dimanche 1 avril 2018

TERRORISME SEXUEL & PÉDOPHILE ICI ET AILLEURS

TERRORISME SEXUEL & PÉDOPHILE ICI ET AILLEURS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/NZ27mStVZaejpss-O7iieqeGtFlkVqeiCx8RfWNLA5KQNzc-_ZKyjhFx1QK8VuwlH6CDZyvLHrmjPfVr6rLO3c4smhDcsxl9NvAmJIJ7ozGWDFyBIwo44fHva1FnumUBLRXTKlprkDGQWs1avYYcqUtG8cI6R5xZZY0A3YPayFc6-zwLZn7UEVJpKV381UG_3oaol680oKfFqWVMiaiCTHxmNDEx2dXibCodGykK53sBsf5rQzzy6w48ay9WcMe2V01RxaecOu6UBTdVr5HMNCN8SQeKOkXWjpzvFOdowfDkVrYh3DtegFG7KFwZcD36FADsyGLuZKiDnOxEPsQRl4e1yDjHuisXAVRSK3jlb-nYDQgOd3uo_XxrQuWnkWtDO0ewXi3s5CjDdR-ZjtWt7xCsEnz1fBtfC5Re5UCDGHpFIqDazXefaSQOk051MQqCeFNxz8IEXrYX-pVtAHpEMGgMGuD8crl4FXYhj4zYBO_gra2ELC9r1CTcDDgbDd7Xk6UXcu8e-N8EMiDNfk3ezKaKBFJFegS1KZ5nv7m7MjShv_rGxZ4k5Zj8xtj6iNQ6YyI9V0nWtigeBTnY-8BTWUGuaOd97VIWEBeJ4xmeK8T7cCIqxpY8KP64y-4DBChU-ZCSgTg7BaPh5OZiSLMN96_6E2SsoLeunQ=w84-h57-no
GRANDE-BRETAGNE
.
https://lh3.googleusercontent.com/DNvdJzhkI1fKvpRgJEp0BLzZPb7R6_qjVDn8Xp1XdHYkxGigDqcPj1XCZkd5E2Pf1bqewKDrT8EuDNWCYCqnv57qB03C4-HFupB0RjAzhYdb9Veha4zvVq5g1BGIt18XsPlfB64Q1BfMsDCYgxad3Gcz2_R0322qGBImGbb23tjSrcAposW7NV911QqpcTsUsmThB2k4HNN-l87QCeHtHkOTl7MNjnqygImXuvg9D1oi6bCovxYXrzw2-2XPSf6vP4bd7XV_9WU5_hFm2GCZz7Ax3YIjII2wa8Px7BjOMh1iMJo3W50Icij_DQBVnUNyiSvigNLSJBYpDpPjfXlCh52E0Wcd-HBOeP3vXIVcui6ybI8u1yn_09bYOZFcu6f9tx4a963DEn8FfGLQdDC7DDVxeNk7AgmnIqwlcqOwfayV1qcnUj2dDPiLaWGIginVMWEZCuUXZx3ljXQP0vGK8fv2SepqzcRzpYwZmSFjU1pgnsOZzBbHZGqxA1dQLSyODlk0zMjRRU5x6JBZyOAUrtaisXzy4dy3-Gp5SgctRASZLZea7xHsMK6vj8p--9am7dPQF-n2OcfxDoc0uX0MQmNZrPkxqGbGIXsizK2s8kAIUxJuDM1A8SfZwdYNIE75m3jLm8gPfLgk7mSgGmyoOpB60vTqKeBHyA=w285-h186-no
GRANDE-BRETAGNE ROTHERDAM «MON PRINCIPAL AGRESSEUR ME CITAIT DES VERSETS DU CORAN QUAND IL ME TABASSAIT»
https://lh3.googleusercontent.com/qvkVNkd7zrxb6SQcVdiRTSOGbxyeF8iWOCGgb9y3snTIvPp9sDBcEU8kemXZWdlr2l9xTMoLFIQGYbeUxhoANHzaiAweHwfLvJhy7Rf4wUPdmi-05t1ZZVDBUHMyaDChzV6s8wVk5628aQWt2eDmuDC_zgvs55f5zEBO_3E2ye3LMnyV_bvoAHz4xas9AdtbCMKhBkLQcWr81n7SlwjncKfoVJ6rXLyOzbA_lZmj2BSWkMqCIsN_WUMsnAMcRk7IRB7amMzttBw_qgBAJsr2GmJne-OGsUNX4Ye62oOJYF4NPeaa5cwnFsrtOtSINMb25EkycjXgnCu89SOfeAQy8RyMUnfo1Ko45Ko2zN1tk6QP9E3rKkVe1S-quUDJ0EttBxUNCQks2QcdDGEUMMSTUpcuQqk8Ob0tggo9tFb6qxJjXUrEzfqCjwoDfIQtrBu2bGpsx8AZOjnwitC95oRISxmdM7S7y1Q-WoDbuudar1lEfIfutoFPkwD9EAkMbj0AhZgtIWwsr6PUcQi81cTlyRF1iIpTS80nZTlDE-OEoXoC3mrndyVrs5So3qMFHPtYFEQfbWgf6KjBEMEALnIuiHZt_93wuuZZ7o_Qc6OvuFRFME_05eb5ffJRvBctxwJEAQ22iR3NeRoWSahuoOeeo0QL4QW2qBDN9A=w580-h324-no18 MARS 2019 INDEPENDANT /
.
Une victime de violeurs pakistanais à ROTHERHAM (GRANDE BRETAGNE) témoigne : «Ils me traitaient de pute blanche et me punissaient car je n’étais pas musulmane, c’était du terrorisme»
.
«En tant que survivante d’un gang de violeurs pakistanais à ROTHERHAM , je veux que les gens connaissent l’extrémisme religieux qui a inspiré mes agresseurs»
.
TRIBUNE DE ELLA HILL (UN PSEUDONYME).
.
Ces gangs de violeurs ne sont pas comme des réseaux pédophiles ; à la place, ils fonctionnent presque exactement comme des réseaux terroristes, avec à peu près les mêmes stratégies.
.
Je me considère comme une survivante parce que je suis toujours en vie. Je fais partie de la plus grande enquête d’abus sexuels commis sur des enfants au ROYAUME-UNI.
.
Adolescente, j’ai été emmenée dans plusieurs maisons ou appartements au-dessus d’établissements de fast-foods dans le nord de l’ANGLETERRE, pour être battue, torturée et violée plus de 100 fois. Ils me qualifiaient de «pute blanche» lorsqu’ils me battaient.
.
Ils ont précisé que parce que j’étais une non-musulmane, que je n’étais pas vierge, et parce que je ne m’habillais pas «modestement», ils estimaient que je méritais d’être «punie». Ils m’ont dit que je devais «obéir» ou être battue.
.
La peur d’être tuée et les menaces qui pèsent sur la vie de mes parents m’ont empêchés de m’échapper pendant environ un an. La police ne m’a pas aidé.
.
Comme les terroristes, ils croient fermement que les crimes qu’ils commettent sont justifiés par leurs croyances religieuses.
.
Les experts expliquent que ces gangs de grooming (viols collectifs) ne sont pas comparables avec des réseaux pédophiles ordinaires. C’est quelque chose que le gouvernement a vraiment besoin de comprendre afin de prévenir plus de crimes de ce type dans le futur.
.
L’endoctrinement religieux est une partie importante du processus de recrutement de jeunes hommes voulant intégrer ces gangs de violeurs. Les idées religieuses sur la pureté, la virginité, la modestie vestimentaire et l’obéissance sont poussées à l’extrême jusqu’à ce que les abus horribles deviennent la norme.
.
Mon principal agresseur me citait des versets du CORAN quand il me tabassait.
.
.
.
GRANDE-BRETAGNE TELFORD : UN SCANDALE DE VIOLS COLLECTIFS PAR DES GANGS INDO-PAKISTANAIS REFAIT SURFACE
19 MARS 2018 LE FIGARO / SUNDAY MIRROR /
.
TELFORD L'HORREUR PASSÉE SOUS SILENCE
Une enquête devra déterminer si les institutions ont suffisamment protégé les enfants de TELFORD, après qu'une investigation du SUNDAY MIRROR a accusé les policiers, la municipalité et les services sociaux d'avoir échoué à démanteler un réseau pédophile d'origine indo-pakistanaise par crainte d'être accusés de «racisme».
Comment les services sociaux, la municipalité de TELFORD et même les forces de police ont-ils pu fermer les yeux sur les agissements d'un réseau d'agresseurs pédophiles d'origine indo-pakistanaise pendant près de 40 ans ? Dans une longue enquête parue la semaine dernière, Le MIRROR estime qu'ils ont pu faire jusqu'à 1000 victimes, principalement des jeunes filles de la classe ouvrière blanche de cette ville du nord de l'ANGLETERRE. Aujoud'hui, les institutions de cette petite ville du nord de la GRANDE-BRETAGNE sont accusées d'avoir tenté de minorer, voire d'étouffer les agissements de ces gangs criminels par peur d'être accusés de racisme. [...]
.
.
.
GRANDE-BRETAGNE OXFORD SEPT MEMBRES D’UN GANG DE VIOLEURS CONDAMNÉS ABUSAIENT SEXUELLEMENT DE FILLES MINEURES APRÈS LES AVOIR DROGUÉES
https://lh3.googleusercontent.com/ETUIWe7SlhIBns0ItV7AO9QmOm5NnCt49rsKToBm9ce4lqOW8OzfmFH7KJVLewNJyufqWG0-I4Vyl6VLl9Ra9_fK0Ue2zGXmCXh7uh9K6pqYF_qqRGPJOllE0xOkM7v3wvHF8V78k_MqqCimdzxr1T6Sko3O6wWIA6SXCxOu8FgeJgD6fPmk7GLfRV8hAKbNesV0z9zWxKVLHm-TNBNEv3BRVjqZVUnMqf7B9Fy17SxTzFtUl9CanZD7TDldDIqIaQAXPqp0aq0K44WWb47FRtKmXEO9Nv8qLsK6jexZGYjbTOx0YQK2o4o7radu0KBjwjvn5e6mtHywCBCo3xw8d_d0BD73oZ8quf7VEFER9OdXZ-2yZaKFYSsaFWKR7d7uh7qlB-PYZL1M1syNMgeY1lZfweM7ZC05Ny3ZUY4SXRoL58ieZ5XuJSQC_KUoe4Jtnp453NUh-W4mDA45SqWFtrEXki2Acg0TZEHuTTfq-eAT6F-a9y4mAjlT6p7uwYi8LMOK8RA3wMoPZ2C8X14C_sbIaX1iIVqSaRvjwSARrefYldJrqTua_8QqoRHtP65cIMdyMGorvM-e_t5vw4pjTWvasFpI0jg_zfQVsEMgem2ZmdRl9or7oypMFrbrZFDGkn4eFeH2I4qgmvBSbq5ZbfwoU--Rq6tpVA=w580-h326-no24 MARS 2018 BBC /
..
Sept hommes ont été reconnus coupables de viol sur des jeunes filles mineures âgées entre 13 et 17 ans, ils les faisaient boire et les faisaient prendre de la drogue avant de les abuser sexuellement dans leur camionnette.
.
Le groupe de sept personnes a été décrit comme «prédateur et cynique» par un juge alors que le jury a annoncé son verdict vendredi après un procès de cinq mois à OXFORD CROWN COURT.
.
Les hommes, âgés entre 37 et 48 ans, ont été reconnus coupables de plusieurs chefs d’accusations : viol, attentat à la pudeur, séquestration.
.
Les identités des hommes coupables sont : ASSAD HUSSAIN, 37 ans ; MOINUL ISLAM, 41 ans ; RAHEEM AHMED, 40 ans ; KAMRAN KHAN, 36 ans ; KAMEER IQBAL, 39 ans ; ALLADITTA YOUSAF, 48 ans ; et KHALID HUSSAIN, 38 ans.
.
Deux autres, SABOOR ABDUL et HAJI KHAN, ont été acquittés de toutes les charges.
.
Au cours du procès, le tribunal a entendu des témoignages de victimes, qui ont déclaré avoir été forcées à avoir des relations sexuelles, après qu’elles aient été poussées à boire et à consommer de la drogue. La plupart des victimes ont décrits une camionnette où les viols collectifs avaient lieu.
.
Décrivant le véhicule, une NISSAN SERENA, une victime a déclaré : «Ils choisissaient des filles, les violaient puis les jetaient»
.
«Tout s’est passé dans cette SERENA», a-t-elle ajouté, en expliquant comment les hommes «prenaient les filles à tour de rôle» pour avoir des relations sexuelles tout en prenant de la drogue.
.
Les filles ont également été emmenées à un certain nombre d’adresses autour d’OXFORD, ainsi que des maisons d’hôtes, des aires de stationnement et des parcs locaux où elles ont été victimes d’abus sexuels.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/8bGoQP6BvZddrgGh6Mkx6_ZpnvquHLfkRQmQpbnCXgnEh8UnJ0eZKQMLDMKxjqR6a5koFWw3kdkUWxYDN1kjNUSSyxthu-8_UsRp6MpVDr-cuzU1YwXvscM0HJIc_SKbkVuLdEquEWvB_LbdMCAadz6B8keBc0H4n7_acKpRhhR7TMv7nPtqPOTz7HtwK-zWmr0B0P8KhkqZ8s-qU7JDOj2w5y-hEzrdvVV_mxflsbqrhQ49Y_whM9yXr-clfqUM1-Ro5caoj2iNkYWGvXsnhwRlzUH8lKqzlYuraoGHpAlglITutgl3AONE2qlRuhLBBNR3PwV_nu_OMIMB3g6hN4KgqkWdG8iPvhUr5DlGkasRVYCO2p6pGnXSxdPhJxXCIOIop9fWEmXWSgbBjd66Er__S8nEKaGnbn3SFAsxdKltifkFEKZeNGyuvPVMNiqRSKBMFeI2eWaUXdQVK-Ztc_a7CYMvH6XHGp_9UIBqJXm05Er4HE7VXkTh4TXXKY6YjpbBn-KxDtsInYMhoZ7z7je54N_W6uVoWAAFGJW4frVhLVRTO1SUEQZ3cHlMK70-BHpdR31CiLmRxXu1Fp65ZVKVkAu0VukRPbxA3KaPkvj7DEbficwA537QC1c0F4G-n3EsD1PBP3wQAHMUrzc6iGPqGoksaFo4sw=w84-h57-no
SUÈDE
.
SUÈDE : 98% DES HOMMES CONDAMNÉS POUR UN VIOL COLLECTIF SONT IMMIGRÉS OU ENFANTS D’IMMIGRÉS, SELON UNE ÉTUDE BASÉE SUR 32 AFFAIRES CRIMINELLES
https://lh3.googleusercontent.com/M7JrCzPegVygxcTbz39nwTl5HkWW9CvjXaKhkpYi9g4diJ6Hc0qUiPTbAwjox98va9Q2RodXeuDu-hLrZK7t5DWOM_iIO4qHwf_qS0Ki6XknFulpxoD7la5BpKGnXUPZFVKeTqItux5T1Tc95GnANiK2DdpsyUgslB3izxM2Q8BL3lHTP8nsBbd-y7o4WCWKpd3b7uTIFm77YNgPrW1WHxc5IM7nVCAugZB5FoklNy94vYDFibF4QYQCB5ripDoTRsIyKQuBDsvawqWLKLfhD13JL4sjismJed7MKruIagvwNjupYR_sM2Ubslmscp20BbPSrj6uA4NQu3vxvDEPcOAKCcOQ9k6ymkD-w_bD8LpZLP5Ul_prohEsKUytXRMqgc_WCAdWgg6pXds43kG61LIzUc-ENAhkepFCdsQW4UTakshh3gTyuBhl8ElMNEuYGllw1HaIuDjIgyXoC3uW4hRVLgHwa8UXkAVcls5Yo7k7FxPIt7mupC9jOXuAWorT3c59Jab4XnfswWcbXabTxpxl_12JGTk6mRdbDcSI9hEGBH3WY6n2x7N9TMksBr7gWOdTTk6_6Ly2B0aSgHAAmYT3bZ2smeipo2EKiSAJhpJVNS_IASkRoefrQdAJyzN0E1vipZLZUIZMrMovQfQR0DFSYal0GvC-eA=w580-h271-no20 MARS 2018 EXPRESSEN /
..
Un étude de 32 affaires de viols collectifs par un journal suédois a révélé que presque tous les hommes reconnus coupables des crimes en SUÈDE entre 2016 et 2017 avaient des origines étrangères.
.
32 DES 43 HOMMES CONDAMNÉS POUR VIOLS COLLECTIFS SONT DES IMMIGRÉS.
.
8 SONT NÉS EN SUÈDE DE PARENTS NÉS À L’ÉTRANGER.
.
Deux autres violeurs condamnés sont nés en SUÈDE d’un parent immigré et d’un parent né en SUÈDE, et un seul est né en SUÈDE de parents nés tous les deux en SUÈDE.
.
Constatant que les auteurs avaient en moyenne 21 ans lorsqu’ils ont commis le viol collectif, avec 13 mineurs de moins de 18 ans, l’enquête a également révélé que 14 des 43 hommes – soit environ un tiers – avaient été reconnus coupables de crimes antérieurs en SUÈDE
.
En ce qui concerne les sanctions, EXPRESSEN a constaté que 29 des hommes étaient emprisonnés, recevant des peines de trois ans de prison en moyenne, mais dans certains cas, d’autres crimes ont été pris en compte dans leur condamnation. Deux autres ont été condamnés à des travaux d’intérêt général.
.
Dix ont été condamnés à des «services de protection de la jeunesse» qui consiste à renvoyer les jeunes délinquants aux services sociaux, qui élaborent un «plan de soins» destiné à détourner les jeunes du crime.
.
Deux autres personnes ont été appelées à effectuer un «service de la jeunesse», une peine de travail non rémunéré qui peut être accordée comme alternative à la prison pour les criminels âgés entre 15 et 21 ans.
.
15 VIOLEURS CONDAMNÉS, TOUS NÉS À L’ÉTRANGER ET N’AYANT PAS LE DROIT DE RÉSIDER EN SUÈDE, ONT ÉTÉ CONDAMNÉS À L’EXPULSION.
.
.
.
MALMÖ (SUÈDE) : APRÈS UNE SÉRIE DE VIOLS COLLECTIFS, DES CENTAINES DE SUÉDOISES DESCENDENT DANS LA RUE POUR PROTESTER
20 DÉCEMBRE 2017 DAILYMAIL /
.
Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de MALMÖ, dans le sud de la SUÈDE, pour protester contre le viol brutal de trois adolescentes – à la suite de cette affaire, la police a conseillé aux femmes de ne pas sortir seul le soir.
.
L’incident le plus récent a impliqué une jeune fille de 17 ans qui a été violée par un nombre indéterminé d’assaillants dans une aire de jeux pour enfants dans les premières heures du jour.
.
Le lendemain, la police de MALMÖ a averti les femmes qu’il ne fallait pas sortir seule la nuit et de marcher par deux ou d’utiliser un taxi.
.
.
.
SUÈDE : UN JEUNE GARÇON VIOLÉ SOUS LA MENACE D’UN COUTEAU DANS UNE FORÊT, 5 JEUNES AFGHANS INTERPELLÉS
6 DÉCEMBRE 2016 THE DAILY MAIL
.
Cinq jeunes Afghans ont été arrêtés après qu’un jeune garçon ait été violé sous la menace d’un couteau dans une forêt en SUÈDE.
.
La victime, âgée de moins de 15 ans, a été filmée lors de l’agression, qui s’est produite dans la forêt d’UPPSALA, dans le sud-est de la SUÈDE. Il a été battu et traîné dans la forêt sous la menace d’un couteau avant d’être soumis à un calvaire de plus d’une heure, selon les procureurs. [...]
.
.
.
35 FILLES ÂGÉES DE 12 À 17 ANS AGRESSÉES SEXUELLEMENT PAR DES MIGRANTS LORS D’UN FESTIVAL DE MUSIQUE
4 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
CHRISTIAN HOFER : A noter la phrase bien-pensante par excellence, sortie par la victime, qui démontre à quel point nos sociétés ont fait de nous des cibles parfaites, des moutons face à ces migrants :
.
«C'était probablement des migrants. Je déteste dire ça. Mais c'est la vérité», déclare-t-elle.
[...]
«Il m'a attrapé, puis a touché mes organes génitaux. Les filles pleuraient partout» Une adolescente de 17 ans raconte l'horreur après qu'une foule de jeunes étrangers «agresse sexuellement 35 femmes, dont des filles de 12 ans au festival de musique suédoise»
.
* Selon la police, les attaques se sont produites au cours du FESTIVAL «PARTY IN THE PARK»
* Les autorités ont déclaré que les auteurs sont des «jeunes hommes étrangers»
* Les agents ont arrêté deux garçons vivants dans un centre d’asile à proximité
* Une victime, ALEXANDRA LARSSON, 17 ans, a renoncé à l’anonymat pour décrire son calvaire
.
Elle déclare qu'elle pensait que le problème se répandrait «parce que les attaquants savent qu'ils ne seront pas pris».
.
«J'en ai parlé avec mon père et mes trois frères. Ils ont tous été dévastés quand ils ont entendu parler de ce qui était arrivé. Surtout mon père qui m'a dit que les hommes normaux savent qu'ils ne sont pas autorisés à toucher les femmes qui ne veulent pas être touchées. Il ne peut pas comprendre la morale que ces garçons doivent avoir».
.
.
.
STOCKHOLM ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS 12 JANVIER 2016
UN 3ÈME FESTIVAL TOUCHÉ PAR DES AGRESSIONS SEXUELLES D’IMMIGRÉS, DES DOUZAINES DE VICTIMES
13 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
Des douzaines d’agressions sexuelles ont été signalées au PEACE & LOVE Festival en SUÈDE. La police a déclaré que trois mineurs étrangers étaient en détention.
.
Deux précédents grands festivals de l’été avaient été touchés par des vagues d’agressions sexuelles.
.
[...] Une nouvelle vague d’agressions sexuelles a touché un nouveau festival musical suédois, où «des douzaines» de plaintes pour agressions – y compris pour viols, tentatives de viols et attouchements – ont été déposées contre des «hommes étrangers».
.
La police suédoise indique que la victime du viol a moins de 18 ans et a été conduite à l’hôpital. [...]
.
30 000 personnes ont assisté au PEACE & LOVE, qui avait été promu comme un festival multiculturel encourageant l’inclusion et l’intégration volontaire. [...]
.
Deux des viols ont eu lieu devant la scène, dans la foule, un autre dans une tente, et encore un autre dans les toilettes publiques [...]
.
.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/uMtq3ilS8LNAqKANIk96WFCR1eqfkGnSZVrWaOz1TYr34fR_27ZJyES4sI591dCoMDZqyw3v5u52WpaplUp8MRVfmwVYZ20zzFnM6NhDrD4bAkZQBL46EMoMqRtUdU_YG4K-8254gdEWCSTczV2Y3sq7dR4qi4qQD9ph_F85QwY_ardPB-VqpWYG8WN_qFkw0fFGj6wAfjMhz8BwfgrcLK8vakLCPNL6etb3TJCKAAdQWr2zzREOInKLLCgLmn2oYOEEzfqh1HbIviLwEwfL36GL5b5GTQ8-gIcLiAoyEUkwx9fpPe9ubTSrN8nrz89JR86MtV7YWj3sedgrza2H70ID8madrM4yvTFI-WJoxZ06xIh3xYmEQu2vbHeWu-CjahoQuYMhXU1bcaUIN_MbYYzOHyJD8c7daac7szElH4DZgLawYxNOUNcrpyvW-h0SjIVAs1b215q8mTzBOsMT1C0xbqP4EdLiJE9uJci5mpYsgGa_k2VMUwGR6IOL6sc62e_j_9NNWBqhmnqZVH7e0BzE5A00NPfqKY-lDaWMcSqTw2iK-z6KvEul6-UO4lmPONdHh24BaowlO6Vs0J6BoTrxIakCFpuKkQjBjs8eZWWQGOyq0FsC0uj5rAXf4t_2jV0MiVebdp5w6Y6RlZJfAvt1Qtl9GqN8NQ=w84-h57-no
ALLEMAGNE
.
1200 ALLEMANDES AGRESSÉES PAR 2000 IMMIGRÉS TEL EST LE BILAN DES AGRESSIONS DU NOUVEL AN 2016 EN ALLEMAGNE
14 JUILLET 2016 MEDIAPRESSEINFO
.
Ce bilan revu à la hausse provient d’un rapport de police dévoilé par le SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, dimanche dernier. Non seulement les agressions sexuelles de masse de la nuit de la SAINT-SYLVESTRE 2016 ont été cachées le plus longtemps possible par les autorités allemandes, mais elles restaient encore largement sous-évaluées et surtout elles resteront impunies. Des agressions sexuelles qui n’ont pas seulement eu lieu à COLOGNE mais également à HAMBOURG, STUTTGART et dans de nombreuses autres villes d’ALLEMAGNE comme si un mot d’ordre avait été donné. La volonté de minimiser l’événement laisse planer un doute sur l’ignorance (réelle ou ordonnée ?) de l’origine de cette contagion de viols dans toute l’ALLEMAGNE à la même date, en provenance d’hommes typés.
.
Un rapport de Police précédent indiquait que 12 des 16 länder avaient été touchés par ces ignominies. Le rapport de la POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE (BKA) auquel se réfère le
SÜDDEUTSCHE ZEITUNG de dimanche précise que les victimes se dispatchent ainsi : environ 650 à COLOGNE, plus de 400 à HAMBOURG et d’autres à STUTTGART, DÜSSELDORF et en d’autres lieux. 1200 femmes agressées «par 2000 hommes dont la plupart des suspects étaient d’AFRIQUE DU NORD», selon le rapport. Comme seulement 120 suspects ont pu être identifiés, serait-ce donc au faciès des agresseurs, observés dans les vidéos-surveillance, que la police allemande se fie ?
.
Il est probable que le bilan réel est encore plus élevé, toutes les victimes n’ayant probablement pas déposé plainte, les vidéos-surveillance n’ont pas pu tout couvrir ni permis à la police de toujours bien identifier les actes dans la confusion que les victimes et témoins ont décrite. Aujourd’hui encore, seuls quatre de ses 120 agresseurs identifiés ont été condamnés pour infractions sexuelles avec des peines de prison à DÜSSELDORF et NÜRTINGEN et à COLOGNE deux hommes ont été condamnés à de la probation. Ce qui fait 4 condamnés… Mais dans les autres cas, à COLOGNE et HAMBOURG, il y a eu acquittement. A HAMBOURG, les tribunaux ont également libérés tous les suspects en détention provisoire en attendant des informations supplémentaires… La POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE donne comme raison qu’«Il n’y a pas de trace visuelle, les femmes auraient pu se tromper dans la description de leurs agresseurs»
.
L’article poursuit : «Nous n’avons aucune preuve » que «Les actes dans les différentes villes aient été planifiées à l’avance» alors que «le MINISTRE FÉDÉRALE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS avait parlé de «crime organisé». «Les résultats de la BKA ont été compilées par le groupe de travail intitulé : «NOUVEL AN» et seront publiés prochainement», est-il indiqué.
.
Parmi les seulement 120 suspects identifiés, la moitié seraient «des étrangers arrivés depuis moins d’un an en ALLEMAGNE», précise l’article qui ajoute «A cet égard, il existe déjà une relation entre l’apparition du phénomène et la forte immigration justement en 2015».
.
La semaine dernière, le PARLEMENT ALLEMAND a modifié le droit allemand sur la question du viol. Désormais le viol ne dépendra plus seulement de l’attitude des victimes ; tout acte sexuel commis «contre la volonté d’une autre personne identifiable» devrait devenir une infraction pénale. Auparavant le viol était limité aux relations obtenues «par la violence, par une menace sur la vie ou l’intégrité corporelle», ou lorsque la victime se trouvait «privée de toute défense». Un vide largement exploité par les agresseurs.
.
Il a été démontré que ces viols et agressions de masse ont été volontairement minimisées et atténués pour dissimuler aux Allemands les dangers de l’immigration. Ils ne seront jamais punis et les violeurs se promènent librement dans l’UNION EUROPÉENNE.
.
.
.
ALLEMAGNE : 26 FEMMES SE DISENT VICTIMES D'AGRESSIONS SEXUELLES LORS D'UN FESTIVAL
31 MAI 2016 LE FIGARO
.
Dix-huit allemandes agressées sexuellement dans la nuit du 28 au 29 mai ont porté plainte auprès de la police de DARMSTAT.
.
Trois demandeurs d'asile d'origine pakistanaise ont été arrêtés par la police de DARMSTADT, dans l'ouest du pays, puis remis en liberté. Pour l'heure, 14 plaintes ont été déposées.
.
Au moins vingt-six femmes, qui participaient au festival de musique «OPEN-AIR-FEST» de DARMSTADT, à une quarantaine de kilomètres au sud de FRANCFORT, dans l'ouest de l'ALLEMAGNE, ont déclaré avoir été victimes d'agressions sexuelles, selon la police.
.
La police de DARMSTADT a précisé qu'un total de 14 plaintes avait été déposées dans l'immédiat. Dans la matinée, un précédent bilan faisait état de 18 victimes s'étant fait connaître.Trois femmes se sont directement manifestées auprès de policiers présents au festival de DARMSTADT dimanche 29 mai. Ces premières plaintes ont permis l'arrestation de trois demandeurs d'asile originaires du PAKISTAN et âgés de 28 à 31 ans, qui ont, depuis, été libérés. La police n'exclut pas que d'autres plaintes puissent être déposées après ces agressions qui se sont déroulées dans la nuit de samedi à dimanche lors de ce festival très fréquenté. Situé en plein centre-ville, le festival de DARMSTADT réunissait environ 400.000 personnes entre les 26 et 29 mai.
.
La police n'a fourni aucune information autre que l'âge et la nationalité des trois suspects arrêtés et le porte-parole de la police a souligné que d'autres personnes étaient «vraisemblablement» impliquées dans les faits. Les victimes «ont indiqué que d'après elles, les hommes [ayant commis ces faits] sont originaires d'ASIE DU SUD», selon un communiqué de la police.
.
DES ASPECTS SIMILAIRES AUX AGRESSIONS DU 31 DÉCEMBRE

.
Cette affaire intervient alors que l'ALLEMAGNE avait été choquée par des violences en bande commises sur des femmes à Cologne durant la nuit de la SAINT-SYLVESTRE et attribuées par la police à des migrants d'AFRIQUE DU NORD. Des centaines de femmes avaient été victimes de viols, d'attouchements ou de vols par des hommes souvent ivres, sur le parvis de la CATHÉDRALE DE COLOGNE et
LES AUTORITÉS LOCALES AVAIENT ÉTÉ ACCUSÉES D'AVOIR TARDÉ À RÉAGIR FACE À CES AGRESSIONS D'UNE AMPLEUR INÉDITE.
.
A DARMSTADT, les victimes ont décrit un scénario similaire, expliquant s'être retrouvées entourées d'hommes qui ont commis des attouchements sexuels. La police a précisé qu'elle cherchait maintenant à savoir si les agresseurs avaient également l'intention de leur voler quelque chose.
SELON LE QUOTIDIEN ALLEMAND DIE ZEIT
, les trois hommes arrêtés pourraient avoir agi en se répartissant par «petits groupes» pour «entourer les femmes» et devaient être «accompagnés par deux ou trois hommes, plus loin, jusque là inconnus».
.
.
.
ALLEMAGNE: LA CRISE DE VIOLS COMMIS PAR LES MIGRANTS ÉCHAPPE À TOUT CONTRÔLE
12 AOUT 2016 GATESTONE
.
La suppression des données concernant les viols des migrants est «un phénomène à grande échelle en ALLEMAGNE».
.
La crise allemande de viols commis par les migrants est maintenant répandue dans les villes et les localités des 16 Länder allemands. L'ALLEMAGNE se trouve à présent dans un cercle vicieux : la plupart des auteurs ne sont jamais retrouvés, et les rares qui le sont ne reçoivent souvent que des peines légères. Seulement 1 viol sur 10 en ALLEMAGNE est rapporté et seulement 8% des procès pour viol aboutissent à des condamnations, selon le MINISTRE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS.
.
Jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en ALLEMAGNE en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon ANDRÉ SCHULZ, le CHEF DE L'ASSOCIATION DE LA POLICE CRIMINELLE.
.
«Il y a des instructions strictes qui proviennent du haut ordonnant de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Il est extraordinaire que certains délinquants ne soient PAS signalés délibérément et que les informations soient classées confidentielles». - selon de hauts responsables de la police de FRANCFORT, cités dans BILD .
.
.
.
 
ALLEMAGNE : NOMBREUSES AGRESSIONS SUR DES ENFANTS ET DES FEMMES PAR DES MIGRANTS. LA POLICE EST DÉBORDÉE
4 JUILLET 2016 20 MINUTES.CH
.
Des groupes de jeunes hommes - «pour la plupart des migrants» - préoccupent l'ALLEMAGNE en provoquant une «augmentation considérable» d'agressions sexuelles. Les policiers sont débordés.
.
Après le tollé provoqué à la suite des dizaines de crimes sexuels lors de la nuit de SAINT-SYLVESTRE, les groupes criminels ont apparemment découvert avec les bains publics un nouveau territoire. Un e-mail interne émanant d'une unité de police spécialisée dans les infractions sexuelles à DÜSSELDORF donne des conseils à leurs collègues de la police. La police a confirmé l'authenticité du message rapporté par le journal «
BILD-ZEITUNG»
.
Les collaborateurs de l'unité ont relevé une «augmentation considérable» des infractions sexuelles, en particulier concernant les «agressions sexuelles et les abus sexuels sur des enfants dans les établissements balnéaires». Dans une piscine, deux viols ont été commis.
.
Il s'agit de groupes d'hommes, pour la plupart migrants, habituellement jeunes. Ils harcelaient leurs victimes, les tripotaient et en abusaient.
.
POURSUITES DIFFICILES

.
Le problème : il est souvent impossible de les identifier ou de les associer aux actes. Les spécialistes demandent à leurs collègues qui sont appelés sur les scènes du crime de fournir une description précise des vêtements portés ou des caractéristiques physiques, en plus de l'enregistrement des informations personnelles et des numéros de téléphone.
.
En outre, ils devraient également faire des photos des auteurs présumés. En vu de procéder à un interrogatoire, ils devraient aussi relever - aussi exactement que possible - les langues parlées par les suspects.
.
.
.
LES ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS EN ALLEMAGNE DU 31 DÉCEMBRE 2015 1216 PLAINTES (SÜDDEUTSCHE ZEITUNG)
.
.
.
TERRORISME SEXUEL & PÉDOPHILE ICI ET AILLEURS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/NZ27mStVZaejpss-O7iieqeGtFlkVqeiCx8RfWNLA5KQNzc-_ZKyjhFx1QK8VuwlH6CDZyvLHrmjPfVr6rLO3c4smhDcsxl9NvAmJIJ7ozGWDFyBIwo44fHva1FnumUBLRXTKlprkDGQWs1avYYcqUtG8cI6R5xZZY0A3YPayFc6-zwLZn7UEVJpKV381UG_3oaol680oKfFqWVMiaiCTHxmNDEx2dXibCodGykK53sBsf5rQzzy6w48ay9WcMe2V01RxaecOu6UBTdVr5HMNCN8SQeKOkXWjpzvFOdowfDkVrYh3DtegFG7KFwZcD36FADsyGLuZKiDnOxEPsQRl4e1yDjHuisXAVRSK3jlb-nYDQgOd3uo_XxrQuWnkWtDO0ewXi3s5CjDdR-ZjtWt7xCsEnz1fBtfC5Re5UCDGHpFIqDazXefaSQOk051MQqCeFNxz8IEXrYX-pVtAHpEMGgMGuD8crl4FXYhj4zYBO_gra2ELC9r1CTcDDgbDd7Xk6UXcu8e-N8EMiDNfk3ezKaKBFJFegS1KZ5nv7m7MjShv_rGxZ4k5Zj8xtj6iNQ6YyI9V0nWtigeBTnY-8BTWUGuaOd97VIWEBeJ4xmeK8T7cCIqxpY8KP64y-4DBChU-ZCSgTg7BaPh5OZiSLMN96_6E2SsoLeunQ=w84-h57-no
GRANDE-BRETAGNE
.
https://lh3.googleusercontent.com/DNvdJzhkI1fKvpRgJEp0BLzZPb7R6_qjVDn8Xp1XdHYkxGigDqcPj1XCZkd5E2Pf1bqewKDrT8EuDNWCYCqnv57qB03C4-HFupB0RjAzhYdb9Veha4zvVq5g1BGIt18XsPlfB64Q1BfMsDCYgxad3Gcz2_R0322qGBImGbb23tjSrcAposW7NV911QqpcTsUsmThB2k4HNN-l87QCeHtHkOTl7MNjnqygImXuvg9D1oi6bCovxYXrzw2-2XPSf6vP4bd7XV_9WU5_hFm2GCZz7Ax3YIjII2wa8Px7BjOMh1iMJo3W50Icij_DQBVnUNyiSvigNLSJBYpDpPjfXlCh52E0Wcd-HBOeP3vXIVcui6ybI8u1yn_09bYOZFcu6f9tx4a963DEn8FfGLQdDC7DDVxeNk7AgmnIqwlcqOwfayV1qcnUj2dDPiLaWGIginVMWEZCuUXZx3ljXQP0vGK8fv2SepqzcRzpYwZmSFjU1pgnsOZzBbHZGqxA1dQLSyODlk0zMjRRU5x6JBZyOAUrtaisXzy4dy3-Gp5SgctRASZLZea7xHsMK6vj8p--9am7dPQF-n2OcfxDoc0uX0MQmNZrPkxqGbGIXsizK2s8kAIUxJuDM1A8SfZwdYNIE75m3jLm8gPfLgk7mSgGmyoOpB60vTqKeBHyA=w285-h186-no
GRANDE-BRETAGNE ROTHERDAM «MON PRINCIPAL AGRESSEUR ME CITAIT DES VERSETS DU CORAN QUAND IL ME TABASSAIT»
https://lh3.googleusercontent.com/qvkVNkd7zrxb6SQcVdiRTSOGbxyeF8iWOCGgb9y3snTIvPp9sDBcEU8kemXZWdlr2l9xTMoLFIQGYbeUxhoANHzaiAweHwfLvJhy7Rf4wUPdmi-05t1ZZVDBUHMyaDChzV6s8wVk5628aQWt2eDmuDC_zgvs55f5zEBO_3E2ye3LMnyV_bvoAHz4xas9AdtbCMKhBkLQcWr81n7SlwjncKfoVJ6rXLyOzbA_lZmj2BSWkMqCIsN_WUMsnAMcRk7IRB7amMzttBw_qgBAJsr2GmJne-OGsUNX4Ye62oOJYF4NPeaa5cwnFsrtOtSINMb25EkycjXgnCu89SOfeAQy8RyMUnfo1Ko45Ko2zN1tk6QP9E3rKkVe1S-quUDJ0EttBxUNCQks2QcdDGEUMMSTUpcuQqk8Ob0tggo9tFb6qxJjXUrEzfqCjwoDfIQtrBu2bGpsx8AZOjnwitC95oRISxmdM7S7y1Q-WoDbuudar1lEfIfutoFPkwD9EAkMbj0AhZgtIWwsr6PUcQi81cTlyRF1iIpTS80nZTlDE-OEoXoC3mrndyVrs5So3qMFHPtYFEQfbWgf6KjBEMEALnIuiHZt_93wuuZZ7o_Qc6OvuFRFME_05eb5ffJRvBctxwJEAQ22iR3NeRoWSahuoOeeo0QL4QW2qBDN9A=w580-h324-no18 MARS 2019 INDEPENDANT /
.
Une victime de violeurs pakistanais à ROTHERHAM (GRANDE BRETAGNE) témoigne : «Ils me traitaient de pute blanche et me punissaient car je n’étais pas musulmane, c’était du terrorisme»
.
«En tant que survivante d’un gang de violeurs pakistanais à ROTHERHAM , je veux que les gens connaissent l’extrémisme religieux qui a inspiré mes agresseurs»
.
TRIBUNE DE ELLA HILL (UN PSEUDONYME).
.
Ces gangs de violeurs ne sont pas comme des réseaux pédophiles ; à la place, ils fonctionnent presque exactement comme des réseaux terroristes, avec à peu près les mêmes stratégies.
.
Je me considère comme une survivante parce que je suis toujours en vie. Je fais partie de la plus grande enquête d’abus sexuels commis sur des enfants au ROYAUME-UNI.
.
Adolescente, j’ai été emmenée dans plusieurs maisons ou appartements au-dessus d’établissements de fast-foods dans le nord de l’ANGLETERRE, pour être battue, torturée et violée plus de 100 fois. Ils me qualifiaient de «pute blanche» lorsqu’ils me battaient.
.
Ils ont précisé que parce que j’étais une non-musulmane, que je n’étais pas vierge, et parce que je ne m’habillais pas «modestement», ils estimaient que je méritais d’être «punie». Ils m’ont dit que je devais «obéir» ou être battue.
.
La peur d’être tuée et les menaces qui pèsent sur la vie de mes parents m’ont empêchés de m’échapper pendant environ un an. La police ne m’a pas aidé.
.
Comme les terroristes, ils croient fermement que les crimes qu’ils commettent sont justifiés par leurs croyances religieuses.
.
Les experts expliquent que ces gangs de grooming (viols collectifs) ne sont pas comparables avec des réseaux pédophiles ordinaires. C’est quelque chose que le gouvernement a vraiment besoin de comprendre afin de prévenir plus de crimes de ce type dans le futur.
.
L’endoctrinement religieux est une partie importante du processus de recrutement de jeunes hommes voulant intégrer ces gangs de violeurs. Les idées religieuses sur la pureté, la virginité, la modestie vestimentaire et l’obéissance sont poussées à l’extrême jusqu’à ce que les abus horribles deviennent la norme.
.
Mon principal agresseur me citait des versets du CORAN quand il me tabassait.
.
.
.
GRANDE-BRETAGNE TELFORD : UN SCANDALE DE VIOLS COLLECTIFS PAR DES GANGS INDO-PAKISTANAIS REFAIT SURFACE
19 MARS 2018 LE FIGARO / SUNDAY MIRROR /
.
TELFORD L'HORREUR PASSÉE SOUS SILENCE
Une enquête devra déterminer si les institutions ont suffisamment protégé les enfants de TELFORD, après qu'une investigation du SUNDAY MIRROR a accusé les policiers, la municipalité et les services sociaux d'avoir échoué à démanteler un réseau pédophile d'origine indo-pakistanaise par crainte d'être accusés de «racisme».
Comment les services sociaux, la municipalité de TELFORD et même les forces de police ont-ils pu fermer les yeux sur les agissements d'un réseau d'agresseurs pédophiles d'origine indo-pakistanaise pendant près de 40 ans ? Dans une longue enquête parue la semaine dernière, Le MIRROR estime qu'ils ont pu faire jusqu'à 1000 victimes, principalement des jeunes filles de la classe ouvrière blanche de cette ville du nord de l'ANGLETERRE. Aujoud'hui, les institutions de cette petite ville du nord de la GRANDE-BRETAGNE sont accusées d'avoir tenté de minorer, voire d'étouffer les agissements de ces gangs criminels par peur d'être accusés de racisme. [...]
.
.
.
GRANDE-BRETAGNE OXFORD SEPT MEMBRES D’UN GANG DE VIOLEURS CONDAMNÉS ABUSAIENT SEXUELLEMENT DE FILLES MINEURES APRÈS LES AVOIR DROGUÉES
https://lh3.googleusercontent.com/ETUIWe7SlhIBns0ItV7AO9QmOm5NnCt49rsKToBm9ce4lqOW8OzfmFH7KJVLewNJyufqWG0-I4Vyl6VLl9Ra9_fK0Ue2zGXmCXh7uh9K6pqYF_qqRGPJOllE0xOkM7v3wvHF8V78k_MqqCimdzxr1T6Sko3O6wWIA6SXCxOu8FgeJgD6fPmk7GLfRV8hAKbNesV0z9zWxKVLHm-TNBNEv3BRVjqZVUnMqf7B9Fy17SxTzFtUl9CanZD7TDldDIqIaQAXPqp0aq0K44WWb47FRtKmXEO9Nv8qLsK6jexZGYjbTOx0YQK2o4o7radu0KBjwjvn5e6mtHywCBCo3xw8d_d0BD73oZ8quf7VEFER9OdXZ-2yZaKFYSsaFWKR7d7uh7qlB-PYZL1M1syNMgeY1lZfweM7ZC05Ny3ZUY4SXRoL58ieZ5XuJSQC_KUoe4Jtnp453NUh-W4mDA45SqWFtrEXki2Acg0TZEHuTTfq-eAT6F-a9y4mAjlT6p7uwYi8LMOK8RA3wMoPZ2C8X14C_sbIaX1iIVqSaRvjwSARrefYldJrqTua_8QqoRHtP65cIMdyMGorvM-e_t5vw4pjTWvasFpI0jg_zfQVsEMgem2ZmdRl9or7oypMFrbrZFDGkn4eFeH2I4qgmvBSbq5ZbfwoU--Rq6tpVA=w580-h326-no24 MARS 2018 BBC /
..
Sept hommes ont été reconnus coupables de viol sur des jeunes filles mineures âgées entre 13 et 17 ans, ils les faisaient boire et les faisaient prendre de la drogue avant de les abuser sexuellement dans leur camionnette.
.
Le groupe de sept personnes a été décrit comme «prédateur et cynique» par un juge alors que le jury a annoncé son verdict vendredi après un procès de cinq mois à OXFORD CROWN COURT.
.
Les hommes, âgés entre 37 et 48 ans, ont été reconnus coupables de plusieurs chefs d’accusations : viol, attentat à la pudeur, séquestration.
.
Les identités des hommes coupables sont : ASSAD HUSSAIN, 37 ans ; MOINUL ISLAM, 41 ans ; RAHEEM AHMED, 40 ans ; KAMRAN KHAN, 36 ans ; KAMEER IQBAL, 39 ans ; ALLADITTA YOUSAF, 48 ans ; et KHALID HUSSAIN, 38 ans.
.
Deux autres, SABOOR ABDUL et HAJI KHAN, ont été acquittés de toutes les charges.
.
Au cours du procès, le tribunal a entendu des témoignages de victimes, qui ont déclaré avoir été forcées à avoir des relations sexuelles, après qu’elles aient été poussées à boire et à consommer de la drogue. La plupart des victimes ont décrits une camionnette où les viols collectifs avaient lieu.
.
Décrivant le véhicule, une NISSAN SERENA, une victime a déclaré : «Ils choisissaient des filles, les violaient puis les jetaient»
.
«Tout s’est passé dans cette SERENA», a-t-elle ajouté, en expliquant comment les hommes «prenaient les filles à tour de rôle» pour avoir des relations sexuelles tout en prenant de la drogue.
.
Les filles ont également été emmenées à un certain nombre d’adresses autour d’OXFORD, ainsi que des maisons d’hôtes, des aires de stationnement et des parcs locaux où elles ont été victimes d’abus sexuels.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/8bGoQP6BvZddrgGh6Mkx6_ZpnvquHLfkRQmQpbnCXgnEh8UnJ0eZKQMLDMKxjqR6a5koFWw3kdkUWxYDN1kjNUSSyxthu-8_UsRp6MpVDr-cuzU1YwXvscM0HJIc_SKbkVuLdEquEWvB_LbdMCAadz6B8keBc0H4n7_acKpRhhR7TMv7nPtqPOTz7HtwK-zWmr0B0P8KhkqZ8s-qU7JDOj2w5y-hEzrdvVV_mxflsbqrhQ49Y_whM9yXr-clfqUM1-Ro5caoj2iNkYWGvXsnhwRlzUH8lKqzlYuraoGHpAlglITutgl3AONE2qlRuhLBBNR3PwV_nu_OMIMB3g6hN4KgqkWdG8iPvhUr5DlGkasRVYCO2p6pGnXSxdPhJxXCIOIop9fWEmXWSgbBjd66Er__S8nEKaGnbn3SFAsxdKltifkFEKZeNGyuvPVMNiqRSKBMFeI2eWaUXdQVK-Ztc_a7CYMvH6XHGp_9UIBqJXm05Er4HE7VXkTh4TXXKY6YjpbBn-KxDtsInYMhoZ7z7je54N_W6uVoWAAFGJW4frVhLVRTO1SUEQZ3cHlMK70-BHpdR31CiLmRxXu1Fp65ZVKVkAu0VukRPbxA3KaPkvj7DEbficwA537QC1c0F4G-n3EsD1PBP3wQAHMUrzc6iGPqGoksaFo4sw=w84-h57-no
SUÈDE
.
SUÈDE : 98% DES HOMMES CONDAMNÉS POUR UN VIOL COLLECTIF SONT IMMIGRÉS OU ENFANTS D’IMMIGRÉS, SELON UNE ÉTUDE BASÉE SUR 32 AFFAIRES CRIMINELLES
https://lh3.googleusercontent.com/M7JrCzPegVygxcTbz39nwTl5HkWW9CvjXaKhkpYi9g4diJ6Hc0qUiPTbAwjox98va9Q2RodXeuDu-hLrZK7t5DWOM_iIO4qHwf_qS0Ki6XknFulpxoD7la5BpKGnXUPZFVKeTqItux5T1Tc95GnANiK2DdpsyUgslB3izxM2Q8BL3lHTP8nsBbd-y7o4WCWKpd3b7uTIFm77YNgPrW1WHxc5IM7nVCAugZB5FoklNy94vYDFibF4QYQCB5ripDoTRsIyKQuBDsvawqWLKLfhD13JL4sjismJed7MKruIagvwNjupYR_sM2Ubslmscp20BbPSrj6uA4NQu3vxvDEPcOAKCcOQ9k6ymkD-w_bD8LpZLP5Ul_prohEsKUytXRMqgc_WCAdWgg6pXds43kG61LIzUc-ENAhkepFCdsQW4UTakshh3gTyuBhl8ElMNEuYGllw1HaIuDjIgyXoC3uW4hRVLgHwa8UXkAVcls5Yo7k7FxPIt7mupC9jOXuAWorT3c59Jab4XnfswWcbXabTxpxl_12JGTk6mRdbDcSI9hEGBH3WY6n2x7N9TMksBr7gWOdTTk6_6Ly2B0aSgHAAmYT3bZ2smeipo2EKiSAJhpJVNS_IASkRoefrQdAJyzN0E1vipZLZUIZMrMovQfQR0DFSYal0GvC-eA=w580-h271-no20 MARS 2018 EXPRESSEN /
..
Un étude de 32 affaires de viols collectifs par un journal suédois a révélé que presque tous les hommes reconnus coupables des crimes en SUÈDE entre 2016 et 2017 avaient des origines étrangères.
.
32 DES 43 HOMMES CONDAMNÉS POUR VIOLS COLLECTIFS SONT DES IMMIGRÉS.
.
8 SONT NÉS EN SUÈDE DE PARENTS NÉS À L’ÉTRANGER.
.
Deux autres violeurs condamnés sont nés en SUÈDE d’un parent immigré et d’un parent né en SUÈDE, et un seul est né en SUÈDE de parents nés tous les deux en SUÈDE.
.
Constatant que les auteurs avaient en moyenne 21 ans lorsqu’ils ont commis le viol collectif, avec 13 mineurs de moins de 18 ans, l’enquête a également révélé que 14 des 43 hommes – soit environ un tiers – avaient été reconnus coupables de crimes antérieurs en SUÈDE
.
En ce qui concerne les sanctions, EXPRESSEN a constaté que 29 des hommes étaient emprisonnés, recevant des peines de trois ans de prison en moyenne, mais dans certains cas, d’autres crimes ont été pris en compte dans leur condamnation. Deux autres ont été condamnés à des travaux d’intérêt général.
.
Dix ont été condamnés à des «services de protection de la jeunesse» qui consiste à renvoyer les jeunes délinquants aux services sociaux, qui élaborent un «plan de soins» destiné à détourner les jeunes du crime.
.
Deux autres personnes ont été appelées à effectuer un «service de la jeunesse», une peine de travail non rémunéré qui peut être accordée comme alternative à la prison pour les criminels âgés entre 15 et 21 ans.
.
15 VIOLEURS CONDAMNÉS, TOUS NÉS À L’ÉTRANGER ET N’AYANT PAS LE DROIT DE RÉSIDER EN SUÈDE, ONT ÉTÉ CONDAMNÉS À L’EXPULSION.
.
.
.
MALMÖ (SUÈDE) : APRÈS UNE SÉRIE DE VIOLS COLLECTIFS, DES CENTAINES DE SUÉDOISES DESCENDENT DANS LA RUE POUR PROTESTER
20 DÉCEMBRE 2017 DAILYMAIL /
.
Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de MALMÖ, dans le sud de la SUÈDE, pour protester contre le viol brutal de trois adolescentes – à la suite de cette affaire, la police a conseillé aux femmes de ne pas sortir seul le soir.
.
L’incident le plus récent a impliqué une jeune fille de 17 ans qui a été violée par un nombre indéterminé d’assaillants dans une aire de jeux pour enfants dans les premières heures du jour.
.
Le lendemain, la police de MALMÖ a averti les femmes qu’il ne fallait pas sortir seule la nuit et de marcher par deux ou d’utiliser un taxi.
.
.
.
SUÈDE : UN JEUNE GARÇON VIOLÉ SOUS LA MENACE D’UN COUTEAU DANS UNE FORÊT, 5 JEUNES AFGHANS INTERPELLÉS
6 DÉCEMBRE 2016 THE DAILY MAIL
.
Cinq jeunes Afghans ont été arrêtés après qu’un jeune garçon ait été violé sous la menace d’un couteau dans une forêt en SUÈDE.
.
La victime, âgée de moins de 15 ans, a été filmée lors de l’agression, qui s’est produite dans la forêt d’UPPSALA, dans le sud-est de la SUÈDE. Il a été battu et traîné dans la forêt sous la menace d’un couteau avant d’être soumis à un calvaire de plus d’une heure, selon les procureurs. [...]
.
.
.
35 FILLES ÂGÉES DE 12 À 17 ANS AGRESSÉES SEXUELLEMENT PAR DES MIGRANTS LORS D’UN FESTIVAL DE MUSIQUE
4 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
CHRISTIAN HOFER : A noter la phrase bien-pensante par excellence, sortie par la victime, qui démontre à quel point nos sociétés ont fait de nous des cibles parfaites, des moutons face à ces migrants :
.
«C'était probablement des migrants. Je déteste dire ça. Mais c'est la vérité», déclare-t-elle.
[...]
«Il m'a attrapé, puis a touché mes organes génitaux. Les filles pleuraient partout» Une adolescente de 17 ans raconte l'horreur après qu'une foule de jeunes étrangers «agresse sexuellement 35 femmes, dont des filles de 12 ans au festival de musique suédoise»
.
* Selon la police, les attaques se sont produites au cours du FESTIVAL «PARTY IN THE PARK»
* Les autorités ont déclaré que les auteurs sont des «jeunes hommes étrangers»
* Les agents ont arrêté deux garçons vivants dans un centre d’asile à proximité
* Une victime, ALEXANDRA LARSSON, 17 ans, a renoncé à l’anonymat pour décrire son calvaire
.
Elle déclare qu'elle pensait que le problème se répandrait «parce que les attaquants savent qu'ils ne seront pas pris».
.
«J'en ai parlé avec mon père et mes trois frères. Ils ont tous été dévastés quand ils ont entendu parler de ce qui était arrivé. Surtout mon père qui m'a dit que les hommes normaux savent qu'ils ne sont pas autorisés à toucher les femmes qui ne veulent pas être touchées. Il ne peut pas comprendre la morale que ces garçons doivent avoir».
.
.
.
STOCKHOLM ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS 12 JANVIER 2016
UN 3ÈME FESTIVAL TOUCHÉ PAR DES AGRESSIONS SEXUELLES D’IMMIGRÉS, DES DOUZAINES DE VICTIMES
13 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
Des douzaines d’agressions sexuelles ont été signalées au PEACE & LOVE Festival en SUÈDE. La police a déclaré que trois mineurs étrangers étaient en détention.
.
Deux précédents grands festivals de l’été avaient été touchés par des vagues d’agressions sexuelles.
.
[...] Une nouvelle vague d’agressions sexuelles a touché un nouveau festival musical suédois, où «des douzaines» de plaintes pour agressions – y compris pour viols, tentatives de viols et attouchements – ont été déposées contre des «hommes étrangers».
.
La police suédoise indique que la victime du viol a moins de 18 ans et a été conduite à l’hôpital. [...]
.
30 000 personnes ont assisté au PEACE & LOVE, qui avait été promu comme un festival multiculturel encourageant l’inclusion et l’intégration volontaire. [...]
.
Deux des viols ont eu lieu devant la scène, dans la foule, un autre dans une tente, et encore un autre dans les toilettes publiques [...]
.
.
.
ALLEMAGNE
.
1200 ALLEMANDES AGRESSÉES PAR 2000 IMMIGRÉS TEL EST LE BILAN DES AGRESSIONS DU NOUVEL AN 2016 EN ALLEMAGNE
14 JUILLET 2016 MEDIAPRESSEINFO
.
Ce bilan revu à la hausse provient d’un rapport de police dévoilé par le SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, dimanche dernier. Non seulement les agressions sexuelles de masse de la nuit de la SAINT-SYLVESTRE 2016 ont été cachées le plus longtemps possible par les autorités allemandes, mais elles restaient encore largement sous-évaluées et surtout elles resteront impunies. Des agressions sexuelles qui n’ont pas seulement eu lieu à COLOGNE mais également à HAMBOURG, STUTTGART et dans de nombreuses autres villes d’ALLEMAGNE comme si un mot d’ordre avait été donné. La volonté de minimiser l’événement laisse planer un doute sur l’ignorance (réelle ou ordonnée ?) de l’origine de cette contagion de viols dans toute l’ALLEMAGNE à la même date, en provenance d’hommes typés.
.
Un rapport de Police précédent indiquait que 12 des 16 länder avaient été touchés par ces ignominies. Le rapport de la POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE (BKA) auquel se réfère le
SÜDDEUTSCHE ZEITUNG de dimanche précise que les victimes se dispatchent ainsi : environ 650 à COLOGNE, plus de 400 à HAMBOURG et d’autres à STUTTGART, DÜSSELDORF et en d’autres lieux. 1200 femmes agressées «par 2000 hommes dont la plupart des suspects étaient d’AFRIQUE DU NORD», selon le rapport. Comme seulement 120 suspects ont pu être identifiés, serait-ce donc au faciès des agresseurs, observés dans les vidéos-surveillance, que la police allemande se fie ?
.
Il est probable que le bilan réel est encore plus élevé, toutes les victimes n’ayant probablement pas déposé plainte, les vidéos-surveillance n’ont pas pu tout couvrir ni permis à la police de toujours bien identifier les actes dans la confusion que les victimes et témoins ont décrite. Aujourd’hui encore, seuls quatre de ses 120 agresseurs identifiés ont été condamnés pour infractions sexuelles avec des peines de prison à DÜSSELDORF et NÜRTINGEN et à COLOGNE deux hommes ont été condamnés à de la probation. Ce qui fait 4 condamnés… Mais dans les autres cas, à COLOGNE et HAMBOURG, il y a eu acquittement. A HAMBOURG, les tribunaux ont également libérés tous les suspects en détention provisoire en attendant des informations supplémentaires… La POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE donne comme raison qu’«Il n’y a pas de trace visuelle, les femmes auraient pu se tromper dans la description de leurs agresseurs»
.
L’article poursuit : «Nous n’avons aucune preuve » que «Les actes dans les différentes villes aient été planifiées à l’avance» alors que «le MINISTRE FÉDÉRALE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS avait parlé de «crime organisé». «Les résultats de la BKA ont été compilées par le groupe de travail intitulé : «NOUVEL AN» et seront publiés prochainement», est-il indiqué.
.
Parmi les seulement 120 suspects identifiés, la moitié seraient «des étrangers arrivés depuis moins d’un an en ALLEMAGNE», précise l’article qui ajoute «A cet égard, il existe déjà une relation entre l’apparition du phénomène et la forte immigration justement en 2015».
.
La semaine dernière, le PARLEMENT ALLEMAND a modifié le droit allemand sur la question du viol. Désormais le viol ne dépendra plus seulement de l’attitude des victimes ; tout acte sexuel commis «contre la volonté d’une autre personne identifiable» devrait devenir une infraction pénale. Auparavant le viol était limité aux relations obtenues «par la violence, par une menace sur la vie ou l’intégrité corporelle», ou lorsque la victime se trouvait «privée de toute défense». Un vide largement exploité par les agresseurs.
.
Il a été démontré que ces viols et agressions de masse ont été volontairement minimisées et atténués pour dissimuler aux Allemands les dangers de l’immigration. Ils ne seront jamais punis et les violeurs se promènent librement dans l’UNION EUROPÉENNE.
.
.
.
31 MAI 2016 LE FIGARO
.
Dix-huit allemandes agresséesALLEMAGNE : 26 FEMMES SE DISENT VICTIMES D'AGRESSIONS SEXUELLES LORS D'UN FESTIVAL sexuellement dans la nuit du 28 au 29 mai ont porté plainte auprès de la police de DARMSTAT.
.
Trois demandeurs d'asile d'origine pakistanaise ont été arrêtés par la police de DARMSTADT, dans l'ouest du pays, puis remis en liberté. Pour l'heure, 14 plaintes ont été déposées.
.
Au moins vingt-six femmes, qui participaient au festival de musique «OPEN-AIR-FEST» de DARMSTADT, à une quarantaine de kilomètres au sud de FRANCFORT, dans l'ouest de l'ALLEMAGNE, ont déclaré avoir été victimes d'agressions sexuelles, selon la police.
.
La police de DARMSTADT a précisé qu'un total de 14 plaintes avait été déposées dans l'immédiat. Dans la matinée, un précédent bilan faisait état de 18 victimes s'étant fait connaître.Trois femmes se sont directement manifestées auprès de policiers présents au festival de DARMSTADT dimanche 29 mai. Ces premières plaintes ont permis l'arrestation de trois demandeurs d'asile originaires du PAKISTAN et âgés de 28 à 31 ans, qui ont, depuis, été libérés. La police n'exclut pas que d'autres plaintes puissent être déposées après ces agressions qui se sont déroulées dans la nuit de samedi à dimanche lors de ce festival très fréquenté. Situé en plein centre-ville, le festival de DARMSTADT réunissait environ 400.000 personnes entre les 26 et 29 mai.
.
La police n'a fourni aucune information autre que l'âge et la nationalité des trois suspects arrêtés et le porte-parole de la police a souligné que d'autres personnes étaient «vraisemblablement» impliquées dans les faits. Les victimes «ont indiqué que d'après elles, les hommes [ayant commis ces faits] sont originaires d'ASIE DU SUD», selon un communiqué de la police.
.
DES ASPECTS SIMILAIRES AUX AGRESSIONS DU 31 DÉCEMBRE

.
Cette affaire intervient alors que l'ALLEMAGNE avait été choquée par des violences en bande commises sur des femmes à Cologne durant la nuit de la SAINT-SYLVESTRE et attribuées par la police à des migrants d'AFRIQUE DU NORD. Des centaines de femmes avaient été victimes de viols, d'attouchements ou de vols par des hommes souvent ivres, sur le parvis de la CATHÉDRALE DE COLOGNE et
LES AUTORITÉS LOCALES AVAIENT ÉTÉ ACCUSÉES D'AVOIR TARDÉ À RÉAGIR FACE À CES AGRESSIONS D'UNE AMPLEUR INÉDITE.
.
A DARMSTADT, les victimes ont décrit un scénario similaire, expliquant s'être retrouvées entourées d'hommes qui ont commis des attouchements sexuels. La police a précisé qu'elle cherchait maintenant à savoir si les agresseurs avaient également l'intention de leur voler quelque chose.
SELON LE QUOTIDIEN ALLEMAND DIE ZEIT
, les trois hommes arrêtés pourraient avoir agi en se répartissant par «petits groupes» pour «entourer les femmes» et devaient être «accompagnés par deux ou trois hommes, plus loin, jusque là inconnus».
.
.
.
ALLEMAGNE: LA CRISE DE VIOLS COMMIS PAR LES MIGRANTS ÉCHAPPE À TOUT CONTRÔLE
12 AOUT 2016 GATESTONE
.
La suppression des données concernant les viols des migrants est «un phénomène à grande échelle en ALLEMAGNE».
.
La crise allemande de viols commis par les migrants est maintenant répandue dans les villes et les localités des 16 Länder allemands. L'ALLEMAGNE se trouve à présent dans un cercle vicieux : la plupart des auteurs ne sont jamais retrouvés, et les rares qui le sont ne reçoivent souvent que des peines légères. Seulement 1 viol sur 10 en ALLEMAGNE est rapporté et seulement 8% des procès pour viol aboutissent à des condamnations, selon le MINISTRE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS.
.
Jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en ALLEMAGNE en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon ANDRÉ SCHULZ, le CHEF DE L'ASSOCIATION DE LA POLICE CRIMINELLE.
.
«Il y a des instructions strictes qui proviennent du haut ordonnant de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Il est extraordinaire que certains délinquants ne soient PAS signalés délibérément et que les informations soient classées confidentielles». - selon de hauts responsables de la police de FRANCFORT, cités dans BILD .
.
.
.
ALLEMAGNE : NOMBREUSES AGRESSIONS SUR DES ENFANTS ET DES FEMMES PAR DES MIGRANTS. LA POLICE EST DÉBORDÉE
4 JUILLET 2016 20 MINUTES.CH
.
Des groupes de jeunes hommes - «pour la plupart des migrants» - préoccupent l'ALLEMAGNE en provoquant une «augmentation considérable» d'agressions sexuelles. Les policiers sont débordés.
.
Après le tollé provoqué à la suite des dizaines de crimes sexuels lors de la nuit de SAINT-SYLVESTRE, les groupes criminels ont apparemment découvert avec les bains publics un nouveau territoire. Un e-mail interne émanant d'une unité de police spécialisée dans les infractions sexuelles à DÜSSELDORF donne des conseils à leurs collègues de la police. La police a confirmé l'authenticité du message rapporté par le journal «
BILD-ZEITUNG»
.
Les collaborateurs de l'unité ont relevé une «augmentation considérable» des infractions sexuelles, en particulier concernant les «agressions sexuelles et les abus sexuels sur des enfants dans les établissements balnéaires». Dans une piscine, deux viols ont été commis.
.
Il s'agit de groupes d'hommes, pour la plupart migrants, habituellement jeunes. Ils harcelaient leurs victimes, les tripotaient et en abusaient.
.
POURSUITES DIFFICILES

.
Le problème : il est souvent impossible de les identifier ou de les associer aux actes. Les spécialistes demandent à leurs collègues qui sont appelés sur les scènes du crime de fournir une description précise des vêtements portés ou des caractéristiques physiques, en plus de l'enregistrement des informations personnelles et des numéros de téléphone.
.
En outre, ils devraient également faire des photos des auteurs présumés. En vu de procéder à un interrogatoire, ils devraient aussi relever - aussi exactement que possible - les langues parlées par les suspects.
.
.
.
LES ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS EN ALLEMAGNE DU 31 DÉCEMBRE 2015 1216 PLAINTES (SÜDDEUTSCHE ZEITUNG)
.
.
.

Aucun commentaire: