AULNAY-SOUS-BOIS au lendemain de l'agression sexuelle présumée perpétrée par des policiers sur le jeune THÉO LUHAKA.
.
Nos confrères de MARIANNE révèlent que ce procès-verbal, adressé au COMMISSAIRE DIVISIONNAIRE VINCENT LAFON, CHEF DU TROISIÈME DISTRICT DE SEINE-SAINT-DENIS, a été annexé à la procédure ouverte après le viol présumé subi par THÉO. Il est daté du lendemain des faits, soit le 3 février. Il rapporterait des propos entendus quinze jours plus tôt par des officiers de police opérant dans la cité des 3000.
.
Selon le PV, plusieurs policiers auraient été mis au courant d'une pratique sordide qui aurait cours dans le quartier. Les dealers, pour faire régner l'omerta, violeraient les personnes soupçonnées de fournir des indications à la police (en jargon, les «indics») sur les points de vente de la drogue.
.
Mais pourquoi évoquer ces faits en pleine affaire THÉO ? Est-ce simplement pour mettre en lumière la cruauté des dealers ? Ou serait-ce un moyen de faire diversion en laissant entendre que THÉO aurait pu être violé avant l'interpellation qui a mal tourné ?
.
Dans le procès verbal que s'est procuré MARIANNE, le brigadier raconte que le «dimanche 15 janvier 2017, [il] était de ronde et patrouille anti-criminalité dans le secteur du quartier de la ROSE-DES-VENTS [là où THÉO a été interpellé] et plus particulièrement sur le point de revente régulier de la place Jupiter». Le brigadier cite les noms du brigadier et des trois gardiens de la paix qui l’accompagnaient et qui seraient donc en mesure de confirmer ce témoignage.
.
Il poursuit en expliquant que, dans l’après-midi, alors qu’il interpelle un individu, trois jeunes «très impliqués dans le trafic» dont il cite les noms, expriment leur colère au sujet de cette interpellation qui selon eux, aurait résulté de la présence sur ce point de deal de nombreux «indics».
.
Particulièrement remontés, les trois jeunes auraient alors raconté au brigadier que plusieurs indics avaient été fouettés et sodomisés à l'aide d'un manche à balai, une technique de torture visant à obtenir des aveux sur leur collaboration avec la police.
.
«Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait d’une méthode d’intimidation afin que les différents services de police ne tentent plus d’obtenir des renseignements auprès des individus présents sur ce point de deal», poursuit le brigadier dans son procès-verbal, avant de conclure par une phrase pour le moins ambiguë : «Rédigé à toutes fins utiles».
.
Quand on sait que THÉO s'est retrouvé à l'hôpital avec une plaie importante à l'anus et que de sérieux éléments mettent en cause un policier présent sur les lieux et qui l'aurait sodomisé à l'aide d'une matraque télescopique lors de son interpellation, ces précisions apportées par le procès verbal du brigadier semblent clairement sous-entendre que le jeune-homme aurait pu avoir été violé antérieurement par des dealers de sa cité qui le soupçonnaient d'être un «indic'».
.
De nouveaux éléments qui ajoutent encore de la confusion de ce dossier déjà houleux, qui indigne l'opinion, use les claviers d'ordinateur et provoque de nombreux mouvements de contestation violents partout en France contre les brutalités policières.
.
Le 23 février, LE PARISIEN révélait par ailleurs que le frère de THÉO LUHANKA, MICHAËL, faisait l'objet d'une enquête du PARQUET DE BOBIGNY pour abus de confiance et escroquerie. En cause, une association dont ce dernier est le président.
.
Ayant pour but la lutte contre la violence, l'association aurait reçu entre janvier 2014 et juin 2016 quelque 678 000 euros de subventions publiques qui devaient lui permettre d'embaucher des animateurs. Mais elle serait dans l'impossibilité de prouver la réalité des embauches ni de justifier ce qu'elle a fait de cet argent.
.
.
.
DERNIÈRES NEWS DE THÉO LUHANKA
21 MARS 2017
.
NON, CE NE SONT PAS LES POLICIERS QUI LUI ONT BAISSÉ LE PANTALON
.
.
.
LES RÉACTIONS INTERNATIONALES ET NATIONALES
.
24 FÉVRIER 2017 DONALD TRUMP «PARIS N’EST PLUS PARIS»
RÉPONSE DE FRANÇOIS HOLLANDE A DONALD TRUMP «EN FRANCE IL N’Y A PAS DE CIRCULATION D’ARME»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
L'AFFAIRE MEHDI MEKLAT CHRONIQUEUR DEPUIS 2008 DU BONDY BLOG
.
LES TWEETS POLÉMIQUES
.
21 FÉVRIER 2017
.
MEHDI MEKLAT OU LA HAINE DE LA FRANCE : DE NOMBREUX TWEETS XÉNOPHOBES, ANTISÉMITE, HOMOPHOBES ET APPEL À LA VIOLENCE
QUELQUES EXEMPLES (les plus soft... d'autres pourront être lu sur la vidéo ci-dessus où sur 20MINUTES) :
https://lh3.googleusercontent.com/-yejHZMfyE5I72Z5mzZXiZhfarzNWC6mMz2cTvXlFlTOgcanbAYdShChGbM1_Z9cH2Li98-wudKHzySbJOg8yR3KlJYPwS4J1qfG18XOUn7E6J3ZADD2CDkNEx_QpMMbv7NMIQ4zWfDnqoV5wTBsSzQt_ALBeOlTwNj4WqY3GNJU8nNlLoPMCPQHful_Q1l1xE5Gz7ptbffILaq-_TQVoD-lwrmaUZtAF6higtT7r8qIM7shDdZoLqLYPlV9RvBFDTL_uzq2mZZHCUjxVkgxucuOAVmEg1r-Xm4iOdsvhNCEmpelIxi5_0cwHQ_P67oi6nxqn4sOqOeU7mai9Epkz7ZJML63Ks-6IltB3c6oNIlR82LHdEmtVxXY64HarB1XByx2fwW30h4erx7frdIZ_vUfkU5Y3cN7rNiUcoXkUw164xImdQB0DOnKikexpD3MiKj7B7UpZwW90-LwsbDFcIaHGnUMFD0nd8sVBp-v5pMtuGoG4KRqjUqy5ZAqqScfAvZ66wS4AIDb1qbNGxP1NY2h-aEO6sWeQCTfiihPe_fIo5mHmnMULaoQKWugYPWogAbgwLgxUNHPYDGlbpkU5LFwDhyduaXDghnBXvrqZM0S2kPBkQfVuj3dw8_Kp3g3azqojbGFxvxDnlX3or9i9SrV3D-Tk98fvKwrDrRl2pg=w483-h212-no
https://lh3.googleusercontent.com/KmnvCTV12z1qYNnFiATNLsTTlC_C1z2QYrmjDXLjkUQzOuk7pHkvv0YD6dVPrbsmYDxgn46x_29jm46B2UQpRZK3CtvqqgUUqoASa0fmsF0Z0iinfixPae3Ng8Wk9AtlC3H2ogSwJM1PsjuIi7AmZLaiUnjXnpu_0Pm8cpOXdtOeDmx82x8gi95f1PGJF1pAWJnT2J8oYIE8bbof4AdeUPs-XhTUy0Jts-iZc9VFIO57S_MOs2clHj_fNQk-SidTxW-8HNsAqJdRlEmA9taRKBWlmSLNJ1bJGA0vdGdFVERSlicd-oIn85O960W_UbUMwemzu5Gs1UXeSPdQqmo2mNgwc43b7YPmUqoNpwrWUNWFNU_aQINAdhdj0l2Ct8bZQ8xeStWmjrqaDuuu5qhyxulQ2IXXrkTejdD6l083h4vvaEk12L1EKPQ-WqDmecOjshAf3Zy_4CSDpEIAALUNAmOkuZmacvrUEvV5-bW7O5qZqmvtWqYZvSsZrfGvrOpDwPQRIUtJvfHXmYOQsh3FiA8ybsAwFpLFwYpyC8tMagIXv5zhwi_us_Pf_rkot-kPEORNMoTwNp5wrCAvHh3rhcbA6DjNkScy6ho60gNbCbQAYzvHSlZ78CDENV2jeRUElSaVefbCApmtoMODIkkEJGgI7gkBJ6rquv0v0N21KSE=w510-h362-no
https://lh3.googleusercontent.com/pqBRO0-8EGCsBON05VDA4WcdiS-7zi6KBcYFiMf3SPxHFmxrw6efoqCwoAcWvdqrnC4jL_BlrWyOtl2ErgdaQemo49Ruq-s179XK6fBw2MNmSF6GiPR8Xudjlm54Yk41NByybCqL6-Wz0IhakTbgfELkrkA8VAvrjcxBr0-WXJzju5q9_1nbrp8kZjlYmqCzbyFwo8F3kqS1t6SN3ZAJtZUFVRiTWD6Uo9coPYXq-03OHXX20FW3FpRx5YP_iJUENLv2KZM_9XRUfqfEL_V5SraDhO8G-9VwQ2E9ZUxRVlvvY-5vWYwcanK_-m3jMbR7N-n34iFiF8YzRAqitR6NKMGdBN8YsRU_XI4LOTgJdZa2TzX7z5rLn8LPWNKMwKkgyLQGRAnlZgQi5AW3A7B67Foffd-o1dB3ZTXqWhCh8Iy2yWDXSW_74GYaRozGfSXcdUPnG7q7tAcxjnTEgvrh8fQHXPS7gWBNpW5s8VE340mGPGhkKe0TRNBzCQVs_VolbDNL0q1nlAL89A9VQHCyMZfo3CQOSDnSIZO0IB6dlY2xxTUrLz_pKqP5kzA5Kv1AvBh7AQ4l3YTXCwGZzEj_OUDt31UBaH9db3_FXGuYpJxg166n6m60FAQ3ern8_MZuK6ImjijWFCocP7Fb7Dwl0m4cDPsxXhMCj3uFCrJ0SAg=w551-h297-no
https://lh3.googleusercontent.com/IcKbR3l1J1rz9bzcaoA43_QugTUvIZxrJbRr2dNA2NHwXS5q7pC-y8ZJv8NPXm5iIKABFwNoWwxwK5hY47ZS1YkXSJYfxx0eOSlXHtAYuhSxNH5Awuafi7Nur90v32R9QOQKWn1DdQkQmGGIUPdHj2cxYDtHRcUzCvAEtChZHDhJ55uGJdKlMDqfCbvVhKvvCZgk56__TvU5ozD-MhQfObS0gc5od5CWs5zfTurgNfKlCuN_aKK2L5tRo_Ei0vsrm5u3z8dUvL53keSRY25qkRAnFidoCgP7l-odCCsGgGuYv09P2flqeNDPBYP5LPgDS8ykbK-7EKjOciMB41yICXq7TYOBCAn_3v37rLqM-kHT0NMNWgM-iyRBsTJzXh0iZkpKV-1nrP6xOobqhlk0whHEImBAS3qFoUnWB1zinuSznzNqnlv-2AlXleHxiRUiAdsyFSCEVfn1S4nGbjrV9OppF0POPiqFHf_GxBnu_9M-aaEWE2jMtwwxFoNykQ9mc81B35dQkFZitFnVL7h500pzZilG6QX5OExm3A6zSNHw3_FQv2-unR3ljwxc0DckzJ1zTE-ixNu5eRhM6kJQIlN3Z9PrKOfXyXPkdaapclHbg4DYosHmyT94Ty53ObpDxYjv7PfEy-KmBSeve46_V9fnMelWhg47z6yf4BELvNc=w516-h306-no
https://lh3.googleusercontent.com/eC3lLxfvVhu6yoWJKgocGTKBClmZetdQkg4CMj1EJMx3we89iAuu2NPtIgNLRWRS0XXzHDf_MwVzIj3owIXmh9wX6dEWKye7ZpwTG-N3v-TwOzs0UGDTe6kb0m-o1gj96sAHuQ9cwshWf1DaJuCsMCH-c6FcWLm64df8frIoiTn5_oO11siN_Pq_1dz7DW7tBuq_7TgbzKC4QZHdx3QW7WeCz0o615_PpPrrZBcC52_YB71ajR62PljtTArxwdLPts0GMiaoqXC_2j6KEbnaRtCgpMmlXHmdAdY8U5HHjD59wNF5LhEzm6nXfM6G228DvAKAsECAem8x8ov9FwTXkN1pUqN4H98sdctlSc5yJGELYlOGtof2xaBep_CGuURsovjNZk9EcQYS2B07xDEM1aDvQsp5gbtmFlM6oA3FhZUzXQpCXP-q5PddQYedQ846bRSSjQiPmQdU0gIl1WIWb8PMiSAOW0R-Ns8LfDLcJWxEHDzlIlDCmePJaR3wpNGRddLDmZqyGx1HQzn92anDrlGJmYufTpkGN8P01vRBb84aLDAjjoAW7cn6gx0UqSzwtxHQal3ZpJUulju_1BRL7o9UYbRuOCrxNIOKlrI_mzhNySEef7gxfc5JcFs17t7fTetK0PB0Tbkj03c0Xl5b4pQzbDEnu6V-Fi3X0rq-WnQ=w555-h207-no
https://lh3.googleusercontent.com/eQ5Hu9CZX7NW6xiC79wkVQSeZyUGWguvumAo99y68KsHnau9rU3XTAoOEkZu3c4xUJ1tCIUscBnvbn8hHqXt9AikwgZ9n95iVoevE_OGAK6nxJcpznRndrXteXFZevwlu_D2mfqJ4h_NM_ip52FBpFG7jE9mpsoRndf_Ul_5xO_FuwwxPPkJxxpJ9LMJazG8gke8fQiyuxfU3mrsa51aWmzum1jySKNurrF6Af3TcbWv2ou8R6vlQj3Kht1TDWCl0HdPqGS_KYyY85b8Llm5vIktdZW585UdJP5xnDqtMyh2_lb2-yqeUTauUnwzD58dbHeyIJ9SwTkXNj0KWqWVzRzJlAv5sK8p0IRujQkBzonfVIE-33Wz43IcXpXn-G7X18932Xb9WHitVLbsQTHL3R63XbfRVXzkXngXod96bSlqsCHGIJeeDaNpLPEZVl1qraZ8oWVumGXt79HZOS_GYXaeWr2iuMaL3QhVUVGnCn52BqOefZmuLlXUthTzgN9uZ5wQYa9d-7VnJrqKezXiHE7DMBMFWnClgOfNCoGUChsRxQxQ3h0obPwuE9EGMkfOrn2VAqWhvKepfA9fOAw9nw2KVToDA1a42p-Hcpsbg_rM58feYY_jFDbtLDiVQXE0DpY9OTpJrh6wgjuZSLh2DwSRLXJ_3gv3YhMrlllTZDE=w487-h184-no
https://lh3.googleusercontent.com/q6TIQ4AESqqV9PCUICJS83GA_Ii3UxarLXHhUZ8XyNb71UAWHfI3iMCLRGWw5_fU-EkSiyhMdkSbsUqstlXyH1932S9Ib_rLz2xctN2eSstlBB1H6uUfd14mMESm5B6bxXdut1QM4TKDUjP9-dnaUcW0KmK1b3w_wr9EkkvB4evq0Ce2iy5-1YsvwsBG0XchzZ5RQLAMlBSY55C0bGzGw2QCOmf89ktieAp7s-Xjpedu3iEDe_IowVhjfwBijbr_aUSEfqY8HWP2cLWXXa4GJppZjTLpX0U01RLjpvk3Hp24neK_eZHhiqU_r5WLLjFyiPgzjl_nnrT8KiDzyKz39v_dcCO7MfWcp3N6rxVjF2oEs6yqhUVXhsZA_K9GaUVG-IUF0kk3oTcg9IKsFNMOLN8DELhcftQOcTPBI2G7gjZcrv_cYOUeg3YBzVQORsKdKNQ1OLUiE1-G3PzK-LZtAks1DPPgsqnviI66jB9Ch9_wwV3RzPN9n0ORi09u4VMDAtWbUT5j8OOIHi1j1v-RZXFo2aimWeA0Ny-NZa1UgayXK2Rs8GmE1bpwE-VdGH7wIiTJWIzXMlbY6j36in6SaSEkskPvPxtSFY1GXWMlPM47fUsV8R4s5XNV63yLoxwqa-I_jguFdNsyiQta30RK3G8oDitkPrD-EPiojE2pFNQ=w510-h188-no
.
.
.
LE BONDY BLOG APPLAUDI PAR LES POLITIQUES
.

FRANÇOIS HOLLANDE INVITÉ SURPRISE DES 10 ANS DU BONDY BLOG AVEC SES FONDATEURS LE 30 SEPTEMBRE 2014

FRANÇOIS HOLANDE : «LE BONDY BLOG EST, POUR LES QUARTIERS, UN MESSAGE D’ESPOIR ET UN EXEMPLE»
1er OCTOBRE 2014 LE MONDE
.
LE CHEF DE L’ÉTAT A CÉLÉBRÉ L’ANNIVERSAIRE DU MÉDIA EN LIGNE, CRÉÉ PENDANT LES ÉMEUTES EN BANLIEUE DE 2005
.
Il y avait foule, mardi 30 septembre, en début de soirée devant la SALLE ANDRÉ MALRAUX, le seul cinéma de la ville de BONDY (SEINE-SAINT-DENIS) où était projeté en avant-première le documentaire «BONDY BLOG, PORTRAIT DE FAMILLE» réalisé par JULIEN DUBOIS. Ce film de cinquante deux minutes raconte à travers les témoignages des jeunes blogueurs tous issus du «9/3» la formidable aventure du BONDY BLOG, média en ligne créé après les émeutes de 2005 par le journaliste SERGE MICHEL. Aujourd’hui grand reporter au MONDE, il avait lancé ce site pour le magazine suisse L’Hebdo qui souhaitait raconter les émeutes en banlieue «de l’intérieur». Pendant trois mois, près de vingt cinq journalistes suisses s’étaient relayés dans un petit studio à BONDY avant de laisser les clés aux habitants et aux blogueurs qui ont repris le flambeau en montant une association. Le film sera diffusé, fin novembre, sur FRANCE Ô (partenaire du BONDY BLOG à travers le magazine mensuel «BONDY BLOG CAFÉ»), dans le cadre d’une soirée entièrement consacrée à ce nouveau média devenu, en dix ans, un vivier de talents pour de nombreuses rédactions de la presse écrite et audiovisuelle.
.
Outre cette avant-première en banlieue à laquelle assistait RÉMY PFLIMLIN, PDG de FRANCE TÉLÉVISIONS, la surprise fut la venue inattendue de FRANÇOIS HOLLANDE quelques minutes avant le début de la projection. Sans ministre, ni membre de son cabinet mais juste entouré de son service de sécurité, le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE s’est installé au premier rang aux côtés de la maire (PS) de BONDY, SYLVINE THOMASSIN sous les flashs des smartphones.
.
A la fin du documentaire, FRANÇOIS HOLLANDE est monté sur scène pour féliciter MOHAMED HAMIDI et NORDINE NABILI, les deux dirigeants du BONDY BLOG, et a salué «le travail d'éducation et de formation» de ce média qui montre aux jeunes de banlieue que «rien n’est figé, rien n’est écrit d’avance». «C'est le lieu où les citoyens peuvent écrire, parler de ce qu'ils ressentent, et être lus et compris dans le monde entier», a t-il ajouté. Dans un sourire, il a aussi rappelé sa participation à l’émission BONDY BLOG CAFÉ en 2012 juste quelques semaines avant son élection à la présidence de la République. «Ceux qui veulent être élu PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE doivent donc absolument venir au BONDY BLOG», a t-il lancé sous les applaudissements de la salle.
.
Le BONDY BLOG qui fêtera ses dix ans l’an prochain s’est développé dans de nombreux secteurs. Depuis juillet 2009, en partenariat avec l’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE JOURNALISME de LILLE (NORD), l’association a lancé une classe préparatoire aux concours des grandes écoles de journalisme ouverte à vingt boursiers de familles très modestes. Dans quelques semaines, un BONDY BLOG devrait voir le jour à BRUXELLES. Dès ce mois-ci, le contenu du site sera hébergé sur celui du quotidien LIBÉRATION. «Nous avons encore plein de projets comme celui de créer une télévision afin que notre discours avance plus vite», explique MOHAMED HAMIDI. «Et si nous ne réussissons pas, et bien nous retournerons travailler au café d’à côté, comme à nos débuts».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EdoFiwc_dhIij1wqSC9LTucF-yvA7FbKApu-xLq8y4x9Oclh-0SdV3UWR2_DP5AuEvrpvhx_ohYVa4j4keEc5pd7Rg1NGdExpC9itZmnSPo_iYRKErnVxPkuPustiNOfySP-tioezew9UWhbVazL4yztAowkbb8OkaUHwXsuuzSkrUa2KF-JlbSEqwuI1v6DMtEE1-pezaJggbo5P23NdXc5pi6dY7qiu0vzHaNecTS-Xq73GFTxJ_IdWfG3T6Eqey-tcoj785WQ4zFEtCnjzYDCXko-qEdSQZm4ytSdn2bqd1Lh6V6NWqmTYaqPv3am0EUOokvdZrRwRuHHHyFaA-wq5H4qrlkqb_wILcr8eSHOl2zCZo6sqRkSvhXeVIMI_YriEGVDuhojR9okHSrskQvYlT4j5qMrdcd4q_mPsrZMavhrBI1PCHtNBJpu3Cuj3pgOAFelqyOhBwkv2Pwt5V7eXFfJhbPboJ_uT97igiw3-0haTVLzFm6qnrexW0vD2OBJIEILz_4XVAdd3XB8k7od9cmcXwD2QyvZP8hG6pZkOHW4Rydwn-axaNQG7tPfLxLx1IUjlZyYqeWCwJaNZ40XI_xkZNQF8QbzQ7tsHzQLlhDwcLdKh2WTUPmoQIgaOEdff6hAreURmohBInEnpO9le9RB-sn1NdA1ZNvigHc=w280-h360-no
.
CHRISTIANE TAUBIRA TROUVE BEAU ET PROFOND LE LIVRE DE MEHDI MEKLAT
«J’avais lu leurs deux livres. Je maintiens qu’ils sont bien écrits. Il y a quelque chose à purger. Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d’une telle littérature et la hideur de telles pensées».
.
CHRISTIANE TAUBIRA
.
EXTRAIT :
.
https://lh3.googleusercontent.com/QBt3LOw7qvu4Kpwct7a4t4DWV3P5d9vYe2QQO-TJvoDBzaXdJ2sF6o6u6lh_gZFzkAyXky1BBobdCiDj954aUM7292LpztY0OV60J5bg6BYYonNeC--Y34UHoNmW1Z4VeITar1kM9q0QuDmNJqH6yZ4KXdndnXJSBcm1Ddt8jA8gCWMz1noyi3VCMM_vXcnuatnkRWPKM3_7ci_Xk-3bZG7HVWYj5tuE-ATBlk0UHdmKobNmg_CttcpO2MvgbNIdHhe1f8ctPAbaxrscBcZlurXv0b7OlgCl3Lq-Ha93AZlwI5eKCmwFSgSbkwlMu68Di6WCJ_q7IpgR_Yv48AzgCgHMlQvBygFouXQv7hbwJRvrmleV3H6gS2Gzcf3qjYNkMfUu2513itTdUPXHJMsF3Ec4Ioap1ivVkqSQo_zgMbrIlsFUyrt2OWVTaDdG2oqo5G1rJX8VvUyKnfFLDI-6c9gs1CUcQwdIFMLwPGfYml4tX6lgmQyrP8Eo9g5QaOl-E5cd3EVtpDkR6gLRXNs2-S6pM5okxOv9sfYedgPkOEtyYs7j59Bh4QzFAg5uJdcovjnqbLdBqQ8vmSZbHB_FuL7OJk2-SOr3Nw1hvfAGD-KQePQWk123IuL6YhZ7wxNFZbs-1WK5-I2NF3ciZ3reFPKCfFsHrVo1b08NaXL-OIs=w547-h840-no
.
.
.
MEHDI MEKLAT ET BADROUDINE ABDALLAH JOURNALISTES ET LEURS CARTES PRESSE
https://lh3.googleusercontent.com/VkDTFVH6JY43uPgfTFLpIpzM86SjSKvt_2llXgSDMaDuBXBFv6XLu1eDz-yC399CX-KVZjqLkBJuzd0oHlBwf6YwqWp1Xe3pNDnZS1RhExPcj9xFR36mbTlxt_Of3_tnCyqx7V3YtRpAQCmx9lS0H3-Z1ErxxlNUpILpDKaBSX-gU0vNDMGK2TTajnv9obvvTrM6vJZXBBJPM9FGHuTLzigLPahBXjlzz7S_AEQFf4bOKt04KtzKENg38ajJ9LYQuw1n9SG0wY2jhhZNEcLcbK25rwSCXhvDodYWv6WN334X1sOBcpMmbvvuvLczZpCI0mlJaRicr76ZUTyZkeVjRUfO3p82p3JF7dU3lY6Zn8iU-FHLoVd-U-15kPIgVeRvto3Ixloh9O6WWzsRMBVgm-D0zO1fsdojpLoj1uV6mn9Qsz1w9HzxMJuo8p6AvtwMq-HUi3V2RJMP5EKNY7YuJRaTE1YZOeuNGDshsPprLWHqiEGklPVNnTjBWb3AiUFxPAdPMChsZvT514vOdIBrWuMP-Fry-AjQjbGIjECgO-gz0OZVIzxuVlP4nZBAShPnsxTaBktMpSbEsQB01rpk_9EcTwwuMy6ps5grw5sifLw8nTJRcZlYd69G-fz7cUem9Pe_oQelz4mgVlgZAJwJrmNt2_XcEu9tbOa4dVLy4ME=w488-h485-no
.
MEHDI MEKLAT (WIKIPEDIA)
.
Né le 18 avril 1992 à CLICHY [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH il réalise pour la chaîne télévisée ARTE, les chroniques vidéos VIE RAPIDE en mars 2015, puis le documentaire Quand il a fallu partir consacré à la barre Balzac de la cité des 4000 de LA COURNEUVE, détruite pour insalubrité en 20117. [...]
En 2015, MEHDI et BADROUDINE coécrivent leur premier roman, BURN OUT, racontant la vie et les espoirs déçus de DJAMAL CHAAR [...]
Le 31 janvier 2017, avec SAÏD ABDALLAH, MEDHI fait la une des INROCKUPTIBLES avec CHRISTIANE TAUBIRA qu'ils interviewent. [...]
.
BADROUDINE ABDALLAH (WIKIPEDIA)
.
Né le 3 septembre 1992 Double nationalité comorien français [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec celui-ci en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Il commence à collaborer, aux côtés de MEHDI MEKLAT, avec la chaine TV ARTE pour la websérie en deux saisons VIE RAPIDE, de mars 2015 à février 2016. [...]
En 2015, il publie son premier roman, BURN OUT, co-écrit avec MEHDI MEKLAT [...]
.
.
.
22 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT PREND LA CLEF DES CHAMPS

.
.
.
24 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT LE JOURNALISTE LES MÉDIAS ET LE FINANCEMENT DU BONDY BLOG

APPLAUDITS PAR :
* LE MONDE «MEHDI et BADROU, denses avec les mots»
* LES INROCKUPTIBLES
* TELERAMA
* ELLE (Qui suivre sur tweeter)
.
FINANCEMENTS :
* 150000 € du CONSEIL RÉGIONAL D'ILE DE FRANCE
* 50000€ de GEORGE SOROS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE BLACK M RAPPEUR
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
.
BLACK M VERDUN L'INSULTE AUX FRANCAIS 12 MAI 2016
LE RAPPEUR BLACK M, ANCIEN DU GROUPE SEXION D'ASSAUT, RETENU POUR CHANTER POUR LES CÉRÉMONIES DU CENTENAIRE DE VERDUN
12 MAI 2015 L'EST REPUBLICAIN
.
«C’est une proposition qui avait été faite par l’État»
Il explique une fois de plus que : « C’est une proposition qui avait été faite par l’État. Ce choix a été un choix collectif lors du COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DU CENTENAIRE qui s’est déroulé à PARIS en présence du MINISTRE, du DÉPARTEMENT… Personne ne s’est élevé contre ce choix», confie-t-il. «Je ne pouvais pas proposer ce concert, je ne connaissais pas BLACK M». Pour lui, «La ville de VERDUN est maître d’ouvrage mais n’est pas seule. Le concert est financé par les différentes parties. La ville de VERDUN ne supportera pas financièrement seule».
Le concert coûtera donc environ 150.000 € et devait être «financé à 40 % par la MISSION NATIONALE DU CENTENAIRE et le reste est à la charge des trois collectivités à hauteur de 20 % chacune : ville de VERDUN, DÉPARTEMENT et RÉGION», martèle SAMUEL HAZARD qui insiste aussi sur le fait que le standard téléphonique de la mairie explose toujours. Et que d’abjectes insultes fusaient encore ce mercredi soir.
Du côté de CLAUDE LÉONARD, PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, le département n’a pas reçu de demande officielle de subvention. «Quand la formalisation de la demande arrivera, elle sera étudiée par la commission culture. Je pense que ce sera globalisé dans l’organisation des 4 jours de VERDUN».
.
.
.
RACISME ?
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
11 MAI 2016 LE FIGARO
.
[…] Joint par LE FIGARO, le MAIRE SOCIALISTE DE VERDUN SAMUEL HAZARD défend lui un certain «éclectisme» des commémorations, rappelant que d’autres concerts «de musique classique ou de fanfare militaire» auront lieu également. «Nous sommes harcelés depuis hier par des mails et des appels à connotation raciste. «Si ça avait été WHITE M, ça n’aurait pas posé problème» a dit par exemple une dame», déplore le maire, qui blâme «les racistes qui instrumentalisent cette polémique à des fins politiciennes». «BLACK M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes. Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats», martèle-t-il.
.
Selon nos informations, le concert, qui sera gratuit pour les jeunes, n’est pas financé par la MISSION DU CENTENAIRE, mais par la communauté d’agglomération de VERDUN. Cependant, la mairie a demandé une subvention de 67.000 euros à la MISSION DU CENTENAIRE. Or, celle-ci peut financer à hauteur de 40% les frais. On peut donc estimer le prix du concert de BLACK M à 150.000 euros. «La demande est à l’instruction, nous n’avons pas encore tranché sur l’octroi d’une subvention», confie JOSEPH ZIMET, DIRECTEUR DE LA MISSION GÉNÉRALE DU CENTENAIRE. Interrogé, le MAIRE DE VERDUN refuse de donner le montant exact de la soirée. «Quel importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux il y a un siècle, dont je rappelle qu’ils furent nombreux à venir d’ex-colonies d’AFRIQUE ?», répond le maire lorsqu’on lui pose la question. 163.000 Français sont morts dans cette bataille qui fut l’apogée sanglante de la première guerre mondiale.
.
.
.
.
BLACK M VEUT «BAISER» «CETTE CONNE DE FRANCE»
BLACK M ET LA FRANCE
* BLACK M qui qualifiait la FRANCE de pays de KOUFFARS [mécréants] dans la chanson «DESOLE» de SEXION D'ASSAUT
.
BLACK M HOMOPHOBE
* «Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique…» LA TERRE DU MILIEU
.
BLACK M VEUT TIRER SUR L'ÉCOLE
* «Je me suis juré qu’un jour, vous danserez sur mes sons
À une époque, j’voulais me procurer un SMITH ET WESSON
Une petite voix me chuchotait : «VAS-Y, TIRE SUR L’ÉCOLE
Ça fera une petite anecdote, la directrice, elle est conne»
Pourquoi ce con de surveillant m’demande de vider mes poches ?» Mme PAVOSHKO
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/jDBZw42ArtFrjX77xYDxKTkyV6XzIvgKFdbEBHCyPWNC-Nxp3OUTjipbl4aMLs1tUr7Jk4plXetghoGgJ6jDjLghTfP-xr5G8ibjwQe2-pEw_SZPXnPsdfWgOI9Ye1NUOSsg0wsk4T1d-fE5c5fKDR2FrhGY7yVUzcHSZYV9Wal_6MhrHbkwecqRYw4nPP__9oV0-Nwl7OiSRF3o-tV39MXyLFlIYIh7GOpTtx6gzpX0AHE9_PIAbX8HIsdPRIrVSXGVmDtBP4K3FgfwydNiT_nuhzPa6bqqokKiQPQ2sFzEa_BTMsDVqz15BXeJk9WrQMk63THoFqozxylIpwY1Rcz1SCm3cHajUjjFFdiGRSZHRq5HcooVQduVUrQqiDlHh3UWFEGOsbdrgkwyGUXe8frRdR5Vl7yp_qAY8bJ1Zl6tS2HGXucI3btAqhEdckxU4DBxmqYU-FPlLorOdDagiAKluiy01tgKoCQeMTR8f2R8O9Jh039wcxJIpP2UXzmLA4NDQ2BP00rFY6k6viLHpFZfgfuokHZRfijlDGw3IG6XsCuXFlfR8Lhco9JJNZHX6cvozHuow5Nx_WZwLIZOg2Wpbk95kMpywzRxtAjtvQpHdV287nE4cq3IthCZVSwOuf0xm4HoVYPDcYosSU_CDU_SF3EqsOGhTZOtB2LQNBs=w262-h192-no
«J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES»
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN SANS BLACK M
5.000 adolescents déferlent entre les tombes des soldats à VERDUN, pour commémorer les 100 ans de la bataille
.
.
.

Aucun commentaire: